18/02/2010

Main base sur la marque « Genève »

Genève main basse.jpg

Stupeur ! L’office du tourisme convoque la presse le 1er mars pour présenter la marque « Genève ».

L’office du tourisme avec la complicité de M. Rémy Pagani, Maire de la Ville de Genève, M. Jean-Pierre Jobin, Président de Genève Tourisme & Bureau des congrès et M. Paul Muller, Président de la Société des Hôteliers de Genève, veulent réaliser l’hold-up du siècle en s’appropriant la marque « Genève ».

En ont-ils le droit ? J’ai des doutes.

Genève, n’est pas une marque, c’est une ville, ma ville, NOTRE VILLE, VOTRE VILLE.

Elle appartient à chaque habitant. Allons-nous accepter de nous faire spolier de la sorte ? Je n’espère pas.

 

06:38 Écrit par Charly Schwarz dans Commerce, Culture, Economie, Général, Genève, Histoire, Médias, Politique, Résistance | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Vu le niveau politique, sportif et intellectuel du moment, on vous la laisse volontiers votre "Genève"...

Écrit par : Géo | 18/02/2010

Quoi de mieux pour représenter tout les habitants d'une ville que justement les autorité de la ville ?

Vous voyez quoi comme alternative ? Qu'on confie la gestion de la "marque" à Rolex?

Écrit par : Djinius | 18/02/2010

L'office du tourisme et la société des hôteliers ne sont pas des autorités neutres et indépendantes.
La marque "Genève" doit appartenir à l'ensemble des habitants du canton.

Écrit par : charly schwarz | 18/02/2010

Monsieur Schwartz, vous êtes l'hôpital qui se fout de la charité !!!

L'adresse de votre blog n'est-elle pas GENEVE.blog.tdg.ch ???

Votre incohérence personnelle est décidément affligeante ! Af-fli-geante !!!

Écrit par : Terminator | 18/02/2010

@ Terminitor: j'utilise le mot, pas la marque. Et je ne souhaite pas devoir payer une redevance pour pouvoir continuer à l'utiliser

Écrit par : charly schwarz | 18/02/2010

Hum... Vous avez des notions en communication ou même en marketing des plus basiques? Là on parle de la marque Genève dans le sens d'un visuel et d'une identité définie destinée à ramener des gens chez nous. N'importe quoi qui essaie de se vendre, même une ville, a besoin d'être ne serait-ce qu'un minimum "brandé"... Toutes les villes un minimum touristique ont un logo et le nom de la ville fonctionne comme une marque de fait, puisqu'on vend la ville sur son nom, ses valeurs, ses qualités... Comme n'importe quel autre "produit" commercial.

Attendez au moins de voir à quoi ça va ressembler avant de monter sur vos grands chevaux... Personne ne se fait spolier, c'est juste qu'il faut savoir s'armer correctement pour avoir une vraie image définissable pour les potentiels touristes. Si quelqu'un doit être dépositaire d'une marque Genève, c'est quand même bien ceux qui doivent promouvoir son image à l'étranger et ses autorités, non?

Et quand bien même l'office du tourisme déposerait la marque Genève, ça ne vous empêche que de l'utiliser à des fins commerciales. C'est à dire qu'avec cette démarche, si quelqu'un a le mauvais goût de vouloir appeler du papier cul ou un vide-ordure "Genève", on aura le moyen de dire non, d'éviter les emplois abusifs qui pourraient nuire à l'image de la ville.... Ou un blogueur inepte qui voudrait s'incarner à lui tout seul comme l'esprit de la ville, à la limite, tiens... ahem.

Écrit par : Dex | 27/02/2010

Désolé Dex, mais je constate que vos connaissances juridiques sont limitées, dommage !
Sachez qu'une marque possède une identité juridique très forte, et dans le cas qui nous concerne, une ville, elle doit rester à la disposition des citoyens.

Écrit par : Charly Schwarz | 27/02/2010

Bravo Dex. Votre dernière phrase résume parfaitement l'impression que nous font les trémolos de M.Charly Swartz.

Écrit par : nilton | 05/03/2010

Les commentaires sont fermés.