20/02/2010

Franc-maçonnerie et administration publique

francs macon.jpg

Les politiques ne cessent de parler de droits, devoirs, obligations et de respect des valeurs démocratiques.

Un problème de conscience devrait se poser pour les hauts fonctionnaires, francs-maçons, qui se doivent d'être au service de tous les citoyens sans en privilégier aucun.

Or par leur serment d'assistance à leurs frères francs-maçons, les fonctionnaires francs-maçons ne respectent pas cette obligation.

Le même problème de transparence se pose, aussi, pour tous les candidats aux élections qui se doivent d'être parfaitement transparent vis-à-vis de leurs électeurs.

J’estime donc que tous les hauts fonctionnaires, ainsi que les candidats aux élections, doivent signaler leur appartenance à la franc-maçonnerie.

01:28 Écrit par Charly Schwarz dans Amis - Amies, Culture, Général, Genève, Histoire, Politique, Solidarité, Spiritualités, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook

Commentaires

Intéressant; pouvez-vous s'il vous plaît donner plus de détails sur les francs-maçons? Merci

Écrit par : La Franchise | 20/02/2010

Charly, c'est quoi le prochain épisode ? En général, lorsqu'on dénonce la mainmise des francs-macs, on dénonce aussi celle des juifs... Chacun devra demain donner sa religion, son ethnie ? C'est à la laïcité que tu t'attaques là...
Je ne suis pas franc-maçon. Il me semble qu'on me l'a proposé, mais je n'ai pas donné suite. La liturgie, la référence au tout puissant et le secret me semblent anachroniques. Mais lorsque je te lis, je me dis que je comprend leur désir de secret.
Un politique, un haut-fonctionnaire, se jugent sur leurs actes et leurs discours. Si tu as quoi que ce soit de précis à leur reprocher, je parle de faits, commis par des personnes précises, dénonce les. Mais ce genre de sous-entendu c'est lâche et démagogique, outre que cela renforce les pires préjugés communautaristes.

Écrit par : Philippe Souaille | 20/02/2010

J'ajoute qu'un haut-fonctionnaire et responsable franc-maçon que nous connaissons toi et moi m'a fait un jour cette réflexion: "les candidats qui viennent à moi viennent très souvent pour de mauvaises raisons, dans une vision carriériste et je déteste ça. Ils n'ont rien compris".
L'homme en question est à mon avis l'intégrité même. Il fait des déçus, certes (en serais-tu ?), mais je préfère cent fois un franc mac intègre et compétent à un abruti népotique et incompétent... Hors c'est le lit de ces derniers que tu es en train de creuser. Réveille toi, Charly, avant qu'il ne soit trop tard.

Écrit par : Philippe Souaille | 20/02/2010

J'ai lu avec vraiment beaucoup d'intérêts votre position concernant la Franc-maçonnerie.
Sincèrement, je ne suis pas du tout surpris, car voilà 54 mois que je lutte contre l'injustice, malgré toutes les protections mises en place.
L'intervention de votre ami Monsieur Souaille me réconforte dans ma démarche.
Si vous souhaitez que l'on parle de hauts-fonctionnaires ou de notables, on peut établir une jolie liste, les liens sont scellés, que cela soit à gauche ou à droite.
Dans mon dossier crasse et maffieux, je pèse mes mots, la droite de Carouge par des actes de voyous m'ont tout fait perdre, mais que ces hommes protégés par la tête de la République sachent que mon combat s'arrêtera lorsque je me trouverai dans le cercueil.
Franc-maçonnerie ou pas, hauts-fonctionnaires, petits poseurs d'affiches du parti, Conseillers d'Etat, conseillers administratifs ou municipaux, avocats menteurs et tricheurs, ex-bâtonnière, sachez qu'un jour l'affaire du Café des Négociants sortira au grand jour.
Depuis des années tout est mis en œuvre pour me couper les vivres, que je ne dispose plus de moyens pour me défendre. Il m'aura fallu plus de 44 mois, pour qu'enfin on me reconnaisse, par hasard j'existais.

