29/04/2009

Décidément, nous sommes dans une République oxymore

images.jpg

Forgés artificiellement pour paralyser les oppositions potentielles, les oxymorons font fusionner deux réalités contradictoires et ceux qui nous gouvernent pratiquent cette politique à florès.

Les oxymorons déstabilisent les réflexes d’incrédulité ou de scepticisme et produisent un effet de surprise, ils favorisent la destruction des esprits, deviennent des facteurs de pathologie et des outils de mensonge.

Plus l’on produit d’oxymorons et plus les gens sont désorientés et inaptes à penser.

Utilisés à doses massives, ils rendent fou.

Nos concitoyens alémaniques appellent cela ; une Genferei !

16:50 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

28/04/2009

Transformons la base américaine de Guantanamo en une zone franche

guatanoma.jpg

Une levée de l’embargo limitée à Guantanamo pourrait changer ce lieu en une zone franche où, grâce au commerce, Cubains et Cubanos-Américains pourraient transformer le pays.

De rendre la baie de Guantanamo aux Cubains serait un moyen de susciter des changements radicaux dans l’île.

Devenue une zone franche exemptée de taxes et de droits de douane, tenue par des Cubanos-Américains au profit de leurs compatriotes insulaires, la baie de Guantanamo pourrait devenir le modèle d’une nouvelle Cuba où des échanges justes, le règne de l’Etat de droit et la liberté d’expression seraient la norme.

Ouvrons cette frontière et l’emprise du régime castriste commencera a se desserrer.

14:00 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/04/2009

Aka-Aki, le nouveau phénomène des réseaux sociaux

AKA.png

Le site Aka-Aki.com, s'internationalise et est désormais disponible en anglais. Ce site est une révolution comme a pu l'être Facebook.

Aka-Aki est un mélange inédit de plusieurs outils déjà connus.

C'est à la fois un réseau social où tout comme sur Facebook on peut retrouver ses amis, y décrire ses goûts et ses envies, ce que l'on fait à un instant précis (façon Twitter) mais également un site de rencontre. Sur Aka-Aki, on est rapidement amené à indiquer ses préférences sexuelles, son âge, les endroits où l'on sort et (plus fort) l'endroit où l'on se trouve.

Lire la suite

21:29 Écrit par Charly Schwarz dans Amis - Amies, Général, Genève, Médias, Région, Techno, Voyages | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Quatre Genevois sur dix souffrent du bruit. Contre le bruit, chacun a un rôle à jouer !

images.jpg

Le 29 avril 2009 aura lieu la cinquième édition de la journée internationale contre le bruit.

Cette manifestation, organisée en Suisse sous l'égide de l'Office fédéral de l'environnement, est l'occasion de prendre conscience des méfaits des nuisances sonores qui touchent une grande partie de la population, notamment dans les zones urbaines.

 En effet, un sondage réalisé à Genève révèle que 4 habitants sur 10 ont souffert du bruit en 2008.

Pourtant, chacun peut agir pour réduire ces atteintes en appliquant des gestes du quotidien ou simplement en prenant conscience de ses propres impacts.

Lire la suite

11:06 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Loisirs, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Pour une éthique économique réaliste

images.jpg

Une éthique économique réaliste se concentre sur la recherche de conditions normatives et objectives qui soient moins injustes que les conditions existantes.

Deux prémisses sont liées au caractère réaliste de l’éthique économique tel que je l’envisage :

1) Le plein respect des contraintes économiques objectives. Il est Indispensable de retenir que ce qui n’est pas conforme au réel ne saurait rendre justice à l’humain.

2) La distinction nette entre les contraintes économiques qui découlent de nécessités objectives et celles qui se fondent sur des structures établies par l’homme ; ces derrières sont par conséquent susceptibles d’être modifiées.

Les contraintes de ce type exigent de l’éthique économique l’affirmation claire que ce qui ne rend pas justice à l’humain n’est jamais réellement conforme au réel.

08:51 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

21/04/2009

Les décisions sont toujours prises dans l’intérêt de ceux qui les prennent

images.jpg

Le véritable enjeu pour nos constituants, qui se réunissent enfin en commissions de travail, est d’élargir le pouvoir de décision en « continu » ; non pas de modifier l’organisation des pouvoirs entre ceux qui l’ont déjà, mais de donner des pouvoirs à ceux qui, aujourd’hui, en ont peu ou pas.

Alors que la souveraineté est censée appartenir au peuple, alors que l’ouverture du monde appelle une nouvelle forme de citoyenneté à l’échelle planétaire.

