12/12/2008

Encore beaucoup trop de familles pauvres en Suisse !

 

En 2006, plus de 275'000 personnes, soit plus de 100'000 familles, vivaient sous le seuil de pauvreté.

 

 

Le seuil de pauvreté découle des directives de la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS).

 

Pour un ménage d’une personne, le seuil de pauvreté s’établit à 2’200.– et pour un couple avec deux enfants, à 4’300.–.

 

Un ménage est pauvre si, après déduction des cotisations sociales et des impôts, son revenu est inférieur au seuil de pauvreté.

 

 

La pauvreté en Suisse est devenue un phénomène qui frappe avant tout les familles et les enfants.

 

Selon la taille du ménage, de 20 à 30% des enfants vivant dans une famille monoparentale bénéficient d’une aide sociale.

 

Et c’est surtout parmi les familles monoparentales que la part des bénéficiaires de l’aide sociale est élevée (18%).

 

 

 

 

Rapport sur les familles 2004 http://www.bsv.admin.ch/shop/00005/00012/index.html?lang=fr

 

10:25 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.