Alors que des juges, des témoins briffés avant les audiences, des avocats continuent de nier l'évidence.
On vit dans une drôle de République.

Écrit par : daniel | 20/02/2010

Un billet d'à peine 100 mot sur un sujet flou sans référence ... est-il possible de vous donner un peu plus de peine ?

Écrit par : Djinius | 20/02/2010

@ Philippe Souaille; je ne connais pas de hauts fonctionnaires qui sont aussi des responsables francs-maçons.
Et à mon avis la défense de la laïcité n'a rien avoir avec le sujet !
Par tes propos je me demande qui tu cherches à défendre ou quoi. Peut-être la main qui te donnes à manger ?

Écrit par : charly schwarz | 20/02/2010

@ La Franchise; pour répondre à votre demande, je joins à ce commentaire un lien vers le blog de Velen, qui j'espère pourra vous satisfaire:
http://fvelen.blog.tdg.ch/archive/2010/01/26/la-franc-maconnerie.html

Écrit par : charly schwarz | 20/02/2010

Merci Monsieur Schwarz, Je m'y intéresse un peu car quand j'étais à Puket en 1996, j'ai rencontré un groupe qui voulait que je me joigne à eux. J'en ai entendu parler mais vaguement.

Écrit par : La Franchise | 20/02/2010

C'est un sujet, voire un problème, qui mérite d'être soulevé. Dans ce monde secret, des signes, des objets, des cocardes trahissent l'appartenance de certains.

De l'étoile à la pyramide, de l'épée à la clef, du compas au cercle, les symboles sont forts, visibles et donc présents dans l'administration.

Un sujet tabou, et pourtant ...

Écrit par : Minet | 20/02/2010

Cher Philippe,
Tes propos démontrent une méconnaissance des Textes.
Dans la Torah, parmi les 613 mitswot, je n’ai découvert aucun texte qui oblige le converti à prêter un serment d’assistance envers ces coreligionnaires.
Bien au contraire, il en est même un, le 88 ou 89, qui interdit de prêter serment.

Grande différence avec la franc-maçonnerie !

Écrit par : charly schwarz | 20/02/2010

Charly, j'apprécierais qu'une main me donne à manger, mais ce n'est pas le cas. J'ai même assez souvent chèrement payé mon indépendance d'esprit et ma liberté de parole.
Le problème de ton intervention, comme souvent dans ton cas, c'est qu'elle n'a aucun sens pratique. Les Francs-maçons tiennent leur appartenance secrète, à quelques exceptions près. C'est leur choix et à mon avis leur droit, même si je trouve globalement qu'ils ont tort. Tu peux être d'un avis contraire, mais pour forcer quelqu'un à reconnaître quelque chose qu'il désire tenir secret, tu dois entrer dans un processus inquisitorial, voire policier ou judiciaire.
Un peu comme si moi j'insistais pour te faire avouer que tu connais très bien cette personne que tu prétends ne pas connaître. Je ne crois pas une seconde que tu ignores ses diverses responsabilités, mais c'est ton problème, si tu veux le dissimuler, c'est ton droit.
L'inquisition, est-ce vraiment là ce que tu veux ? Par ailleurs, je ne te parles pas de textes, je te parles de réalités. A chaque fois dans l'histoire que les francs-maçons ont été accusés de ce genre de choses dont tu parles, notamment par les nazis (merci pour le point Godwin)les juifs l'ont été dans la foulée. Et aussi les protestants dans les pays cathos, les cathos dans les pays parpaillots, etc...
Par ailleurs, des études sociologiques étasuniennes ont prouvé que l'appartenance à une communauté religieuse, quelle qu'elle soit, permettait d'améliorer son statut social et ses revenus, entre autres parce qu'elle favorisait les échanges - notamment professionnels et commerciaux - entre membres de là-dite communauté. Les juifs comme les autres, pas forcément plus, mais pas moins.
Pas de bol, je suis athée et les athées ne se réunissent dans aucun temple, ni le samedi, ni le vendredi, ni le dimanche...
Quant au peu que je sais des francs-maçons, ils prêtent aussi serment à toutes sortes de valeurs humanistes. Qu'ils soutiennent leurs frères, s'ils partagent ces valeurs, ne me gênent pas. Pour éviter le copinage et le népotisme, la République a des lois et des usages. Je ne crois pas qu'il en faille davantage sans sombrer dans la chasse aux sorcières. Tu sais le Mc Carthysme, lorsque des opinions de gauche suffisaient à vous exclure de certains jobs... Ce que tu es en train de faire sent extrêmement mauvais, Charly.

