23/11/2009

Les automnales : plus une passeggiata qu’une foire

La communication était déficiente, l’effort a porté sur les soirées musicales au détriment des commerçants, d’ailleurs l’organisation a modifié ses annonces en fin de foire, surement trop tard.

Quand Palexpo annonce 80'000 visiteurs, il faut comprendre 80'000 visites, pour l’exemple je me suis rendu 5 fois à Palexpo et à chaque visite j’ai été compté comme « un visiteur ».

Les allées trop larges, plus de 3,5 mètres, favorisaient plus la « passeggiata » que le commerce, les vendeurs devaient quitter leur stand pour alpaguer le chaland ; ce qui, en plus, est interdit.

Plus de 80% des marchands n’ont pas affiché les prix, faut-il y voir du laxisme de la part de la police du commerce ?

Et si les restaurants ont fait « leur beurre » c’est surement avec les exposants.

Enfin bref, j’espère que l’année prochaine une véritable foire soit mise sur pied, et que les organisateurs choisiront une date plus favorable aux achats, en incluant le 25 novembre dans la période.

07:26 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

les vendeurs devaient quitter...pour alpaguer..."leur beurre"...une date plus favorable

Écrit par : JF | 23/11/2009

Merci, c'est corrigé.

Écrit par : charly schwarz | 23/11/2009

Je trouve que c'était plutôt bien pour une première et surtout pour une manifestation organisée en aussi peu de temps et après que tout le monde ait été mis au pied du mur.

On verra l'année prochaine, où les organisateurs n'auront plus l'excuse de "la première fois" et du délai de préparation.

Pour ce qui est du comptage des visiteurs, c'est comme ça partout. A moins de nous greffer une puce ou, plus simple, de prendre un abonnement (quand c'est possible), si on retourne plusieurs fois dans le même salon, voir la même expo ou que sais-je encore, on est compté plusieurs fois. Alors à moins que 15'999 autres personnes aient fait comme vous, je pense qu'il n'est pas utile de tergiverser sur le nombre réel de visiteurs.

Écrit par : David | 24/11/2009

Pas facile en effet de mettre sur pieds une telle manifestation, en si peu de temps.
La question qui se pose, fallait il l'organiser ?
j'y suis allé à deux reprises, et le seul stand où il y avait une dizaine de personnes, était celui de Mr Philippe Joye, qui présentait le projet de la traversée du lac.
Pour confirmer les commentaires ci-dessus, je suis sorti deux fois pour aller manger et prendre quelque chose dans mon véhicule, j'ai chaque fois été enregistré.
Quelques commerçants étaient très déçus et calculaient chaque jour les pertes.
On ne peut pas dire que la communication ait bien fonctionné, dommage.

Écrit par : Expo | 24/11/2009

Sûrement que nos politiciens qui sont des sur-hommes et des sur-femmes, peu surmenés d'ailleurs, ont été comptabilisés 10x à chaque passage!
C'est comme dans les manifs, il y a les chiffres des manifestants et ceux de la police, c'est bien sûr jamais les même!

A Genève les politiques sont tous des "MINUS HABENS"
j'ai découvert cette très jolie expression hier, je la trouve très adaptée à notre classe politique! TIC TIC TIC!

Écrit par : dominiquedegoumois | 24/11/2009

Les commentaires sont fermés.