Radicaux en PKZ ; précisions

pkz.jpg

Lors de l’apéritif des vœux du parti radical, le jeu préféré des convives était de savoir qui était habiller PKZ.

L’origine de ce jeu vient de mes propos légèrement détournés par les media. Je tiens dans ce billet les préciser.

J’avais dit aux journalistes sous formes de boutade que l’on distingue dans une assemblée les libéraux des radicaux ; les uns (libéraux) sont habillés EN « Francesco Smalto », les autres (radicaux) s’habillent CHEZ « PKZ ».

La RSR et Le Temps ont traduit mes propos en « les libéraux sont habillés en Armani et les radicaux en PKZ »

J’espère que vous comprenez la nuance…

Commentaires

  • On ne peut pas toujours se fier à ce qu'on lit... Ce n'est pas bon pour la réputation du journal et de son image de marque. C'est bien dommage. Heureusement, on est pas obligé d'acheter le journal !!!

Les commentaires sont fermés.