16/11/2008

Maïs OGM : baisse de la fertilité chez les souris

Les résultats d’une étude de nourrissage avec des produits OGM ont été présentés, mardi 11 novembre, dans les locaux de l’Agence autrichienne pour la Santé et la Sécurité Alimentaire.

 

Cette étude menée à la demande du Ministère autrichien de la Santé montre que les souris qui ont été nourries en continu pendant 20 semaines avec une variété de maïs génétiquement modifié - le NK603xMON810 de Monsanto, autorisé comme aliment pour animaux et humains depuis 2007 - avaient, en comparaison avec un groupe de contrôle, un nombre significativement plus bas de portées et de petits, notamment à partir des troisième et quatrième générations.

 

 

L’étude menée sous la direction du professeur de l’Université de Médecine Vétérinaire de Vienne, le Dr Jürgen Zentek montre également que les petits des souris nourries avec le maïs génétiquement modifié avaient un poids significativement moindre.

 

Cette étude multi-générationnelle (les descendants femelles furent accouplés) démontre des modifications des organes après le nourrissage avec le maïs génétiquement modifié.

Cette étude met d’autre part, une fois de plus en question le sérieux des avis de l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire. La procédure d’autorisation actuelle avait déclaré cet OGM comme ne présentant aucun danger.

 

 

Pour en savoir plus :

 

http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/forschungsbericht_3-...

 

 

11:34 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Monde, Nature, Science | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Bravo, enfin voilà la solution pour faire baisser le taux de natalité dans certains pays affamés de la planète, qui procrée a une allure impressionnante..

Écrit par : Paul | 16/11/2008

Paul m'a devancé dans son commentaire.

J'allais en effet dire que Monsanto répondait deux fois au problème de l'alimentation mondiale, une fois en augmentant la quantité de nourriture et une deuxième fois en réduisant le nombre de demandeurs...
Est-ce qu'à terme les produits génétiquement modifiés mèneraient leurs "géniteurs" à la faillite?

Écrit par : salegueule | 16/11/2008

Les commentaires sont fermés.