07/02/2010

Comment résister au néolibéralisme…

néolibéral.jpg

L’éthique chrétienne, avec la découverte de la vertu de charité, a profondément perturbé l’ordre de l’éthique aristotélicienne.

Le christianisme échappe à l’alternative entre le sophisme d’une part, et les politiques « dialectiques et aristocratiques» d’autre part.

L’esprit chrétien qui promeut la charité, le pardon, la patience, permet les conditions d’une véritable paix qui n’est pas seulement la suspension du conflit.

Seul le christianisme, qui lie fortement le particulier à l’universel par une capacité à transcender les relations humaines, peut proposer une solution.

06:44 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Economie, Formation, Général, Genève, Monde, Politique, Résistance, Spiritualités, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

"Seul le christianisme peut proposer une solution." Nous voilà bien mal lotis, puisque la seule solution, à vous en croire, est une religion morte depuis plusieurs lustres déjà --- en Europe du moins. Les religions abolies n'ayant guère l'habitude de ressusciter quand leur temps est passé, nous devrons nous contenter de vivre dans "l’alternative entre le sophisme d’une part, et les politiques « dialectiques et aristocratiques» d’autre part." Au passage, pourriez-vous nous expliquer, dans un style moins sibyllin qu'à votre ordinaire, ce que vous entendez par là ?

Écrit par : stéphane staszrwicz | 07/02/2010

Quel style pompeux et un tantinet nébuleux. On croirait le bourgeois gentil homme faisant de la prose
Par exemple "Seul le christianisme, qui lie fortement le particulier à l’universel par une capacité à transcender les relations humaines"

Qu'est ce que cette nébuleuse phrase veut bien dure?! Vous devriez lire du Tocqueville ou du Guy Sorman pour comprendre qu'avec un style clair et limpide on peut exprimer des concepts compliqués. Ce qui se conçoit clairement s'énonce clairement. Excusez moi cette réflexion mais on a souvent du mal d'exposer et de transmettre ce que l'on a d'évidence dans la tête

Hervé

Écrit par : Hervé | 07/02/2010

@ Stéphane et Hervé: Pouvez-vous revisité vos humanités ? Faites-le !

Écrit par : charly schwarz | 07/02/2010

Quelque chose me dit, Charly, que c'est à vous qu'il faudrait adresser d'abord vos propres conseils. Je ne souhaite pas vous écraser sous des arguments d'autorité, mais force est de constater que votre style est loin de la limpidité splendidior vitro que vous aurait procuré une fréquentation honnête de ces humanités auxquelles vous me renvoyez. La plupart de vos blogs ne consistent qu'en alignements de buzzwords semi-intelligibles, par lesquels vous semblez vouloir trancher des problèmes qui demanderaient des pages de développement. Comprenez que le lecteur ait parfois l'envie de protester quand la soupe qu'on lui sert est par trop indigeste.

Écrit par : stéphane staszrwicz | 07/02/2010

@ Stéphane, nul est obligé de lire...

Écrit par : Charly Schwarz | 07/02/2010

Monsieur Schwarz,

Vous-serez t-il possible d'expliquer votre texte? J'aimerais savoir si j'ai bien compris.

Merci

Écrit par : La Franchise | 07/02/2010

@ La Franchise, promis un billet plus explicite suit, courant semaine prochaine

Écrit par : Charly Schwarz | 07/02/2010

Merci

Écrit par : La Franchise | 07/02/2010

Les commentaires sont fermés.