Écrit par : Philippe Souaille | 20/02/2010

Philippe,
Saches que le nauséabond vient toujours de la dissimulation !

Ce qui me gêne, c'est le SERMENT que prête les francs-maçons. L'assistance n'a pas besoin d'un tel acte de contrition.

Concernant la personne à laquelle tu fais allusion, je ne vois vraiment pas qui est-ce !
Le seul franc-maçon que je connaisse comme tel dans l’administration publique, je doute qu’il soit également le responsable d’une loge ou d’une obédience.
Et, ton indépendance actuelle t’honore.

Écrit par : charly schwarz | 20/02/2010

J'ai visité le lien que vous m'avez indiqué mais je n'étais pas satisfaite, alors j'ai regardé sur Internet et je suis tombée sur un reportage en Arabe passé sur la chaine Al Jazeera.

D'après ce que j'ai compris, c'est un mouvement très fort qu'on ne peut pas quitter aussi facilement. Il est loin d'être laïque et semble très complexe. Ce mouvement existe dans le monde entier mais c'est un cercle restreint.

J'aurais souhaitée avoir plus de détails concrets et non des suppositions. Il me semblait que vous étiez à même de me répondre,peut être en privé sur mon adresse email.

Écrit par : La Franchise | 20/02/2010

@ Philippe Souaille et La Franchise,
extrait d’une interview accordée par Jean-Marie Quillardet, qui a été grand maître du Grand Orient de 2005 à 2008 (France) au Nouvel Observateur :

N. O.- La transparence doit-elle aller jusqu'au coming out ?
J.-M. Quillardet. - J'en suis convaincu, les hommes publics et les politiques doivent arrêter de se cacher, et il y a encore de nombreuses personnalités politiques de premier plan qui ne se dévoilent pas. Lorsque j'étais grand maître, certains maires maçons me recevaient quasiment dans la clandestinité. Ils avaient peur de choquer leur électorat à cause de notre réputation de combinards ou de la question religieuse. Nous ne devons pas être des maçons honteux, au contraire, on doit être fiers d'être francs-maçons ! Nous sommes des républicains, des humanistes. Grâce à cette transparence, nous pourrons peut-être retrouver un peu d'influence sur les affaires publiques.

Écrit par : charly schwarz | 20/02/2010

Je ne dis pas autre chose, Charly, mais c'est à eux de faire la démarche alors que tu sous-entend de les contraindre à le faire...

Écrit par : Philippe Souaille | 21/02/2010

Cher Philippe,
Je ne sous-entends rien, de plus je te prie de bien vouloir garder tes sous-entendu pour toi.
J’ai dit !

Écrit par : charly schwarz | 21/02/2010

A Monsieur Souaille,

Il y a deux sortes d'homme que je viens de découvrir, disons trois sortes.
Celui qui m'a proposé de rentrer dans une loge: en me présentant tous les avantages d'en faire partie.
Il y a celui qui te donne sa carte de visite et qui te fait comprendre devant diverses personnes, qu'il fait partie de quelque chose, d'une certaine force. Tu cliques son nom sur Google et tu arrives sur la page impressionnante d'une loge.
Il y a celui qui te tél, pour t'expliquer qu'il est très surpris que le dossier dans lequel tu te débats depuis des années se trouve être toujours d'actualité, malgré le niveau intellectuel et les personnalités qui sont impliquées dans ce dossier.
Que les protections mises en place depuis fort longtemps, n'aurons servis qu'à gagner du temps, mais que le sort est jeté.
La transparence me permet de croire à des jours meilleurs.
Concernant les humanistes........je lis avec plaisir qu'ils pourraient influencer un peu les affaires publiques.
Une affaire crasse et maffieuse peut elle encore être humaine ?