La classe politique monopolise l’exercice des responsabilités et de tout l’appareil institutionnel –politique et économique- , tend à personnaliser le pouvoir et à la concentrer entre quelques mains.

Le rejet du politique -auquel est associé, hélas, l’ensemble des politiques- traduit le refus d’un système qui ignore la revendication profonde d’une participation des citoyens à toutes les étapes de la prise de décisions.

Faute de pouvoir s’investir, les citoyens se réfugient dans l’abstention.

Et peut-être… un jour dans la colère.

18:20 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

20/04/2009

Libre-échange et démocratie sont-ils incompatibles ?

images.jpgOn doit admettre que tout le monde est plus ou moins protectionniste et plus ou moins libre-échangiste et que les positions peuvent varier en fonction des besoins et des priorités économiques et politiques du moment.

Mais, ne confondons pas un processus de développement (la mondialisation), une philosophie (le libéralisme) et des politiques économiques (libre-échangisme, protectionnisme).

Loin d’abolir le rôle des états, la mondialisation leur redonne au contraire tout leur sens : seule la puissance publique peut réguler la mondialisation en fixant des normes, en redistribuant les richesses, en aménageant le territoire.

Tentations du protectionnisme, fermeture des frontières, mise en œuvre de législations contraignantes, la mondialisation s’accompagne paradoxalement du grand retour des états. Le libre-échange est contesté dès lors qu’il compromet certaines questions jugées essentielles, comme l’emploi, la sécurité, la santé ou l’accès à l’énergie.

 

Loin d’abolir l’espace, la mondialisation redonne au contraire toute leur force aux singularités locales.

L’incertitude face aux mutations du monde, la rapidité des changements suscitent en réaction une réaffirmation des identités locales, une réactivation des communautés d’appartenance : recherche de socles identitaires, montée des communautarismes, la mondialisation fragmente paradoxalement le monde.

Le libre-échange intégral et la démocratie sont incompatibles, tout simplement parce que la majorité des gens ne veut pas du libre-échange.

Le seul pays à avoir inscrit dans sa Constitution le libre-échange a été les États américains sudistes, esclavagistes.

Le Nord, industriel et démocratique, derrière Lincoln, était protectionniste. Normal, puisque le protectionnisme définit une communauté solidaire et relativement égalitaire, alors que le libre-échange suppose des ploutocrates et une plèbe.

16:35 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

19/04/2009

de la performance publique…

ges.jpgLe premier devoir de performance publique est celui d’équité.

Les impératifs d’efficience économique des organisations publiques tendent à faire oublier ce point important.

Depuis prêt de 20 ans, la prédilection donnée au management et aux managers a contribué à laisser de côté la gestion de l’équité. Elle devient alors uniquement un produit de consensus tacite, administrée par application de la règle, du droit, et la standardisation.

On demande aujourd’hui à la sphère publique d’être performante, de savoir gérer les hommes et les finances, de comprendre les lois du marché, etc.

Mais qu’en est-il de sa mission sociale première ?

20:37 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

18/04/2009

Les insatisfaits de la démocratie

images.jpgPar le passé nos démocraties ont été confrontées aux déferlements de passions et menacées par l’intensité des luttes entre défenseurs d’un certain ordre et des mouvements révolutionnaires.

Ces événements pèsent encore lourdement sur notre vie politique.

Ainsi l’on pourrait penser que la décrue des passions politiques a pour effet de consolider notre démocratie…

Mais cette évolution à aussi son revers; l’affaiblissement de la croyance dans les vertus du régime démocratique. La traduction de cette tendance au désenchantement est la croissance régulière de la non-participation.

Et cet état est susceptible d’affaiblir les bases même de notre système politique.

Pour preuve, les eurobaromètres qui démontrent que le nombre d’insatisfait de la démocratie dépasse régulièrement les 50 %, depuis plus de 15 ans. L’abstentionnisme n’est pas seulement en rapport avec le sentiment d’incompétence politique, mais l’absentéisme tend à croitre avec l’élévation du niveau général d’éducation.

Les systèmes de valeur ont évolué vers l’autonomie de l’individu, il en résulte un déclin des grandes organisations hiérarchiques comme les partis et les syndicats, sans oublier les églises.

08:48 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

16/04/2009

Source d'emplois et d'activités nouvelles…la consommation responsable

Une tendance actuelle de la consommation est sans conteste la montée en puissance des préoccupations environnementales, sociales et éthiques dans les comportements d'achat.

Pour répondre à la demande, de nouveaux modes de production et de commercialisation se mettent en place dans tous les secteurs économiques.

