22/08/2009

Sécurité privée : un marché en expansion

marché de la sécurité.jpg

L’état, dont le citoyen, exige une réponse  immédiate, personnalisée et professionnelle à ses préoccupations, éprouve de plus de difficultés à satisfaire aux besoins multiples. Le marché de la sécurité privée, avec une certaine opportunité, permet de combler ce manque.

Ce grand besoin de sécurité à ouvert la voie au développement tous azimut de société privées de sécurité. Elles envahissent des champs de plus en plus étendus, grâce, notamment, par l’utilisation des nouvelles technologies de plus en plus sophistiquées.

Avec un chiffre d'affaires annuel estimé à CHF 720 millions, le marché de la sécurité privée est en pleine expansion en Suisse. La répartition du marché était, en 2006, de 78% de surveillance, 8,5% de transports de biens, 6,2% de gestion d'alarmes, 6,1% de sécurité aéroportuaire et 1,2% de protection de personnes. Cette répartition n'a pas foncièrement changé depuis.

Et c’est l’ensemble des secteurs connait une croissance : gardiennage, surveillance humaine, protection rapprochée, contrôle d’accès, vidéo/télé surveillance et sécurité informatique.

La sécurité est devenue un produit de consommation courante, facilement accessible aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises et administrations publiques.

Les causes de l’expansion continue de ce marché sont multiples. La menace terroriste comme la progression de la délinquance et du sentiment d’insécurité qui exacerbent les attentes de la population sont évidentes.

Les sociétés de sécurité privées viennent même, par certains aspects, concurrencer l’état, ce qui suscite certaines inquiétudes.

Pour en savoir plus :

« La sécurité privée en Suisse » par Christophe Wailliez

16:21 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Général, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.