16/03/2009

Bien commun et responsabilité démocratique

 

La société actuelle connaît une accélération dans sa transformation avec une perte des anciens repères et l’apparition de nouveaux.

 

La crise actuelle est une crise d’identité dont il faut essayer de comprendre les mécanismes plutôt que faire des corrélations simples entre chômage et violence urbaine, ou mondialisation et désagrégation sociale, par exemple.

 

Les mutations dans nos soiétés existent depuis toujours. Elles entraînent des changements et peuvent créer des problèmes aux sein des nos divers groupements humains.

 

Afin de s’adapter et de faire face à ces changements, les collectivités communales et cantonales doivent donc apporter des réponses aux défis que constituent ces mutations.

 

Dans le contexte actuel de la mondialisation, le modèle économique rend peu transparente la gestion démocratique des pouvoirs et fragilise la légitimité de son action au niveau local.

 

L’économie mondialisée et l’exercice de la démocratie demandent en effet des rythmes et des supports distinct.

17:00 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.