03/01/2010

Et si nous réinventions la démocratie !

Il y a plusieurs façons de faire de la politique. Il n’y a pas que le lobbying, les campagnes électorales ou l’engagement dans les partis politiques qui intéressent les citoyens, il y a aussi la démocratie en ligne.

On a le droit de demander des informations à nos autorités et ceux-ci ont le devoir de nous répondre (ce qu’ils ne font pas toujours), mais nous avons besoin de relations avec eux pour bâtir de bons services. Ce sont les services transparents qui sont les plus efficaces.

Mais force est de reconnaître qu’en tant que citoyens, nous naviguons dans le noir sur la manière dont fonctionnent nos gouvernements, nous avons besoin d’informations lisibles par les ordinateurs et pas seulement par les humains.

Il faut créer un site Internet permettant aux citoyens de faire part, très simplement, des problèmes locaux, dans leur rue, dans leur quartier. Des problèmes qu’ils voudraient bien voir résoudre par leurs élus (véhicules abandonnés, nettoyage, lampadaires défectueux, graffitis…).

La transparence, la collaboration et l’engagement sont les trois principaux indicateurs de la démocratie.

 

Pour en savoir plus :

http://personaldemocracy.com/ http://www.sunlightfoundation.com/ http://www.mysociety.org/

09:13 Écrit par Charly Schwarz | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

je trouve que c'est une bonne idée pour les problèmes comme les graffitis ou un object encombrant comme une voiture abandonnée ou le lampadaire défectueux. Ou encore l'installation de support pour les informations du quartier (comme cela existe à St Jean).

Cependant les cas plus habituels concernent il me semble le voisinage: des poubelles sorties plus tôt sur la rue, ou des objets à débarrasser qui ne sont pas annoncés à la commune, des salletés dans les immeubles, l'aspirateur du dimanche matin, etc.

Je me pose quand-même la question:

Est-ce que le fait d'écrire un email de réclamation ne va pas donner l'illusion au citoyen que le problème doit être instantanément résolu? Réflexe de consommateur...

Est-ce que cela ne va pas provoquer encore plus chez chacun et chacune le réflexe de "déléguer" un problème qui quelque fois peut-être résolu simplement pas soi-même, un voisin et le dialogue?

Je pense que le site web est une bonne idée s'il est conçu de manière à traiter des cas précis que l'état doit prendre en charge et avec un espace "forum" qui serait conduit pas un-e "médiateur-trice" pour encourager l'entre-aide entre voisins.

Écrit par : Jacqueline Roiz | 03/01/2010

j'ai oublié d'ajouter les messages sur le site ne devraient pas seulement être de réclamation mais aussi de propositions.. (avec des thèmes sur un menu déroulant, qui pourraient ainsi être dirigés au bon service)

Écrit par : Jacqueline Roiz | 03/01/2010

Un de mes copains philosophe, dont je tairais le nom par crainte qu'on brule tous ses livres, disait;
-quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, l'être humain recherche, avant tout, son propre intérêt.
Les politiciens n'en sont pas exclus, car, avant d'être des politiciens, sont des êtres humains et restent, quoi qu'ils disent, quoi qu'ils fassent, des êtres humains perfectibles.
À vous de jouer, la balle est dans votre camps, cher ami.
slim

Écrit par : slimnature | 03/01/2010

Slim, je suis tout à fait d'accord avec votre ami, il a raison, je le dis souvent, je ne crois pas dans l'objectivé du tout,

Écrit par : La franchise | 03/01/2010

Il faudrait surtout que les politiciens prennent la peine et le temps, d'écouter ce que les simples citoyens ont à dire!

Je prends comme exemple le problèmes des dépôts d'encombrants au bord des trottoirs.
Avant on pouvait déposé les objets un jour précis dans le mois, alors que maintenant il faut appeler la voirie, qui les fait enlever.
Qu'advient il alors des objets qui sont en bon état et qui peuvent être réutilisé, et faire le bonheur de certain, mystère et c'est très dommage!

Cette nouvelle solution n'empêche pas les gens à poser leurs déchets n'importe quand et n'importe où, avec les résultats catastrophiques que l'on connaît!

J'étais à Bâle cet été, où on continu de faire les débarras un jour précis dans le mois, et c'est formidable, puisque les gens peuvent ramasser ce qui leurs plaît, le lendemain matin il reste peutêtre la moitié de ce qui avait été déposé, et surtout on a vraiment fait du recyclage!

J'ai bien peur que l'on jette tout ce qui pourrait être recyclé et c'est vraiment dommage!

Écrit par : dominiquedegoumois | 03/01/2010

Et oh Charly, tu crois que je vais me contenter d'une réponse aussi évasive?
Si tu fais un blog il faut t'attendre à être poussé dans les cordes, et une fois dans les cordes, réfléchi à ce que électeurs veulent ou ne veulent pas, sinon il ne vont pas voter pour toi.
Ou alors fais un blog sur le sport et tu aura des questions sur le sport.
désolé
slim

Écrit par : slimnature | 03/01/2010

C'est un fait démontré que beaucoup de gens qui se lancent dans la politique sont sincères, honnêtes et capables lorsqu'ils agissent sur le plan local. Puis, ayant démontré qu'ils/elles sont capables, ils/elles sont promus au niveau régional, mais il faut faire quelques accomodations avec les caïds régionaux, rien de grave sûrement, on s'arrange et l'on est promu au niveau national et l'on se rerouve confronté avec de gros intérêts politiques et financiers et il faut y laisser encore un peu plus de sa vertu, dans l'intérêt supérieur du parti. Arrivé au sommet de la pyramide, on est finalement moins qu'une pute. C'est quoi, la différence entre une pute et un politicien ? Une pute, elle assume.... ( Der Unterschied zwischen einer Hure und einem Politiker ? Eine Hure steht zu dem, was sie tut, auch wenn sie liegt... )

Il existe de rares exceptions pourtant: des politiciens qui gardent leur intégrité jusqu'au sommet et qui deviennent de ce fait des hommes d'Etat.
La différence entre un homme d'Etat et un politicien ?
Un homme d'Etat pense au pays, et un politicien pense à sa réélection...

Écrit par : J.C. Simonin | 05/01/2010

Les commentaires sont fermés.