10/10/2008

A quoi sert la démocratie participative ?

 

La démocratie participative sert avant tout à régénérer la démocratie en mettant à plat les désirs, les visions individuelles et ensuite à essayer de les intégrer dans une construction collective qui débouche sur un projet commun.

 

 

L’enjeu est de mobiliser les habitants pour que leur participation enrichisse la représentation que les responsables politiques se font des atouts humains et naturels d’une région.

 

 

La démocratie participative est une forme moderne de la protestation constructive.

 

 

Les élus qui savent écouter, dialoguer, agir de concert ont une chance  de réussir à faire partager leurs valeurs, leurs histoires et leurs projets. Ils ont même la possibilité des les enrichir et de les faire évoluer.

 

 

Elle sert aussi à régénérer l’ascension sociale individuelle et collective, la solidarité et le partage des pouvoirs culturels, économiques et politiques.

 

 

Elle devrait être le corolaire naturel de toute démocratie véritable, dans le sens que ceux qui détiennent le mandat représentatif devraient créer les conditions d’une réflexion et d’une participation réelle des électeurs.

 

 

La démocratie participative sert à redonner de la place à l’imaginaire dans la politique et à vivifier la démocratie.

 

18:39 Écrit par Charly Schwarz dans Associations, Général, Genève, Politique, Résistance, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Dit comme ça c'est un peu bateau Charly. Peux-tu développer? la place de l'imaginaire, comment la vois-tu subjectivement et réalistement? Quelle ascension sociale, comment, pour qui? Quid de la protestation constructive, et pourquoi la notion de protestation?

Écrit par : homme libre | 10/10/2008

La démocratie participative permet de travailler à une reformulation de l’offre politique au plus près des besoins de la population en la mettant en mouvement pour lui permettre de mesurer elle-même le chemin à parcourir.

Comment réussir quand on a 20 ans ? Ii faut passablement d’imagination pour aborder cette question. Voilà un exemple.

Prendre en compte l’avis des personnes qui ne peuvent pas s’exprimer à travers les urnes. Voilà un exemple d’ascension sociale.

Développer sa capacité d’indignation pour faire évoluer notre « vivre ensemble ». Voilà un exemple de protestation constructive.

Écrit par : Charly Schwarz | 11/10/2008

Juste pour vous dire que j'ai été enchanté de faire votre connaissance, hier.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 12/10/2008

Moi de même. Et au plaisir de vous lire.

Écrit par : Charly Schwarz | 12/10/2008

Les commentaires sont fermés.