25/08/2009

Oui, je suis de droite… ET de gauche !

Je suis de droite, parce que la responsabilité est une valeur démocratique et que l'Etat ne doit pas rendre ses administrés dépendants, mais il doit tout mettre en œuvre pour leurs faires retrouver  autonomie et dignité.

 

Je suis de gauche, parce que la solidarité est valeur  essentielle pour moi, elle est ce lien qui crée un sentiment d'appartenance qui permet le « vivre ensemble ».


Je suis de droite, parce qu'il faut un Etat facilitateur, souple et une administration restreinte qui ne doit pas materner ses citoyens mais les aider à créer et à prendre des risques.

 

Je suis de gauche parce que je souhaite un Etat fort qui restaure des règles sociales et d'équité, qui assure aux meilleures conditions l'accès aux services essentiels (éducation, santé, logement, sécurité, mandats publics, social).

 

Je suis de droite parce qu'il faut restaurer l'idée d'autorité et que l'Etat doit en assumer sa part de responsabilité.

 

Au-delà de ces stéréotypes, je pense que les clivages et les choix de société d'aujourd'hui qui vont avoir un impact sur notre avenir ne correspondent plus à la pseudo-fracture droite/gauche que veulent nous vendre 90% des politiques qui en ont fait une rente de situation.


On nous vend une organisation de la pensée politique issue du XVIIIème siècle alors qu'au XXIe  se déroule une réorganisation de la société via le flux d'information, l'impact de l'homme sur la nature et la terre sans précédent, un mélange de culture et un remodelage du monde, comme l'humanité n'en a jamais connus.

 

Les vrais défis sont à venir. Je suis un progressiste !

16:43 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Commentaires

De droite... de gauche... vous devez être PDC...

Écrit par : Déblogueur | 25/08/2009

Bonjour Charly,

comme la droite et la gauche travaillent en binôme pour nous assièger "à genève"...on dira que vous êtes un Citoyen..;O)

@Deblogueur

Les PDC sont les plus grands faux-cul que notre pays n'aient jamais connu...

Écrit par : MUR | 25/08/2009

Charly, je vous comprends parfaitement. Parfois je dis de moi: je suis de Groite et de Drauche...

Écrit par : hommelibre | 25/08/2009

"les plus grands faux-culs que notre pays n'aient jamais connu..." Comme c'est la rentrée des écoles, écrivez plutôt "les plus grands faux-culs que notre pays ait jamais connus". Lorsque "jamais" n'est pas précédé de "ne", il signifie "une fois, un jour", par exemple dans la phrase "Si jamais tu le rencontres, salue-le de ma part." Quant au participe passé utilisé avec l'auxiliaire "avoir", il s'accorde en genre et en nombre avec son complément d'objet direct si celui-ci est placé avant, donc avec "les plus grands faux-culs".
Je ne m'exprime pas sur le fond (sans jeux de mots) et vous prie de ne pas me tenir rigueur de cette intervention, que je fais à titre exceptionnel, et uniquement parce que vous corrigez vous-mêmes chez vous interlocuteurs ce qui vous paraît inexact dans leurs raisonnements ou les faits qu'ils énoncent.
Feu M. Ducommun (le père de Michel) me faisait l'éloge des gens qui lui avaient appris l'orthographe pour lui permettre d'entrer plus efficacement en politique alors qu'il était déjà adulte. Lors il m'a confié cet épisode de sa vie, était chargé d'un enseignement de philosophie au Collège Calvin à cette époque, un des seuls communistes probablement dans cet emploi dans les années soixante, et il avait manifestement fait son profit de cet apprentissage.

Écrit par : Mère | 25/08/2009

@Mère

Merci pour votre intervention...mais pour nous l'orthografe compte peu..même si cela peut vous decevoir.

Il n'a jamais été prouvé que ceux qui pratiquent un orthografe parfait sont plus intelligents que les autres donc VIV LA REVOLUSSION ORTOGRAFIK !!!

http://www.ortograf.net/

http://alerte.blog.tdg.ch/archive/2009/08/05/viv-la-revolussion-ortografic.html

bien a vou...;O)

Écrit par : MUR | 25/08/2009

Vous marchez avec votre tête sous le bras en écrivant ce type de discours - assez convenu d'ailleurs.

S.B.

Un radical, qui donc ne votera pas pour qqun qui risque d'affaiblir notre groupe au GC s'il était élu.

Écrit par : Brendt | 25/08/2009

L'élection dépend de vous !

Écrit par : Charly Schwarz | 25/08/2009

@MUR
Merci de votre aimable réponse. Il ne s'agit bien sûr pas d'être plus intelligent, sinon je vous surpasserais de beaucoup, ce qui n'est certainement pas le cas. Il s'agit uniquement d'efficacité, c'est pourquoi j'ai cité l'exemple d'un homme de gauche. C'était il y a bien longtemps, il est vrai, et le parti communiste n'a jamais pris le pouvoir par la suite, malgré les qualités littéraires du rédacteur en chef de sa publication. Donc, j'ai peut-être tout faux, pour utiliser une expression de notre époque, et le public que vous visez principalement n'est certainement pas celui de la bourgeoisie "bien pensante", particulièrement attachée aux formes de l'expression écrite. Mais je ne suis pas certain, malgré tout, que vous ne desservez pas votre cause en négligeant cet aspect de la pensée (si c'en est un, ce que je crois). C'est tout.

Écrit par : Mère | 25/08/2009

@Mère

L'intelligence est une force qui se traduit dans l'action.

Dans la theorie on peut refaire le monde..mais dans l'action seul ceux qui ont de l'expérience se distinguent.

Si nous ne rajoutions pas quelques fautes dans nos écris, nous nous priverions des basses remarques de ceux qui n'ont plus rien à dire..ni à defendre d'ailleur.

Seul le fond compte...la forme On s'en fou !!!;O)

Sur ses mots, bien à vous chère Mère..;O)et au plaisir de vous lire...

Écrit par : M.U.R | 25/08/2009

INHUMANITE D'UNE REINE DE LA SANTE, sur mon blog http://barondecuir.blog.tdg.ch, article resté sans la moindre suite de la part des responsables genevois de ce scandale, comme de ceux venant prétendument en aide aux victimes de pareils dysfonctionnements, puisque je touche toujours bien moins que le minimum vital pour pitance jetée à travailleur compétent et acharné, témoigne de la totale impunité médiatique et juridique dont se font bénéficier entre eux les traîtres de droite comme de gauche, décideurs locaux violant en réalité la majorité des beaux principes qu'ils étalent publiquement. Vivement que ce tribunal londonien en ait fini avec la ridicule affaire Kadhafi pour entreprendre sérieusement de juger le malfaisant copinage suprapolitique genevois, perpétuant une forme d'esclavage digne des pires républiques bananières.

Écrit par : Ali GNIOMINY | 27/08/2009

Les commentaires sont fermés.