21/12/2009

Fusion des radicaux et des libéraux

Je peux être d’accord en théorie, mais sceptiques en pratique : bien souvent, ce niveau de rationalité partagée semble inexistant, à tout le  moins invisible.

Au-delà d’un accord sur un mot pris en un sens suffisamment flou pour ne pas créer le désaccord, bien souvent il n’y a pas convergence sur la portée pratique donnée à ce mot.

Cet accord possible des rationalités sera au contraire démenti par les événements. L’équivocité des conceptions éthiques et des pratiques morales est une réalité fondamentale, que l’on peut constater.

Je peux dès lors en tirer l’une des conclusions suivantes : soit on n’interprète pas de manière commune la Loi, soit on s’y réfère sans la mettre en pratique : mais en aucun cas on ne peut parler d’une Loi communément partagée quelques soient les contextes historiques et culturels.

09:27 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : geneve, politique, radical, libéral | |  Facebook

Commentaires

Bah, cette fusion se fera sur l'unique base commune à ces deux partis, à savoir l'argent!
Il n'y a, au final, que la question de l'argent qui comptent pour les Libéraux et pour les Radicaux. Le reste relève de la fantaisie, de la réflexion, de l'inaction, bref, pour résumer, on pourrait regrouper cette attitude sous l'appellation "Esprit de Genève"...

Écrit par : Bob | 21/12/2009

Vos lignes me rappellent ceci :

http://www.youtube.com/watch?v=S_FY_ZfuXi8

Écrit par : Nicolas Sarkozy | 21/12/2009

Les commentaires sont fermés.