29/12/2009

Les notions de gauche et de droite ont-elles encore un sens ?

L'opposition entre gauche et droite est la principale clé de lecture de la vie politique. Cependant, le clivage gauche/droite n'en n'est pas moins contesté.

Si, la majorité d’entre nous continuons à nous identifier avec la gauche ou avec la droite, cette vision de l'organisation du jeu politique est remise en cause par certains, et notamment par les forces politiques : le clivage gauche/droite ne résume pas l'ensemble des enjeux et des oppositions politiques ne devrait pas être fondé sur une opposition étanche entre majorité et opposition.

Malgré la montée de nouveaux enjeux, le clivage droite/gauche résiste même si les deux pôles se rejoignent sur des thèmes qui les avaient beaucoup opposés, questions de société, voire d'économie.

Mais, je dois bien me rendre dompte que face au parlement, cantonal ou municipal, le clivage gauche /droite est une réalité.

Et, il existe bel et bien plusieurs droites à Genève. J’en identifie au moins trois ; une droite élitiste et arrogante, une droite nationaliste et populiste et une droite sociale qui a oublié d’être populaire.

Quelles sont les valeurs sur lesquelles les acteurs politiques et les électeurs se départagent ?

11:09 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : politique, genève, gauche, droite | |  Facebook

Commentaires

En France, il existe trois courants de droite : la droite orléaniste, la droite bonapartiste et la droite nationaliste. Pour faire simple et prendre des exemples assez récents : de Gaule représente bien la droite bonapartiste ; Giscard la droite orléaniste, et Le Pen la droite nationaliste.

Si je comprends bien Charly, à Genève le plus proche parent des orléanistes serait le PL ; les nationalistes, l’UDC ; pour ce qui est du courant bonapartiste, le PRD avec sa dimension sociale.

Écrit par : Jean Romain | 29/12/2009

Bien vu, Jean.

Écrit par : Charly Schwarz | 29/12/2009

Mais où situes-tu le PDC et le MCG ?

Écrit par : Charly Schwarz | 29/12/2009

le MCG pourrait être une sorte d'équivalent du parti villieriste en france non?

Écrit par : matthieu | 29/12/2009

@ matthieu; OK, pour pour le MPF (Mouvement pour la France)
@ Jean Romain; puis-je remplacer VGE par Sarkozy, de Gaulle par Obama ?

Écrit par : charly schwarz | 29/12/2009

Je pense que Sarkozy est un peu sur la même ligne que VGD, mais Obama vient d'un horizon politique fort différent, mais à gauche.
Le PDC est très à gauche aussi, et je ne suis pas certain de le mettre dans un courant de droite (à Genève).

Le MCG, qui est fort régional et assez nouveau, trouve mal sa place dans mes 3 droites.Peut-être, par certains côtés, dans le national-césarisme.

Écrit par : Jean Romain | 29/12/2009

@ Jean Romain ; je verrais plutôt Sarkozi coincé entre l'UMP droitière et le FN. Ou plus simplement entre Devedjan et Madelin.
Quant aux PDC, eux-mêmes ne savent pas oú ils se trouvent sur l'échiquier politique : mais certainement quelque part au centre de nulle part.

Écrit par : Rollmops | 29/12/2009

Les commentaires sont fermés.