14/05/2009

Sommes-nous tous des démocrates ?

images.jpg

Le capitalisme et le néolibéralisme ne sont pas les seuls responsables du démembrement de nos institutions.

Il y a aussi l’extension du pouvoir et du domaine d’action des tribunaux. Des causes et des luttes variées, incluses celles issues des mouvements sociaux, sont de plus en plus souvent amenées devant des tribunaux, où des experts en droit jonglent et finassent sur des décisions politiques dans un langage si complexe et obscur qu’il ne peut être compris que par des légistes spécialisés.

Et en même temps les tribunaux ont dérivé, ils ne décident plus de ce qui doit être interdit mais de ce qu’il faut faire.

Ils sont passés d’une fonction limitative à une fonction législative qui usurpe la tâche classique de la politique démocratique.

S’il est vrai que le règne de la loi est un important pilier de la vie en démocratie, le gouvernement des tribunaux est une subversion de la démocratie, qui inverse l’essentielle subordination du judiciaire au législatif dont dépend la souveraineté populaire.

 

16:47 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Ouhlala le capitalisme est la cause du demembrement de nos institutions ?

Il est surtout le moteur economique qui fournit du travail a la majorité d'entre nous. Et qui du coup permet a l'état de prelever des impots sur le revenus des particuliers, des entreprises, sur la fortune et sur la consommation de tous (tva) pour - entre autre- entretenir des cohortes de fonctionnaires, de branleurs et de toxicos.

Faudrait pas l'oublier avant de mordre la main nourricière.

Écrit par : Eastwood | 14/05/2009

Les commentaires sont fermés.