14/04/2008

Nouvelle constitution : l'envie de vivre ensemble

La constitution est l’ensemble de lois qui fixent les règles de la vie commune dans une société.

 

 

Mais pour vivre ensemble, nous devons  tout de même partager un minimum de choses en commun, dont l'envie de vivre ensemble.

 

 

Encore faut-il en avoir envie ?

 

 

Cette envie se développe à travers les relations qui se nouent au sein d'une communauté, par la démonstration qu'un comportement "citoyen" facilite la vie de tous, c’est aussi avoir un sentiment qu'on est responsable de tout.

 

 

Cette envie, existe-t-elle encore ?

 

 

Commentaires

Salut Charly,

Tu mets le doigt justement sur LE problème. C'est justement parce qu'il n'y a pas l'envie d'un vivre-ensemble que notre société - qui n'est pas une communauté (de valeurs) - se trouve à créer des lois-cadres ad infinitam, des normes vides de sens, à consolider les formalismes existants faute de contenus qui parle à l'intelligence et au coeur des gens, etc.

Au lieu d'un modus vivendi, des contrats qu'on applique à la lettre sans sans esprit, provoquant souvent, au mieux, des situations absurdes, au pire, inhumaines ou franchement folles.

Cette envie de vivre ensemble peine aussi à se développer au travers les relations entre individus quand on analyse un tant soit peu la manière dont les gens se regardent en chien de faïence, s'oublient aussitôt qu'ils ne fréquentent plus un temps le même cercle, parlent sans écouter ni voir l'autre, abandonnent leurs connaissance sitôt leur statut social modifié, etc.

Dans notre manière de vivre, il n'y a pas de place aux valeurs telles que la loyauté ou l'amitié puisque tous les "échanges" sont réglés par les rapports de force établis. Et une société basée sur le droit ou le devoir de tuer ne peut connaître une envie de vivre ensemble; au contraire, c'est la défiance, la mesquinerie, la saloperie autoriés qui la fondent.

Seuls des arrivistes prennent leur place dans ce concert où les partitions se succèdent sans jouer de rôle significatif. Peut-être, est-ce l'occasion de renverser cet odre. Mais d'autres en ont rêvé jusqu'à en perdre leur vie ... et l'histoire recommence. Quid ???

Écrit par : Micheline Pace | 14/04/2008

Les commentaires sont fermés.