27/04/2009

Aka-Aki, le nouveau phénomène des réseaux sociaux

AKA.png

Le site Aka-Aki.com, s'internationalise et est désormais disponible en anglais. Ce site est une révolution comme a pu l'être Facebook.

Aka-Aki est un mélange inédit de plusieurs outils déjà connus.

C'est à la fois un réseau social où tout comme sur Facebook on peut retrouver ses amis, y décrire ses goûts et ses envies, ce que l'on fait à un instant précis (façon Twitter) mais également un site de rencontre. Sur Aka-Aki, on est rapidement amené à indiquer ses préférences sexuelles, son âge, les endroits où l'on sort et (plus fort) l'endroit où l'on se trouve.


La géolocalisation au coeur d'Aka-Aki

Le système utilise les antennes relais de téléphonie mobile, les réseaux wifi gratuits disponibles, le bluetooth ou encore le GPS de votre mobile pour vous localiser et vous indiquer quels autres membres sont dans les parages. Et c'est bien là que se trouve la réelle innovation d'Aka-Aki : vous dire qui dans un rayon proche (10 minutes à pieds) s'est inscrit et est éventuellement en ligne.

Contrairement à Facebook, vous pouvez lire les goûts et préférences des "autres" sans qu'ils vous aient autorisé au préalable à le faire. Ce réseau social là semble plus ouvert.

Vous pouvez découvrir le profil de vos "nouveaux amis" grâce à des stickers (je suis Genevois, hétéro, je suis plutôt branché Mac, j'adore l'Opéra, les voyages, la musique classique...).

Mais si le site Aka-Aki.com est utile pour bien configurer son profil, c'est bien sur un téléphone portable que l'on peut apprécier les possibilités offertes.

Aka-Aki vous informe lorsqu'un membre entre dans votre cercle géographique proche et garde en mémoire le fait que vous l'avez croisé. Vous saurez donc très vite qui habite près de chez vous... vous connaîtrez peut-être les habitudes de déplacement d'untel ou untel, où il/elle dîne, quel soir il/elle sort !
En Suisse romande, les inscrits sont encore peu nombreux (le site n'est pas disponible en français), mais à Berlin où il a été conçu et développé, il est en passe de devenir un véritable phénomène de société. Il est évident que plus il comptera de membres, plus ses possibilités sembleront infinies.

A noter qu'une application Aka-Aki est disponible pour iPhone, téléchargeable gratuitement sur l'Apple Store et que le logiciel Aka-Aki est disponible sur Aka-Aki.com pour la quasi totalité des mobiles.

http://www.aka-aki.com

21:29 Écrit par Charly Schwarz dans Amis - Amies, Général, Genève, Médias, Région, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour Charly, j'ai déjà découvert ce nouvel outil révolutionnaire et surtout indispensable!

C'est vraiment génial, enfin en temps réel nos milliers de nouveaux amis peuvent nous localiser instantanément, savoir si l'on préfère le Mac au PC, le hamburger à la tête de veau vinaigrette,les hommes ou les femmes, les brunes ou les décolorées, les petites ou les grosses, autant d'informations essentielles dont on ne saurait se passer...

Et de plus, si j'ai bien compris on peut téléphoner avec. Cool non ?

C'est vraiment un monde formidable, grâce à tous ces réseaux sociaux, plus besoin de se parler, il suffit de lire une fiche de s'envoyer un message et le tour est joué.

Même plus besoin de perdre du temps si précieux à palabré à la terrasse d'un café avec son pote d'à côté puisque qu'on a désormais des milliers et même bientôt des millions d'amis si conforme à nos goûts les plus intimes dans le fond de notre poche.

Vive le progrès, on se sent moins seul !

Écrit par : Gérard H. Perraud | 28/04/2009

Heureux de lire que cette technologie vous enthousiasme.
En son temps, mes aïeuls avaient entendu des propos similaires lors de l’apparition de la télévision « plus besoin de voyager, le monde s’invite chez nous » et force est de constater que depuis l’apparition de la télévision en couleurs, on n’a jamais autant voyagé.

Écrit par : Charly Schwarz | 28/04/2009

Je perçois un soupçon d'ironie dans cette réponse qui fait écho à mon "enthousiasme" quelque peu modéré pour certaines pratiques.

J'illustrerai simplement mon propos par cette petite scène observée durant plus de 30 mn:
4 trentenaires sont réunis autour d'une table dans un resto branché du quartier des bains vers 13 h.
Que font-ils ?
Ils déjeunent en discutant ? non...le premier poursuit une discussion animée sur son mobile, deux autres sont concentrés sur leur IPhone et le dernier ?
Il écrit sur un mini ordinateur !

Certes, je ne suis pas contre ces technologies magiques qui nous apportent tant, mais sachons oublier quelques instants le virtuel et garder un peu de temps pour le contact réel.

La pollution tabagique à largement été dénoncée, que penser des brailleurs qui envahissent les lieux publics le téléphone vissé à l'oreille ?

Et si on en parlait un de ces 4 autour d'un lunch avec les anis de Plan Vert !
Mais attention ! appareils éteints...

Écrit par : Gérard H. Perraud | 28/04/2009

Les paradigmes sociaux changent... et c'est dommage !

Écrit par : Charly Schwarz | 28/04/2009

Les commentaires sont fermés.