27/04/2007

Pas d’avenir après l’école ?

 

Mais l’avenir se prépare… surtout pendant cette période d’apprentissage qu’est l’école primaire.


Trop de jeunes appellent au secours… « Aidez-nous à apprendre ! », avertissement entendu à maintes reprises pendant cette campagne électorale… Mais ont-ils été entendu ?

 


Si la récente étude de l’office fédérale de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) dénombre que 2'500 jeunes en fin de scolarité se retrouvent sans avenir, c’est sûrement que les appuis ciblés pendant leurs scolarités n’ont pas été suffisants.


Et à Genève cette volonté d’organiser des appuis ciblés et spécifiques existent, mais il faudrait que le Département de l’Instruction Publique (DIP), ainsi que la Société pédagogique Genevoise autorisent les instituteurs à solliciter une aide urgente, pour organiser ces mesures (recensement précoce et l’encouragement des élèves défavorisés, concentration des efforts sur les moins performants et les moins motivés), avec l’aide d’anciens instituteurs prêts à reprendre du service…



Ceux que j’ai contactés sont disposés à apporter bénévolement leurs contributions.



Alors, où est la volonté politique d’entreprendre, de manière concrète, pour les générations futures ?

14:36 Écrit par Charly Schwarz dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

ATTENTION à ne pas oublier ceux qui n'ont pas de problèmes particuliers pour apprendre, ceux-là aussi doivent stimulés vers le haut. A force de ne regarder qu'en pas de l'échelle du savoir nous avons le vertige.
Voilà c'est juste pour dire.
Bon week end

Écrit par : dongino | 27/04/2007

Les commentaires sont fermés.