28/11/2008

Le peuple est-il encore la source du pouvoir démocratique ?

 

L’élection ne garantit plus qu’un gouvernement soit au service de l’intérêt général et qu’il le reste.

 

Aujourd’hui le verdict des urnes ne peut plus être le seul étalon de la légitimité, et les citoyens en ont de plus en plus conscience.

 

Le pouvoir doit se plier à des impératifs de mise à distance des positions partisanes, des prises en compte des diverses expressions du bien commun et de la reconnaissance de l’ensemble des singularités.

 

 

+ La légitimité démocratique par Pierre Rosanvallon ) Professeur au Collège de France

 

10:04 Écrit par Charly Schwarz dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

A quoi fait référence votre article, cher ami, en plus du livre ?
Une situation similaire, dans notre canton ... ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 28/11/2008

Ce qui est réellement inquiétant c'est que les partis qui tiennent le système par des alliances contre nature sont prêts à toutes les vilenies pour garder le pouvoir.

Ils sont notamment prêts à mentir honteusement devant des juges et à leur patron le Souverain et de faire accroire que se sont leurs opposants qui trichent.

Mais le plus pathétique est que la participation au vote est volontairement maintenutenue aussi basse que possible par des groupuscules et rien n'est fait pour que la majorité s'exprime. La preuve est que nous sommes gouvernés par de personnes qui sont largement minoritaires et qui s'incrustent grâce à une clé qui le leur permet.

Il faut donc se rendre à l'évidence et rechercher un moyen qui amène les citoyens aux urnes.

J'ai proposé, il y a un certain temps déjà que la République récompense ceux qui accomplissent scrupuleusement leur devoir, notamment par le biais de réductions fiscales.

Si d'autres ont d'autre idées elles sont le bienvenues et nous en serons volontiers les portes-parole dans la Constituante.

Ce qui est sûr pour nous c'est que nous voulons trouver le moyen de faire que la démocratie participative ne soit pas un mot vide de sens mais un sens qui comble le déficit populaire qui constitue un vide inadmissible.

C'est pour nous un élément important du travail de la Constituante et c'est aussi la raison qui nous fait militer, depuis le premier jour de cette Assemblée pour que:

1) Les Commissions puissent siéger sur l'ensemble du Territoire genevois et, éventuellement dans la zone franche qui devrait nous servir de base à la construction de la Regio Genevensis (sur le modèle du protocole de Karlsrhue)

2)Que les "auditions" des Comissions puissent être publiques pour d'une part montrer que nous n'avons rien à cacher et d'autre part prouver par cette attitude que nous ne sommes que les serviteurs de la République et non pas une caste à part.

3) Que la Constituante puisse recevoir des propositions émanant du Souverain sous la forme de pétitions qui seront toutes traitées et, en fonction de leur pertinence, intégrées dans les travaux de la Constituante.

je vous invite à suivre les résumés de nos travaux, dès qu'ils auront commencé, sur notre site www.mouvementchangergeneve.ch

C'est dans ce sens que la liste CHANGER GENEVE partage les préoccupations des Associations représentées par la liste 18.

cordialement et toujours intéressé au dialogue,
Patrick Dimier

Écrit par : Patrick Dimier | 29/11/2008

La Constituante? la grand mascarade du XXI siècle. Nos dirigéants gouvernent et célà n'est pas son rol. Son rol s'appele Exécutif, ils ont escamoté la tâche de l'Exécutif, du fait qu'ils n'exécutaient les décisions du peuple, ils se prennent psr des Ministres, et les organes d'information ne font rien d'autre que de les lécher les bottes avec de Ministre par ici, Ministre par là. Ainsi faissant une grad partie du peuple croie déjà qu'ils sont des Ministres. Alors pourquoi changer une constitution qui a fait la prospérité de Genève? C'est inutil énumerer tout ce qui a fait du mal notre Conseiller d'Etat in corpore c'est dernières années, la meilleure pratique sérait de prendre le chemin le plus court et énumérer ce qu'ils ont fait de bien. Oh!! combien des décisions du Souverain? nous le sommes encore? non pas était exécutés? La Constituante? une planque pendant queques années pour des égocentristes qui parait-il vont la écrire? eh? je suis de gauche, mais vue la gauche, je crois que l'UDC dévrait entamer une procedure pour arrêter cette idiotie d'appeler les appeler Ministres ainsi que d'appeler Senateurs aux Conseillers à Berne.

Écrit par : Diogenes | 29/11/2008

Les commentaires sont fermés.