20/10/2008

Manque d’audace

Je suis triste de constater le manque d’audace exprimé par moins d’un tiers de mes concitoyen/nes.

Ne me dites que les 2 autres tiers « se foutent » de la politique, j’ai de la peine à le penser.

L’absentéisme ne serait-il pas la principale caractéristique d’une société qui se meure ?

J’ai peur d’y penser !

J’ai l’audace d’espérer que nos Constituants puissent redonner au débat démocratique une valeur perdue…

celle de la défense de l’intérêt général, trop souvent remplacé par la défense d’acquis partisans…

Acquis que nos autres élus parlementaires ont peur de ne plus retrouver à l’élection suivante.  

Quelle chance, ils sont là pour une mission dont-ils connaissent l’échéance et sans aucune opportunité de recommencer avant au moins 50 ans.

23:05 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Charly,

comme vous dites, le taux de participation n'augure rien de bon...

Espérons que le texte qui sortira de l'assemblée saura susciter l'intérêt de la population.

Le risque étant de passer 4 années à travailler le texte qui ne sera, au final, pas accepté ou par si peu de votants qu'il n'aura aucune légitimité.

A mon sens, le vote devenant de plus en plus épidermique, il aurait fallu une 19ième liste qui se serait fixé comme but d'être un électrochoc, genre abolissons les droits populaires, instituons une royauté, une dictature, que sais-je... quelque chose de fort qui aurait ramener les votants aux urnes.

Heureux que votre liste soit tout de même rerpésentée!

Félicitations à vos élus,

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 21/10/2008

Bonjour Charly,

Votre analyse est la mienne aussi. Le taux d'abstentéisme ET le fait que les partis politiques en place soient représentés à 80% dans cette Assemblée, ne révèle même plus le désesproir d'une population mais bien la mort.

Voter pour le Changement n'a pas répondu aux IN PUT, ce qui signifie que le vote est mécanique au lieu d'être libre, fonctionnel par habitude au lieu d'être un acte. Tout ceci n'augure rien d'attrayant ou de dynamique; bien au contraire : cela montre une société aliénée et mortifère.

Très triste pour Genève... Merci à vous pour vos 5 à 7 !
Ex-candidate - MCG

Écrit par : Micheline Pace | 21/10/2008

Un sacré constat ce taux de participation.
Celui du vol des votes.
Je suis très satisfait de constater que malgré le bas taux de participation, il n'y a pas plus de "triche", notamment grâce au "vote par correspondance".
La Poste est responsable de l'envoi du matériel de vote.
Imaginez un jour de grève, des conditions insatisfaisantes ... l'approche de votations ... le matériel de vote qui n'arrive pas.

On se contenteras du vieil adage : "Les absents ont toujours tort".

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 22/10/2008

Bonjour,

Je m'étonne de voir que personne ne mentionne la complexité du système de vote comme raison de l'absentéisme. Franchement, faire plus compliqué n'était pas possible!

Tout d'abord, 527 candidats. Qui peut prétendre pouvoir faire un choix autre que celui des listes présentées par les partis ou les groupements.
18 listes à choix, avec une quarantaine de noms pour 80 sièges. On biffe ceux à qui on ne fait pas confiance et on en rajoute d'autres, provenant d'autres listes. Tout ça à la main, dans très peu d'espace. Théoriquement, on pouvait rajouter une quarantaine de noms, mais la place manque, d'autant qu'il est interdit d'écrire au dos de la feuille. On peut certes faire sa liste de 80 noms tous écrits à la main, mais franchement, qui fait ça de nos jours, à part des retraités ?

Ce système a vécu, appartient au siècle dernier. Pourquoi n'avoir pas pensé à un système plus moderne, comme des cases à cocher, une liste complète des candidats accompagnés d'une photo, voire d'une vidéo, permettant de faire un meilleur choix. Certes il y avait les blogs de la TDG, mais c'est encore minoritaire comme pratique.

Ce n'est pas étonnant que les votants aient privilégiés les listes des partis, c'était couru d'avance de par ce système. Personnellement, j'avais commencé à remplir une liste manuelle, avec des noms de diverses listes. J'ai lâchement abandonné, en choisissant une liste et en y rajoutant autant de noms que possible, sans pour autant pouvoir en mettre 80. Je comprends tout à fait que de très nombreuses personnes y compris dans mon entourage, aient abandonné en route.

Ceux qui ont mis en place cette consultation et ceux qui râlent aujourd'hui contre le choix des électeurs feraient bien de se pencher sur ce point pour s'adapter aux nouvelles technologies et aux pratiques des gens de moins de 56 ans.

Écrit par : Tatage | 22/10/2008

Les commentaires sont fermés.