02/09/2009

Slogan de campagne

Je planche sur mon slogan de campagne :

« Grand Conseil 2009 :

Charly Schwarz

plutôt que

Christian Grobet »

 

Qu’en pensez-vous ?

 

08:45 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : élection, candidat, élections, grand conseil, genève | |  Facebook

Commentaires

Trop fort Charly!

Écrit par : Roxane | 02/09/2009

;-)

Écrit par : Toto | 02/09/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Charly,

-"Pourquoi pas moi !"

Bien à toi,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 02/09/2009

Qui est Charly Schwarz?

Grobet sera élu, quant à vous, direction poubelle.

Écrit par : Johann | 02/09/2009

Ne site pas Grobet, tu pourrais lui donner encore une chance !!

Amicalement.

Écrit par : Jean-Bernard Busset | 02/09/2009

Pas de solgan, mais des propositions. svp!
En lisant votre blog de temps à autre, j'ai la forte impression que vos projets et ambitions pour Genève se résume à un grand trou noir. Rien de concret. Du tourisme...

Écrit par : Riro | 02/09/2009

On se demande si vous le faites exprès ou si vous ne vous rendez simplement pas compte...

Écrit par : Carlos | 02/09/2009

Sachant que personne ne veut plus de Grobet dans l'hémicycle, c'est vous mettre un autogoal ... Mais bon, c'est probablement une provocation à la Charly comme disent les autres ...

Écrit par : Pertinence | 03/09/2009

Comment se fait-il qu'un homme d'une telle expérience et d'un tel discernement que Charly Schwarz ne fasse pas encore partie des Dissident(e)s de Genève (DDG), association championne de toutes les libertés menacées dont celle de fumer dans ceux des établissements publics qui l'autorisent (sans intervention étatique), sans incommoder ni nuire à autrui ?

Notre Association DDG compte un illustre député radical, fort expérimenté, au Grand Conseil de Genève: l'excellent Michel Ducret.

Pourquoi n'y en aurait-il pas deux désormais ? Le "grand old Party" de la Suisse qui passait pour le défenseur des artisans et commerçants va-t-il comprendre que son ancienne clientèle, menacée par des tombereaux de législations liberticides, mérite d'être à nouveau vigoureusement défendue ?

J'attends votre appel téléphonique pour votre adhésion aux DDG, Monsieur le Candidat, et vous présente nos voeux de succès et nos salutations empressées.

J.-A. Widmer /Président des Dissident(e)s de Genève (DDG)

Écrit par : J.-A. Widmer | 05/09/2009

Les commentaires sont fermés.