26/11/2009

Gratuit ou payant ? Petite radiographie de la presse « online »

Changement structurels

C’est Rupert Murdoch, patron de News Corp, qui a rouvert le débat sur l’avenir le presse en ligne, face à la baisse de la diffusion et à la chute de la publicité dans les media imprimés.

Selon une étude réalisée par Price-WaterhouseCoopers , 60% des lecteurs européens seraient prêt à payer pour avoir des informations en ligne.

 

La clé, c’est la marque

Les éditions digitales ont un grand potentiel, actuellement se sont les éditions imprimées qui offrent le plus grand potentiels de revenu, et elles le resteront encore un certain temps.

Mais le media est secondaire, l’important c’est la marque. Les media avec une solide réputation de crédibilité attirent facilement leurs lecteurs vers le « online ».

 

Payer pour des reportages

Les usagers sont prêts à payer pour des contenus spécifiques. Il s valoriseront plus des reportages en profondeurs et des analyses que les news de « dernière minute ».

 

Nouveaux modèles

Les éditeurs ont répondu à la crise par des coupures sur les dépenses, mais ils doivent  explorer de nouveaux modèles d’affaires innovants.

 

Comme la télévision

Le contenu audiovisuel rapproche le web de la télévision (le media favori) et attire de nouveaux publics. Les contenus pour les téléphones mobiles ouvrent le marché aux moins de 35 ans.

08:00 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.