16/07/2009

La liberté plutôt que le pain ?

liberté et pain.jpg

Ce qui s’est passé au siècle dernier nous indique qu’entre les séductions du marché, les normes du pouvoir disciplinaire et l’insécurité, la majorité des occidentaux sont venus à préférer moraliser, consommer et se battre, en attendant qu’on leur dise ce qu’il faut être, penser et faire pour diriger leur propre vie.

Et si les êtres humains refusent la responsabilité de la liberté, s’ils n’ont pas les encouragements nécessaires au projet de liberté politique, que peuvent signifier les systèmes politiques qui tiennent pour acquis ce désir et cette orientation ?

 

 

16:54 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.