24/03/2009

Souhaitons-nous aller vers une «République des juges» ?

juges.jpgElaborée à une époque où les partis politiques n’existaient pas, du moins dans leur forme moderne, la théorie de la séparation des pouvoirs à beaucoup vieilli.

La séparation des organes et fonctions, et l’équilibre des pouvoirs se trouvent désormais remis en cause par le renforcement de l’exécutif et le déclin du parlement.

En revanche le pouvoir judiciaire s’affirme de plus en plus dans nos démocraties modernes.

L’apparition d’un contre-pouvoir juridictionnel est reconnue par plusieurs auteurs; ainsi, peu à peu, au terme d’un processus d’affirmation, puis d’émancipation, le juridictionnel aurait accédé, au statut de pouvoir.

Un pouvoir comparable au pouvoir exécutif et législatif; dans un système démocratique, le juge, porté par la doctrine te l’opinion publique, posséderait une faculté d’empêcher et une faculté de statuer.

La montée en puissance des juges vint renforcer ce soupçon de «gouvernement des juges».

C’est le fait que les juges ont en charges des litiges à caractère collectif et non plus simplement individuel: de véritables questions de société et non des différends entre particuliers, ce qui accentue le caractère politique-au sens des affaires de la cité-de leur intervention.

Le 17 mai, renoncez à la suppression du jury populaire !

13:47 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Salutations,

Cette évolution est flagrante dans le cas de la CJCE. Elle s'occroît de nouveaux domaines de compétence en fusionnant et réinterprétant la jurisprudence qu'elle a elle-même formée. Au point, par exemple,d'aller s'imminscer dans le système social de l'Angleterre, alors que son champ juridictionnel est originellement essentiellement d'ordre économique.
(Je tâcherai de vous lier l'arrêt en question si celà vous intéresse)

Sincérement,

Q.

Écrit par : Quentin ADLER | 25/03/2009

Avec un grand plaisir... Le lien peut aussi intéresser les lecteurs.

Écrit par : charly schwarz | 25/03/2009

Les commentaires sont fermés.