12/10/2009

L’excrément du Diable

excément du diable.jpg

Le pétrole appauvrit. Les diamants et le gaz aussi. Les pays qui regorgent de ces richesses naturelles sont toujours sur le chemin de leurs développements.

Comment est-ce possible que la majorité de leurs habitants sont toujours pauvres ?

C’est surement un phénomène connu appelé «  la malédiction des ressources naturelles ».

Il existe des pays qui arrivent à conjurer cette malédiction, La Norvège et les Etats-Unis, mais c’est l’exception qui confirme la règle.

Ils ne sont pas seulement l’exception, ils illustrent aussi  l’antidote : démocratie et institutions qui limitent la concentration du pouvoir.

De plus pour neutraliser cette malédiction, il est nécessaire de maintenir une stabilité économique, de contrôler les dépenses publiques et d’épargner pour les périodes de vaches maigres.

 

Et comme l’a dit l’un des fondateur de l’OPEP (pays exportateurs de pétrole) : « Le pétrole ce n’est pas de l’or noir, c’est l’excrément du diable »

15:59 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.