30/09/2008

Connaissez-vous le point d'ironie ?

J'ai découvert ce signe d'interrogation ce week-end et il m'amuse beaucoup. Je ne savais pas qu'il existait des ponctuations inconnues de ce genre !

Le point d'ironie est un signe de ponctuation qui se place à la fin d'une phrase pour indiquer que celle-ci doit être prise au second degré.

 Ce signe a été proposé par le poète français Alcanter de Brahm (alias Marcel Bernhardt) à la fin du XIXe siècle.

Il fut par la suite repris par Hervé Bazin dans son livre Plumons l'oiseau (1966), où l'auteur propose aussi d'autres nouveaux signes de ponctuation.

Ce signe n'a jamais vraiment été utilisé, sauf de manière occasionnelle par Le Canard enchaîné et dans des publications artistiques ou littéraires, et sans doute plus en raison de son originalité que pour sa réelle valeur de symbole typographique.

 

Il a été remis à l'honneur par Agnès b. en 1997 dans son périodique d'art Point d'ironie.

 

A découvrir sur:

 http://www.pointdironie.com/

 

19:53 Écrit par Charly Schwarz dans Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

C'est le point d'interrogation de l'espagnol, qu'on place avant la question pour savoir qu'il s'en agit d'une (d'une question, donc). J'adore, et j'adopte.
Bisous.

Écrit par : muriel | 30/09/2008

En fait non. Le point d'interrogation inversé en espagnol est celui ci ¿ alors que le point d'ironie a subit une réflexion verticale pour arriver à ceci: ؟ .

Écrit par : Rémi | 14/10/2009

Les commentaires sont fermés.