09/01/2010

Mes excuses pour 2009*

2010.jpg

L’année dernière, à la même période, certains d’entre vous ont reçu mes vœux, vous souhaitant une « excellente année 2009 ». Sans doute je n’avais pas pesé le poids de ces mots, ni prévu la déception qui fut, peut-être la vôtre. Je vous présente mes plus plates excuses si, malheureusement, comme pour bon nombre d’entre nous, cette année 2009 ne fut que moyenne.

Je vous prie néanmoins d’accepter que je vous souhaite une bonne année 2010, sous réserve, cette fois, de la construction de logement, du redémarrage de l’économie, de l’amélioration de notre sécurité, de la lutte contre les dérèglements climatiques et de la non mutation du virus de la grippe H1N1.

*inspirés d’Australie

06:41 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 2009, 2010 | |  Facebook

Commentaires

Quel courage de reconnaître ses "erreurs". Souvent, très souvent, les personnes dégagent de la gêne, de l'orgueil, que sais-je; il est difficile de reconnaître ses erreurs, ses défauts. Au moins vous, vous êtes courageux, c'est une très grande qualité. Présenter ses excuses est honorifique. Bonne journée.
François Velen

Écrit par : velen | 09/01/2010

Les commentaires sont fermés.