Il s'agit de concilier principes éthiques, normes environnementales, qualité du produit et réalité de terrain.

Les acteurs locaux devraient proposer un accompagnement en direction des porteurs de projets qui se lancent dans le secteur. Les formations doivent passer par les écoles de commerce qui intègreraient cette dimension à leur contenu.

Il est aussi possible d'aller voir du côté des masters développement durable ou encore du côté de l’économie sociale et solidaire.

La consommation responsable constitue un secteur économique propice à l'emploi et à la création d'activité.

20:55 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Développement durable, Economie, Général, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14/04/2009

Du lever au coucher, nous sommes tous soumis à un traçage

images.jpgD’abord un traçage dans l’espace à travers le développement des systèmes de biométrie, de vidéosurveillance ou de géo-localisation (téléphones mobiles). Ensuite un traçage dans le temps que permettent les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux sur internet.

Le premier met en cause la liberté d’aller et venir

Le second met en cause la liberté de pensée et d’expression…par exemple des déclarations exhumées dans des moteurs de recherche qui vous obligent de justifier à 40 ans ce que vous avez dit à 20.

Il faudrait aussi mieux réglementer la vidéosurveillance et que son régime juridique soit clarifié au plus vite.

Le préambule de notre nouvelle Constitution devrait garantir la protection des données personnelles à un moment où se généralisent les systèmes de traçage informatique des individus.

Y inscrire un nouveau droit constitutionnel : le droit à " l'autodétermination informationnelle ", c'est-à-dire le droit pour chaque individu de décider lui-même de la communication et de l'emploi des informations le concernant.

18:03 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Suisse, Techno | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

13/04/2009

Grand succès pour Skype sur l'iPhone, les opérateurs sont mécontents !

skype.jpg Le logiciel de téléphonie sur IP, bien connu des internautes a déjà été téléchargé plus de 2 millions de fois.

Il va sans dire que cela n'arrange pas forcément les affaires des opérateurs.

En Allemagne, l'opérateur Deutsche Telekom qui a l'exclusivité de l'iPhone sur le territoire du pays a déclaré qu'il mettrait fin aux contrats de ses clients qui tenteraient d'installer et d'utiliser Skype sur leur réseau.

Qu’en est-il en Suisse ?

19:11 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Politique, Techno | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

12/04/2009

de l’éthique sur l’étiquette ; la consom'action

etique.jpgDe plus en plus de consommateurs demandent de "l’éthique sur l’étiquette". En réponse à cette pression, distributeurs et marques se disent préoccupés par la qualité sociale, environnementale et étique des produits qu’ils commercialisent.

Mais qu’en est-il réellement ?

Lire la suite

11:57 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Développement durable, Economie, Formation, Général, Genève, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/04/2009

Une société suisse espionnait Greenpeace

espionnage.jpgLe Canard Enchaîné avait mentionné l'existence d'un contrat visant à faire espionner en 2006 le porte-parole de l'association « Sortir du nucléaire », Stéphane Lhomme, via une société basée à Lausanne, Securewyse.

EDF a annoncé, vendredi 10 avril, qu'elle avait relevé de leurs fonctions deux hauts responsables de la sécurité du groupe, Pascal Durieux (ancien membre des forces spéciales, puis de la DGSE de 1989 à 1999) et Pierre François (numéro deux de la sécurité d'EDF), à titre "provisoire" et par "mesure de précaution" dans le cadre de l'enquête judiciaire pour espionnage présumé de l'association écologiste Greenpeace.

Après Protectas et Nestlé… Une nouvelle affaire d'espionnage qui met en causse la Suisse...

 

10:28 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, France, Général, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

09/04/2009

A Genève, c’est 19’976… Est-ce acceptable ?

chôamge.jpgEn une année le taux de chômage a progressé de 12% pour s’établir à 6.5%, ce qui représente 20'000 demandeurs d’emploi.

L’industrie est le secteur  le plus touché (métallurgie +114,8%, horlogerie +103,5%), suivent les banques avec +77,9%.

Et ce taux devrait progresser au cours des prochains mois pour atteindre la moyenne européenne de 8%.

Désormais, les Etats-Unis et l'Union Européenne connaissent exactement le même niveau de chômage; 7,6% en janvier 2009.

 

Où est le véritable plan de relance de l’économie genevoise?

 

10:55 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

07/04/2009

Un produit peut-il être éthique ?

