13/08/2009

VoteWatch> la position des candidats sur les listes électorales influence leur éligibilité

Le 24 août approche, c’est le délai pour le dépôt des listes pour l’élection des députés genevois…

Il me semble intéressant d’analyser le rôle que peut jouer la position de chaque candidat sur sa liste…

L’importance de la position de chaque candidat sur une liste n’est pas une chose aisée, car elle influence son éligibilité. Les chiffres (grand conseil, 2005) le prouvent !

80% des élus figuraient dans les premières moitiés et 70% dans les premiers tiers !

 

 

Bien sûr, ces chiffres varient d’une liste à l’autre :

Les Verts : 75% > ½ et 63% > 1/3

Radical : 58% > ½ et 42% > 1/3

Les Socialistes : 94% > ½ et 82% > 1/3

Libéral : 83% > ½ et 78% > 1/3

PDC : 75% > ½ et 58% > 1/3

UDC : 82% > ½ et 73% > 1/3

MCG : 89% > ½ et 78% > 1/3

 

N.B. Plus de d’informations dans le groupe VoteWatch sur Facebook

 

 

02:36 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : élection, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Commentaires

Les sympathisants socialistes voteraient-ils comme au bon vieux temps du communisme. Tous unis derrière les chefs, sans broncher, sans discuter ???

;-)

Écrit par : Philou | 13/08/2009

La vérité des chiffres !

Écrit par : charly schwarz | 13/08/2009

Les chiffres que vous avancez montre qu'il y a une correlation entre l'ordre et l'eligibilite. D'une part est-ce que les personnes qui sont en tete de liste sont plus facilement elues.. ou est-ce que les personnes les plus eligibles se debrouillent pour etre en tete de liste. La causalite peut etre dans les deux sens.

Par ailleurs, il peut n'y avoir aucun lien de causalite direct entre deux phenomenes correles. Mon prof de statistique prenait l'exemple suivant pour le demontrer : en France le taux de naissance par femme est beaucoup plus eleve dans les communes ou il y a des nids de cigognes ! Contrairement a ce qu'on pourrait "croire" les cigognes n'ont rien a voir avec ces naissances.. mais simplement elles ont tendance a nicher dans des zones rurales ou le nombre de naissance par femme a tendance a etre plus eleve. Il y a donc une corelation entre les nids de cigogne et les naissances.. mais pas de causalite. Dans l'exemple en question, c'est peut etre les partis politiques qui mettent les personnes qu'elles jugent les plus eligibles en tete de liste pour ameliorer les scores de la liste groupees. Cela n'a pourrait n'avoir aucune influence additionnelle sur le score individuel de ces tetes de liste.

La derniere place est sans doute tres visible aussi.

En France il y avait jusqu'a recemment un mythe sur l'attribution des panneaux electoraux. Le mythe voulait que le panneau Numero 1 soit beaucoup plus visible que les autres. Les panneaux etant attribues par ordre de declaration des candiadtures, les candidats allaient faire la queue devant la prefecture des la veille au soir. Il fallait voir ces Maires et Conseillers Generaux, faire la grue par une nuit froide devant la prefecture d'Annecy pour decrocher le panneau numero 1. Et voir la tete de ceux qui pensaient arriver suffisament tot a 4 heures du matin.. et constater qu'un concurrent etait deja la depuis 2 heures.

Depuis l'attribution des panneaux se fait par tirage au sort.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 13/08/2009

Les effets de la cause !
C’est aux partis d’y répondre, je ne suis qu’un simple éveilleur.

Écrit par : charly schwarz | 13/08/2009

Les commentaires sont fermés.