06/12/2009

Identité et émigration : la famille (2)

L’identité familiale peut être déstabilisée par :

la rupture totale ou partielle des liens familiaux de l’émigré,

la rupture des liens de « localisation », avec « la maison » ou « la terre », si déterminants dans nombre d’inscriptions généalogiques ou claniques traditionnelles,

les remaniements des structures familiales, induits mécaniquement par l’isolement du noyau familial de l’immigré par rapport à ses larges inscriptions familiales traditionnelles,

la pression des modèles familiaux du pays d’accueil sur les différents membres de la famille de l’immigré,

le changement de significations du nombre d’enfants de la famille dans le nouvel environnement social,

le nouveau statut des enfants, en particulier lorsqu’ils sont nés dans le pays d’accueil.

L’identité sexuée elle-même est remise en cause par la migration, mais c’est le sujet d’un prochain billet.

09:30 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Mon cher Charly,
Que savez-vous donc sur l'immigration?
Amitiés

Écrit par : aigle von Genf | 06/12/2009

Les commentaires sont fermés.