13/08/2009

La sécurité est un droit humain, la garantir est un devoir d’Etat.

L’un des fondements de la démocratie est de garantir la sécurité de chacun.

Pour cela, nous avons aliéné une partie de notre liberté à l’Etat, celui –ci c’est engagé à assuré la sécurité de chacun.

Un gouvernement qui renonce à garantir l’intégrité des ses administrés met en danger la démocratie.

Il est nécessaire de rechercher des formes complémentaires ou originales de justice destinées à contrebalancer l'échec des systèmes judiciaires classiques.

Comme par exemple de développer une justice restauratrice qui met l'accent sur la médiation et le dialogue, ainsi que sur les droits de l'homme de la victime et ceux du délinquant. Avec pour but de remédier à la rupture entre le délinquant et la communauté.

Et de rassembler des statistiques fiables afin de qualifier et de quantifier la délinquance.

16:19 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Commentaires

Quel charabia! L'illustration en nature des limites de la "société civile". Bref, gentils électeurs, allez faire autre chose - et n'attendez rien ni des apparatchiks ni des petits nains du blabla sociétal. Une proposition concrète (enfin!) - et si on organisait un tournoi de strip-poker à la date des prochaines élections?? Au moins on aurait des raisons de s'amuser. Pour le reste...

Écrit par : caton | 13/08/2009

C'est une très bonne idée...on aurait une justice plus humaine et plus efficace car non plus facteur d'exclusion, mais bien d'éducation et d'intégration... l'ultra-répressif à démontrer ses limites, la prison est devenue une école du crime, alors il faut dans ces conditions envisager d'autres réponses à la délinquance...
Bravo Charly pour votre engagement et votre liberté de penser ...
:0)

Écrit par : MUR | 13/08/2009

Les commentaires sont fermés.