07/04/2009

Un produit peut-il être éthique ?

éthique.jpgOn peut affirmer qu’un produit ou service est qualifié « d’éthique »à partir du moment où il a été conçu, réalisé, fourni, au travers d’une chaine de valeurs dont les systèmes de management prennent en compte les besoins éthiques, qui proviennent non seulement des clients, mais aussi de tout ou partie des parties intéressées.

La réponse à ces attentes est la fourniture du produit ou service qui bénéficie en plus d’une labellisation, ou d’une image liée à la chaîne d’approvisionnement (marque, certification, label) qui réponde aux interactions avec la chaine de valeurs suivantes :

Ø éthique des besoins des clients et des parties intéressées ;

Ø éthique de l’organisme, de ses fournisseurs, des processus mis en jeu, des auditeurs,

Ø éthique intégrée aux systèmes de management mis en jeu.

Ce sont des attentes, voire des exigences.

17:49 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Oui, on pourrait le dire comme cela. Mais l'éthique sert quand même plutôt à définir des valeurs, des comportements, pas des objets. Pourrait-on trouver un autre terme qui dise la même chose sans mélanger les niveaux de langage? Mais sur le concept, d'accord.

Écrit par : hommelibre | 08/04/2009

Quand je parle de produits éthiques, je pense à des chaines de valeurs qui utilisent déjà cette notion, et plus précisément au commerce équitable, qui tend à certifier ces produits.

On peut aussi définir un produit éthique par les 4 E, soit les 3 niveaux de base : Essentiel, Esthétique, Engageant,
suivis par le 4ème niveau, Ethique.

Écrit par : charly schwarz | 08/04/2009

Les commentaires sont fermés.