éthique.jpgOn peut affirmer qu’un produit ou service est qualifié « d’éthique »à partir du moment où il a été conçu, réalisé, fourni, au travers d’une chaine de valeurs dont les systèmes de management prennent en compte les besoins éthiques, qui proviennent non seulement des clients, mais aussi de tout ou partie des parties intéressées.

La réponse à ces attentes est la fourniture du produit ou service qui bénéficie en plus d’une labellisation, ou d’une image liée à la chaîne d’approvisionnement (marque, certification, label) qui réponde aux interactions avec la chaine de valeurs suivantes :

Ø éthique des besoins des clients et des parties intéressées ;

Ø éthique de l’organisme, de ses fournisseurs, des processus mis en jeu, des auditeurs,

Ø éthique intégrée aux systèmes de management mis en jeu.

Ce sont des attentes, voire des exigences.

17:49 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

05/04/2009

Le vert cache bien son jeu

vert.jpg

Tout le monde s’est mis au vert : espaces verts, numéros verts, classes vertes, prix verts à la Fnac, parti vert… Quelle plaie !

Et jusqu’aux poubelles vertes qui ont du mal à trouver leur place dans nos foyers.

N’en Jetez plus !

Le symbole est trop beau pour être vrai, et nous ferions mieux de nous méfier, car, contrairement aux apparences, le vert n’est pas une couleur sincère.

C’est un roublard qui, au fil des siècles, a toujours caché son jeu, un fourbe responsable de plus d’un mauvais coup, un hypocrite qui aime les eaux troubles, une couleur dangereuse dont la vraie nature est l’instabilité !

Ce qui somme toute correspond assez bien à notre époque perturbée.

De plus, porter trop de vert peut déclencher des tensions nerveuses.

14:00 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

03/04/2009

L’indécence d’un constidéputé…

Au colloque international, « L’actualité d’une morale politique en temps de crise », dédié à Pierre Mandès-France, tout avait bien commencé ; des interventions pleines d’humour autour de l’héritage d’un homme pour qui la parole donnée représentait le début de la morale en politique.

Le public participe aux discussions ; des personnes qui ont connu Pierre Mandès France racontent leurs souvenirs, font l’éloge d’un homme droit, généreux, conscient de la valeur morale en politique…

Puis, un constidéputé prend la parole pour rendre hommage aux valeurs défendues par Pierre Mandès France !!!

Et là, je suis scandalisé par l’impudeur de cet homme qui s’accroche à son siège (et revenus) de député, et cela malgré les promesses qu’il avait fait de quitter ce fauteuil en cas d’élection à la Constituante.

PMF insufflait de la morale dans la politique, laquelle, le plus souvent hélas, en est bien dépourvue comme le confirme, encore une fois, l’indécence de ce constidéputé.

18:38 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

02/04/2009

Des patrons solidaires…

Des dirigeants de Toshiba, d’Hitachi, de Toyota et de Honda, ont pris acte de leur échec et démissionné. Sans golden parachute.

Ce sont des Patrons; modestes, responsables. Ils montrent l’exemple et assument leur part de responsabilité dans la crise.

Qu’en est-il en Suisse ?

Dans un article du Monde, daté du 20 mars, Nick Hayek déclare :

« Pour une entreprise cotée en Bourse, qui annonce une chute de bénéfice, réduire de 10 % l'effectif permet de faire remonter le titre. Cela ne marche pas comme cela chez nous. Il n'y aura ni licenciement ni recul des investissements chez Swatch. Nous acceptons d'avoir un rendement amoindri et de ne pas être les chouchous de la Bourse ».

Précurseur, ce patron ?

Nick Hayek ne se gêne pas pour critiquer, un concurrent qui, alors qu’il ne perd pas d’argent mais en gagne juste un peu moins, punit tout de suite le personnel et introduit du chômage partiel.

15:56 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

01/04/2009

Le patron de le Deutsche Bahn espionnait ses employés... et EDF faisait espionner Greenpeace

Le président du conseil de surveillance de la Deutsche Bahn (chemins de fer allemand) a dû démissionner face au scandale suscité par la découverte d'une campagne de surveillance des activités de syndicalistes et d'employés à grande échelle, menée à partir de 2002. Il s'agissait principalement d'interception d'e-mails et de rapprochement de données personnelles.

Dans la même veine, des dirigeants d'EDF (Electricité de France) sont soupçonnés d'avoir hacké l'ordinateur de l'ex-directeur des campagnes de Greenpeace. L'association a porté plainte. L'affaire, révélée par le Canard Enchaîné la semaine dernière, a été développée par Mediapart hier.

 

12:23 Écrit par Charly Schwarz dans France, Général, Médias, Techno | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook