30/11/2009

Notre politique d’intégration a échoué !

Il est difficile de comprendre les raisons de l’inefficacité des moyens engagés par l’Etat dans la lutte contre l’exclusion.

Aujourd’hui, un individu se sent d’autant plus justifié à demander réparation que sa difficulté provient d’une cause sociale clairement distincte de sa bonne ou mauvaise volonté individuelle, et qu’un nombre plus grand d’individus se trouve concerné par cette cause, même si les institutions ne le reconnaissent souvent pas.

Comment dans un monde d’inégalités croissantes, faire en sorte que le respect de soi oblige aussi le respect des autres ?

Je pense qu’il faut renoncer à la politique de la compassion et à son double, la mentalité d’assisté, pour construire des véritables liens, qui ne soient pas d’assistance, ni de dépendance, mais de réciprocité.

Je propose le remplacement de bureau de l’intégration par celui de la participation.

Car aujourd’hui, le respect est la principale exigence adressée à l’Autre !

11:19 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

28/11/2009

Handicap : les femmes sont davantage concernées

Les femmes vivent plus souvent dans une situation de handicap que les hommes… mais elles reçoivent moins souvent des prestations pour invalidité.

 

Pour rappel, des prestations sont également versées en cas d’incapacité à effectuer le travail non rémunéré de femme/homme au foyer.

 

Malgré cela, les femmes reçoivent plus rarement que les hommes des prestations financières pour invalidité.

 

 

Source : Visages du handicap - Personnes pouvant être considérées comme handicapées selon différentes définitions - OFS

10:33 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

27/11/2009

Genève, +5…

A la fin du 21ème siècle, les températures augmenteront de 2 à 5 degrés.

Pour Genève, cela signifie un climat équivalent à celui actuellement en vigueur dans le sud de l'Espagne. Or, comme l'ont montré les épisodes de canicules, particulièrement en 2003, nos villes ne sont pas adaptées à ces vagues de chaleur. Comment vivra-t-on dans la ville de demain ?

Alors qu’on annonce le réchauffement climatique depuis des années, rien n’a été anticipé.

Or, les changements urbains se préparent 30 ans à l’avance.

Résultat : il faut s’attendre à une phase extrêmement compliquée d’ici à 2030 avant que la ville ne puisse totalement se réinventer .

5 degrés, c’est ce que pourrait gagner la ville de Genève à la fin de ce siècle selon le scénario du Hadley center. Or, Genève n’est  pas adaptée à de telles températures.

Pourtant, aujourd’hui, peu de villes prennent en compte cette donnée, même dans leurs plans climat énergie, pour répondre à cet enjeu, il faut absolument articuler les plans climats avec les plans d’urbanisme, en intégrant une forte densité urbaine tout en maintenant une qualité de vie.

Les urbanistes vont ainsi devoir jouer les équilibristes.

08:23 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

26/11/2009

Gratuit ou payant ? Petite radiographie de la presse « online »

Changement structurels

C’est Rupert Murdoch, patron de News Corp, qui a rouvert le débat sur l’avenir le presse en ligne, face à la baisse de la diffusion et à la chute de la publicité dans les media imprimés.

Selon une étude réalisée par Price-WaterhouseCoopers , 60% des lecteurs européens seraient prêt à payer pour avoir des informations en ligne.

 

La clé, c’est la marque

Les éditions digitales ont un grand potentiel, actuellement se sont les éditions imprimées qui offrent le plus grand potentiels de revenu, et elles le resteront encore un certain temps.

Mais le media est secondaire, l’important c’est la marque. Les media avec une solide réputation de crédibilité attirent facilement leurs lecteurs vers le « online ».

 

Payer pour des reportages

Les usagers sont prêts à payer pour des contenus spécifiques. Il s valoriseront plus des reportages en profondeurs et des analyses que les news de « dernière minute ».

 

Nouveaux modèles

Les éditeurs ont répondu à la crise par des coupures sur les dépenses, mais ils doivent  explorer de nouveaux modèles d’affaires innovants.

 

Comme la télévision

Le contenu audiovisuel rapproche le web de la télévision (le media favori) et attire de nouveaux publics. Les contenus pour les téléphones mobiles ouvrent le marché aux moins de 35 ans.

08:00 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

24/11/2009

Police, une proposition de réforme par un citoyen lambda

La réforme supposerait une implication plus forte dans la vie de la cité qui passerait par un partenariat actif et constructif avec des interlocuteurs auprès desquels la police devrait être en mesure de diffuser une information précise et rapide.

La réforme devrait permettre à la police, tout en maintenant ses capacités opérationnelles dans le domaine de l'ordre public, de développer de façon significative une police plus proche du citoyen autour de trois grands axes :

- la promotion de la citoyenneté, qui est la base de la sûreté, par des liens plus étroits entre la police et la population,
- la prévention et la lutte contre la petite délinquance et les incivilités, devenues insupportables aux citoyens,
- l'amélioration de l'efficacité de la police, notamment dans la chaîne du traitement judiciaire.

 

 

Lire la suite

23:58 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

La fourmi est rien sans la cigale !

Le gratuit est le symptôme de l’importance des effets de réseau, car dans l’économie moderne la production ne correspond plus aux besoins.

 

Aujourd’hui de plus en plus de produit intègrent une dimension informationnelle, et la création du désir, la soif de produits à fortes symboliques sociales est au cœur de l’activité économique.

 

Le gratuit est un instrument de création de marchés, un outil économique, il sert à amorcer des clients, c’est un appât !

 

Le gratuit peut aussi générer de la valeur.

 

La gratuité, le don, l’insouciance, le plaisir, la recherche désintéressée, la poésie créent de la valeur.

 

Et l’on peut affirmer  que l’inutile crée de l’utilité, que la gratuité crée de la richesse, que l’intérêt ne peut exister sans le désintéressement.

17:58 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Police, un profond malaise

Pendant la campagne électorale, j’ai rencontré plusieurs policiers, gendarmes et agents de sécurité municipale (ASM) et j’ai constaté que le problème dont souffrent nos représentants de l’ordre, n’est pas, en premier lieu, le manque d’effectif.

A quelques jours de la désignation du nouveau « Patron » de la police, je peux affirmer que le malaise est bien plus grave et profond.

Premier constat, le manque de considération.

Si la majorité de la population « n’aime pas » la police, sauf en cas de besoin, il faut constater que le législateur fait peu de cas des revendications de la base.

Rares sont les gendarmes auditionnés par les diverses commissions du Grand Conseil. Les députés sortants préfèrent  « convoquer » l’état-major !

Second constat, le recrutement.

S’il est difficile de recruter des policiers sur le « marché » local, le manque de capillarité sociale des futurs agents venant d’autres cantons, révèlent leurs méconnaissances des moeurs particulières d’un canton/ville.

Troisième constat, la lassitude.

S’il y a 15 ans, on constatait une lassitude chez le gendarme, après 10 ans de service, aujourd’hui les premiers signes de lassitude se font sentir déjà après 18 mois !

Quatrième constat, les effectifs.

Le Conseil d’Etat, dans sa politique de réduction linéaire de la charge salariale des fonctionnaires, a imposé une diminution des effectifs administratifs au sein de la Police, et c’est donc aux agents du maintien de l’ordre d’assurer ce travail et par conséquence, ils sont moins disponibles auprès de la population.

Sans oublier une spécificité genevoise : la « guerre des polices »

J’espère que le nouveau « Patron » trouvera quelques solutions  pour rétablir la dignité d’un corps bien malmené ces dernières années.

08:13 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

23/11/2009

Les automnales : plus une passeggiata qu’une foire

La communication était déficiente, l’effort a porté sur les soirées musicales au détriment des commerçants, d’ailleurs l’organisation a modifié ses annonces en fin de foire, surement trop tard.

Quand Palexpo annonce 80'000 visiteurs, il faut comprendre 80'000 visites, pour l’exemple je me suis rendu 5 fois à Palexpo et à chaque visite j’ai été compté comme « un visiteur ».

Les allées trop larges, plus de 3,5 mètres, favorisaient plus la « passeggiata » que le commerce, les vendeurs devaient quitter leur stand pour alpaguer le chaland ; ce qui, en plus, est interdit.

Plus de 80% des marchands n’ont pas affiché les prix, faut-il y voir du laxisme de la part de la police du commerce ?

Et si les restaurants ont fait « leur beurre » c’est surement avec les exposants.

Enfin bref, j’espère que l’année prochaine une véritable foire soit mise sur pied, et que les organisateurs choisiront une date plus favorable aux achats, en incluant le 25 novembre dans la période.

07:26 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

21/11/2009

Vaccinations, quelques citations médicales…

« Les campagnes publicitaires en faveur des vaccins représentent un endoctrinement type lavage de cerveau... On utilise tout d'abord la désinformation, avec trucage des chiffres statistiques et amalgame savant de l'effet protecteur du vaccin avec d'autres affections et une annonce de possibilité de contagion totalement fantaisiste. Ensuite on sème la terreur, pour faire croire à l'ensemble de la population que telle maladie est effroyable, mettant au même rang de gravité une banale rougeole et une poliomyélite paralysante. Ensuite on procède à la banalisation de l'acte vaccinal. »

 

Dr Alain SCOHY

 

« Les vaccins donnent les maladies, en créent de nouvelles et propagent la mort. La preuve scientifique qu’une provocation artificielle d’une maladie empêche l’apparition d’une maladie naturelle n’a jamais été établie. Comme médecin, je m’élève contre ces vaccinations et proteste contre le mythe de Pasteur. »

 

Dr. Paul-Emile CHEVREFILS

 

 « Les vaccinations en bas âge ne peuvent pas aider car elles ont des effets dangereux sur le système immunitaire de l’enfant laissant peut-être ce système tellement atteint qu’il ne peut plus protéger l’enfant durant sa vie ouvrant la voie à d’autres maladies suite à une dysfonction immunitaire. »

 

Drs. H. BUTTRAM et J. HOFFMANN

 

 « Je suis fermement  convaincu que la vaccination ne peut être montrée comme ayant quelque relation logique avec la diminution des cas de variole. La plupart des personnes sont mortes de la variole qu’ils contractèrent après avoir été vaccinées. »

 

Dr. J.W. HODGE  (The Vaccination Superstition)

 

 « Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même. »

 

Dr. William FROSEHAVER

 

 « Les vaccins peuvent causer l’arthrite chronique évolutive, la sclérose en plaques, le lupus systémique érythémateux, le Parkinson et le cancer. »

 

Pr. R. SIMPSON de l’American Cancer Society

 

« J’appelle ça de la vaccinnomanie. Nous sommes arrivés à un point qui n’est plus défendable sur le plan scientifique. Introduire de nouveaux vaccins dans le corps sans savoir comment ils pourront affecter dans le temps les fonctions du système immunitaire frise la criminalité. »

 

Nicholas REGUSH, journaliste médical

 

« ...Ce n'est pas une pratique médicale sensée que de risquer sa vie en se soumettant à une intervention probablement inefficace, afin d'éviter une maladie qui ne surviendra vraisemblablement jamais. »

 

Dr Kris GAUBLOMME

 

« ...Les vaccinés, loin de constituer un barrage protecteur vis-à-vis des non-vaccinés, sont au contraire dangereux et peuvent contaminer le reste de la population, puisqu'il est prouvé qu'ils peuvent être porteurs et transmetteurs de virus poliomyélitiques par voie intestinale, et peut-être par d'autres voies... »                                                   

 

Dr. Yves COUZ

 

« Si le principe de la vaccination était concevable au début du 20ème siècle du fait que le monde médical et scientifique ignorait pratiquement tout de la biologie moléculaire, des virus et rétrovirus endogènes et même exogènes et du principe de la recombinaison de ces derniers, il en va tout autrement depuis quelques décennies. Continuer à vacciner des populations entières, depuis 1978 des centaines de millions d'individus, constitue non seulement une erreur, mais également un acte criminel, véritable génocide, à l'échelle planétaire.»

 

Dr Louis de Brouwer (Sida, le vertige)

 

« Que la vaccination soit obligatoire ou non obligatoire, vacciner de force, c'est violer, y collaborer est meurtrier. »

 

Dr. Guylaine LANCTOT

  

« La vaccination est le modèle de l'incertitude, des interactions et relations imprévisibles. Elle se situe aux antipodes de l'esprit scientifique. »

 

Dr Jacques KALMAR 

 

« L'effet patent des vaccins est de favoriser la mort. »

 

Pr. Louis Claude Vincent

  

 « Quant Les scientifiques et les médecins s'attribuent la gloire d'une évolution qui est due en réalité aux plombiers et aux paysans! C'est grâce à eux que s'est développée une meilleure hygiène et que l'on a pu avoir une meilleure nourriture.(...) Avec une bonne nutrition, vous vous assurez un bon système immunitaire et vous n'êtes plus la proie des maladies. »

 

Peter Duesberg,

(Professeur de biologie moléculaire et cellulaire à l'université de Berkeley)

 

« L'introduction volontaire et non nécessaire de virus infectieux dans un corps humain est un acte dément qui ne peut être dicté que par une grande ignorance de la virologie et des processus d'infection. [...] Le mal qui est fait est incalculable.

 

Pr R. Delong,

(Virologue et immunologue de l'université de Toledo aux Etats-Unis.)

 

« On a mené une campagne à la hussarde. On a violé la conscience des gens. Même les grands-mères de 80 ans venaient réclamer leur vaccin ! »

 

Pr Alain Fisch

 

« Les idées pasteuriennes propagées et enseignées comme un catéchisme d’enfant de cœur font reculer l’intelligence et donc la civilisation. »

 

Dr. René DUFILHO

 

« Les vaccinations ne sont que d’abominables mystifications hygiéniques qui ont déconsidéré la science et la pratique de l’art de guérir en décimant l’humanité pour enrichir les vaccinations. »

 

Dr. Hubert  BOENS

 

« La vaccination est la plus grande escroquerie médicale de tous les temps. »

 

Pr. Jules TISSOT

 

« Toute vaccination est susceptible de provoquer une encéphalite légère ou grave. »

 

Dr. Harris COULTER.

(Vaccination Social Violence and Criminality)

 

« Peu de médecins sont disposés à attribuer un décès ou une complication à une méthode qu’ils ont eux-mêmes recommandée et à laquelle ils croient. »

 

Pr. Georges DICK

(British Medical Journal)

 

 

 

08:37 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

20/11/2009

Police: 10 cas/jour/poste...détail

Infractions et tentatives d'infractions enregistrées par la Police genevoise, en 2008

Détail

Extorsion et chantage (y compris racket) : 16

Vol par introduction furtive : 1'248

Vol à l'étalage : 516

Homicide par négligence : 3

Crimes ou délits contre la famille : 206

Infractions contre l'intégrité sexuelle : 374

Vol à la tire : 4'122

Autres atteintes à l'intégrité corporelle : 821

Vol par effraction : 5'934

Infractions contre le patrimoine : 46'367

Ø  Effraction de véhicule : 3'206

Ø  Vol sur / dans un véhicule : 2'348

Ø  Autre vol : 7'695

Ø  Infractions contre la vie et l'intégrité corporelle : 2'346

Ø  Vol à l'arraché (sans violence) : 437

Ø  Lésions corporelles, graves et simples : 1'493

Ø  Dommages à la propriété (avec vol) : 6'384

Ø  Escroquerie : 335

Ø  Infractions contre l'honneur et le domaine secret ou privé : 1'209

Ø  Autres infractions contre la propriété, le patrimoine et les droits                          

Ø  Pécuniaires : 1'162

Ø  Brigandage : 432

Crimes ou délits contre la liberté : 5'958

Ø  Menaces : 986

Ø  Violation de domicile : 4'862

Ø  Autres crimes ou délits contre la liberté              : 110

Infractions contre l'autorité publique : 494

Autres infractions contre l'intégrité : 233

Homicide intentionnel : 29

Crimes ou délits créant un danger collectif : 136

Ø  Incendie intentionnel : 106

Ø  Autres infractions créant un danger collectif : 30

Fausse monnaie et autres falsifications : 559

Crimes ou délits contre la paix publique : 1

Autres délits contre l'ordre et les autorités publics : 158

Vol à l'astuce : 1'955

Vol de véhicules à 4 roues (y compris les bateaux) : 4'525

Total infractions au code pénal : 57'867

Source : Police genevoise - Rapport d'activité                   Date de mise à jour : 05.10.2009             

La statistique policière de la criminalité (SPC) repose sur le catalogue des infractions (code pénal et autres lois comportant des dispositions pénales.

14:27 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Police genevoise : 10 infractions/jour/poste

Pendant que notre gouvernement se choisi une tête ou une hydre pour diriger la police, il est important de prendre connaissances des infractions enregistrés par la police genevoise.

 

En cinq ans (2004-2008), les infractions au code pénal ont progressé de 9.9% pour atteindre le chiffre de 57'867 cas enregistrés par la police genevoise, soit un peu moins de 10 cas/jour par poste de gendarmerie.

 

 

Les secteurs en forte progression sont :

 

vol de véhicules à 4 roues ; 4'525 cas soit  +79%,

vol à l'astuce ; 1'955 cas soit +68%,

infractions contre l'autorité publique ; 494 cas soit +36%,

brigandage ; 432 cas +35%.

 

 

Pendant cette même période des secteurs ont diminués :

 

vol par introduction furtive ; 1'248 cas soit -59%,

vol à l'étalage ; 516 cas soit -40%,

crimes ou délits contre la famille ; 206 cas soit -33%.

 

08:43 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

19/11/2009

5 c’est mieux que 7

A l’avant-veille du discours de St-Pierre (7 décembre), il me semble essentiel de redéfinir le rôle de l’Etat.


5 fonctions sont prioritaires :
- assurer une éducation et une formation performante,
- assurer des fonctions sociales (santé, sécurité sociale, etc.),
- assurer des fonctions économiques (impôt, politique économique, emploi, etc.),
- assurer la gestion du territoire,
et bien sûr garantir la sécurité de ses habitants.

Pourquoi donc avoir besoin de 7 Conseillers d’Etat ?

 

 

 

16:45 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

18/11/2009

Manuel Tornare, le boulimique !

Il est peut être prestigieux mais narcissique de prétendre à la présidence d’un parti, à la députation et à la fonction de Conseiller administratif.

C’est une forme de «pantagruélisme» politique.

Mais en termes d’organisation du travail, comment concilier toutes ces fonctions dans le temps et l’espace quand on sait qu’elles exigent professionnalisme et entière disponibilité ?

Comment négliger une fonction sans trahir la confiance que des électeurs sont en droit d’attendre ?

C’est dire que la question du cumul des fonctions se pose en termes tant juridique, que politique et éthique.

Alors que les inconvénients du cumul des fonctions politiques sont connus, cette pratique boulimique de Manuel Tornare ne connaît pas de frein.

Il est urgent que la loi, plutôt permissive dans ce domaine, vienne mettre un terme à cette situation pour rendre plus de crédibilité à nos institutions.

10:27 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17/11/2009

Paysage des salaires en Suisse… Etrangers mieux payés que les Suisses.

Les salariés étrangers occupant les emplois les plus qualifiés gagnent en moyenne plus que leurs collègues de nationalité suisse, soit 11'765.- contre 10'777.-.

Toujours pour les postes de travail hautement qualifiés, les différences de rémunération entre la main-d’œuvre étrangère et suisse varient significativement selon la catégorie de permis de séjour : les bénéficiaires du permis C (établissement) gagnent 861.- de plus que les salariés suisses; cet avantage salarial atteint 1’235.- pour les étrangers disposant d’un permis L et 2'256.- pour ceux qui ont le permis B .

Seuls les titulaires de permis frontaliers gagnent légèrement moins que leurs collègues suisses

Il faut aussi constater que plus d’1 salarié sur 4 (27,6%) en Suisse reçoit des bonus (paiement annuel supplémentaire au salaire fixe de base). La valeur moyenne des bonus versés pour une année de travail augmente régulièrement depuis 10 ans, soit 6852 francs bruts en 1998 pour atteindre 13'068 francs en 2008.

L’enquête suisse sur la structure des salaires est réalisée tous les deux ans par OFS. La brochure "Enquête suisse sur la structure des salaires 2008 - Principaux résultats", est disponible gratuitement au  tél. : +41 32 71 36060, fax : +41 32 71 36061 e-mail : order@bfs.admin.ch no de commande 184-0802.

12:37 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

16/11/2009

Restaurant Ouvrier – Cuisine bourgeoise

Face à la « défaite » socialiste de ces derniers jours, me revient en mémoire un constat de l’ancien maire de Lyon, Edouard Herriot : « C’est à Nice que j’ai lu à la devanture d’un restaurant du Vieux-Nice : Restaurant Ouvrier – Cuisine bourgeoise.

C’est bien le programme de certains de mes amis socialistes ».

09:49 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

14/11/2009

Et si Manuel Tornare "se m’"était au service du parti socialiste !

Au lieu de demander une modification des statuts, Manuel Tornare, devrait démissionner du Conseil administratif, et ainsi offrir au parti socialiste une élection partielle favorable, en Ville de Genève (pour exemple la partielle suite à la démission de Micheline Calmy-Rey)

Il faut rappeler qu’en 2011, deux mandats ne seront pas renouvelés, celui de Manuel Tornare (socialiste) et probablement celui de Patrice Mugny (vert). Ceux deux mandats seront attaqués par les libéraux, les MCG, les PDC et peut-être par d’autres formations qui sont encore en gestation.

Une élection est toujours favorable aux candidats sortants.

08:06 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

13/11/2009

CEVA : un sombre tunnel communicationnel...

L'originalité de la communication politique est de gérer des dimensions contradictoires et complémentaires de la démocratie : la politique, l'information et la communication.

Les « cachoteries » de Chêne-Bourg traduisent l'importance de la communication en politique, non pas au sens d'une disparition de l'affrontement, mais au contraire au sens où l'affrontement qui est le propre de la politique se fait aussi sur le mode communicationnel.

La communication politique devrait être une réalité visible tous les jours, un niveau de fonctionnement et un concept indispensable à la compréhension des actions ou inactions de notre gouvernement.

Son rôle essentiel est d'être l'espace où s'échangent les discours contradictoires des deux acteurs qui ont la légitimité à s'exprimer : les hommes politiques et les citoyens.

L’erreur de nos gouvernants est de s’entourer de journalistes, trop habitués aux embargos, au lieu de véritables spécialistes en communications, plus enclins à la transparence.

08:40 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

12/11/2009

Où en est la Suisse sur la voie du développement durable

Une publication, à télécharger ici, montre où nous nous situons sur le chemin de la durabilité et où il est nécessaire d’agir.

 

Les indicateurs sont répartis selon les douze thèmes du système MONET de monitorage du développement durable en Suisse.

 

Chaque indicateur est accompagné d’un message qui décrit son évolution.

 

Ce système est une plate-forme d’information destinée au public et aux milieux politiques.

 

 

11:49 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Automnales : où sont les commerçants ?

Je suis surpris des efforts déployés par les organisateurs afin d’attirer les Genevois à Palexpo, pendant 10 jours.

A lecture des affiches, de la Tribune de Genève et de GHI, je constate que les commerçants sont totalement absents de la communication.

Cette foire est celles des commerçants en premier lieu et ils ont été un peu vite oubliés.

On y parle des soirées avec Yvette Horner, Alain Morisod ou Julien Lepers.

Mais, il faut rappeler que les 150'000 visiteurs attendus viennent principalement pour s’informer et acheter de l’électroménager, de l’ameublement, du bien-être…

10:07 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

11/11/2009

Notre communication politique est mauvaise, la faute aux politiques

L'originalité de la communication politique est de gérer les dimensions contradictoires et complémentaires de la démocratie de masse : la politique, l'information et la communication.

Elle traduit l'importance de la communication dans la politique, non pas au sens d'une disparition de l'affrontement, mais au contraire au sens où l'affrontement qui est le propre de la politique se fait aussi sur le mode communicationnel.

Elle est à la fois une réalité visible tous les jours, un niveau de fonctionnement et un concept indispensable à la compréhension des actions.

Son rôle essentiel est d'être l'espace où s'échangent les discours contradictoires des deux acteurs qui ont la légitimité à s'exprimer : les hommes politiques et les journalistes.

Et donc, l’erreur de nos gouvernants est de s’entourer de journalistes au lieu de communicants.

08:39 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook