12/08/2009

Privilèges individuels vs droits collectifs

droits collectifs.jpg

Le mélange des cultures et le développement de l’individualisme qui en découle ont diminué grandement la pression qu’exerçaient les mœurs communes sur les comportements individuels.

Si bien que les repères sûrs ont disparu et que chacun est confronté à se forger un jugement personnel sur la moralité de ses actes.

Il s’ensuit que l’individualisme s’impose avec les travers qui en découlent : envie, avarice, égoïsme…

Cette volonté de puissance produit une société où les privilèges individuels priment sur les droits collectifs, comme les tribunaux semblent le confirmer de plus en plus.

10:10 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Commentaires

Vous énoncez, sans apporter le moindre argument que l'individualisme découle du mélange des culture. Soit ... mais pourquoi ?

A mon avis, l'individualisme découle plutot du fait que l'idéologie dominante néo-libérale stipule que chaque individu qui se comporte de manière égoïste en voulant maximiser sa fonction d'utilité lors de ses échanges économique aboutit à un système optimum.

Cette vue néo-libérale est repris ad nauseam par les media privés et les partis bourgeois qui nous chante à longueur de journée cette douce rengaine.

Ceci est largement développé dans : http://www.amazon.fr/dp/2213627681

Écrit par : Djinius | 12/08/2009

Quand je parle de culture, vous pouvez aussi le comprendre avec un grand "C"en y incluant nos moeurs et nos valeurs de société occidentale.
Bien à vous.
Charly Schwarz

Écrit par : charly schwarz | 12/08/2009

Les commentaires sont fermés.