30/01/2009

Une Charte pour Genève...

A la veille de l'intronisation de la Constituante, il est opportun de lire le projet de Charte pour Genève:  Charte de Genève.pdf

Par une Charte, Genève affirmerait son engagement à développer avec ses habitant/es; le respect des droits et l’exercice de des responsabilités et à en assurer l’application.

En plus de rapprocher les habitant/es, les élu/es et l’administration, Genève se donnerait, avec une Charte, un outil essentiel pour bâtir un avenir reposant sur les valeurs qui nous animent :

l’ouverture aux autres, le respect de la dignité humaine, la solidarité, la transparence et la démocratie.

Une Charte pour faciliter le développement harmonieux de notre canton.

09:18 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et si nous osions nous démarquer du reste de la fédération des Etats suisses?

Si nous commencions par affirmer que les Genevois conservent en tout temps leur autodétermination?

Croyez-vous sincèrement que cette Constituante ne sera pas paralysée par les partis politiques qui sont aux commandes vont laisser faire?

Les bruits qui circulent montrent bien que ni les Associations, ni l'AVIVO, ni SolidaritéS, ni Changer Genève, pourrez faire quoique ce soit pour enrayer le rouleau compresseur des Partis politiques?

Les candidats annoncés à la présidence sont le meilleur reflet de cette réalité.
les VERTS/ROSES se sont entendus pour se partager le gateau avec les BLEUS/ROUGES du parti unique PLRD.

Cela est une très mauvaise nouvelle pour tous ceux qui espéraient voir émerger des idées nouvelles, comme celles défendues par les Associations ou encore Changer Genève qui nous a déjà offert une base de réflexion avec le projet Ferrier/Dimier qui est actuellement totalement étouffé (ce qui indiquerait qu'il doit être plutôt bon!).

Je suis sceptique autant que j'étais enthousiaste et fervent partisan des listes de traverse, dont celle que vous avez pilotée.

Vu de l'extérieur il semble bien qu'aussi bien les députés que les conseillers d'Etat mettent le plus d'entraves possibles au bon fonctionnement de cette Constituante pourtant voulue avec une autre majorité que celle qui a fait d'eux nos mandataires!!!

C'est bien la preuve que le pouvoir est un redoutable corrupteur.

On continue à vous lire et à suivre vos idées décoiffantes cher Charly.

Il ne reste plus qu'à être très attentifs.

Écrit par : Juan | 01/02/2009

Les parties prenantes de la société civile ne veulent pas prendre le pouvoir car ils préfèrent anticiper les problèmes et donner des solutions, le politiciens suivent le mouvement. Il faut faire une différence entre le message et les messager.

Un Charte pour Genève, mais avez-vous déjà défini pour quel société va t-elle s'appliquer. Si nous avons changé de société, comment la définir ? Est-elle digitale ? Est-elle de type "multistakeholders" ?

Écrit par : demain | 02/02/2009

Les commentaires sont fermés.