13/10/2009

Les genevois aiment-ils les gagnants ?

Le public n’aime pas les gagnants, il aime ceux qui sont plus près de la souffrance, plus humains.

Car lorsque l’on est champion, on a trop de facilités, et cela agace un peu.

Les gens aiment les grands champions quand ils sont ramenés au niveau des autres concurrents.

Là, on les applaudit.

La fortune se plaît à faire de ces coups ; tout vainqueur insolent à sa perte travaille. (La Fontaine)

10:42 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.