Écrit par : daniel | 21/02/2010

Je pense que si un UDC ou un MCG avait écrit pareille chose, le scandale durerait plusieurs semaines.

Écrit par : Henri Patry | 22/02/2010

Enfin quelqu'un qui a les idées claires au sujet de la "société discrète". Sachez, cher Monsieur, que le député genevois William Vogt, le fils de Carl, ne disait pas autre chose il y a un siècle! La répression maçonnique eut beau s'abatre sur lui, il n'en démordit pas et proposa au Grand Conseil son projet de loi libellé comme suit:

"Tout juge est récusé s'il appartient à une société secrète et que l'une ou l'autre des parties en cause appartienne à la même société"

http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Vogt_(pamphl%C3%A9taire)

L'organisation "Appel au peuple" s'est également attaquée à la meme thématique, la répression (Marc-Étienne Burdet ) fut encore plus forte 1 siècle après!

Et maintenant? Qui osera arracher l'oeil omniscient du cyclope maçonnique?

Écrit par : William Vogt | 09/04/2010

Pour votre information; la 159e assemblée annuelle de la Grande Loge Suisse Alpina aura lieu à Genève les samedi 5 & dimanche 6 juin 2010.
plus > http://www.glsa-2010.ch/Pages/AccueilFR.html

Écrit par : Charly Schwarz | 10/04/2010

Complément:
La Franc-maçonnerie genevoise est l’une des plus anciennes de Suisse, car c’est en 1736 que fut fondée La Société des Maçons Libres du Parfait Contentement. Dès 1769, neuf loges s’unissent en Grande Loge de Genève et prirent de l’essor sous différents patronymes tels que Le Grand Orient National et le Grand Orient de Genève.
A partir de la moitié du XIXème siècle les Loges Genevoises rejoignent la Grande Loge Suisse Alpina.
Aujourd’hui 13 Ateliers travaillent à Genève.

Écrit par : charly schwarz | 10/04/2010

Ouh! Une énième réunion maçonnique.... qu'importe ce qu'il sera dit car comme le disait William Vogt:

"N'est-ce pas là une vie sans actions, même pour une société qui n'aurait pas l'arrogance d'afficher sur son programme la régénération de l'humanité ? Même un foyer de lumière ne s'éteindrait-il pas dans cette fainéantise à prétentions, avec cet épuisement de ses forces dans d'inutiles simagrées et de pompeuses tirades, identiques aux précédentes et qui donnent, à qui les prononce, un orgueil malsain et à ceux qui les écoutent un surcroît de bêtise ?"

De plus comme l'a brillement démontré Paul Copin-Albancelli dans sa magna obra "Le pouvoir occulte contre la France" (réédité aux éditions Barruel)
la maçonnerie est une société qui cache son but final à ses adeptes elle est donc une société qui ment continuellement.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Copin-Albancelli

Notre but en tant que citoyens attachés à une conception de la démocratie transparente et la plus directe possible doit être de circonscrire sa nuisance en ne l'autorisant pas à placer ses sbires aux leviers du pouvoir sociétal dans le secret.

Plus intéressant encore est cette association genevoise qu'elle a crée récemment:

http://www.deds.ch

Nous prouvant ainsi qu'elle est éminement politique mais d'une manière indirecte, à la façon d'un groupe de réflexion et d'influence (think-tank). De plus comme il est inutile de réunir des gens totalement opposés idéologiquement qui se combattrons sans cesse, nous pouvons également affirmer l'existence d'un maçonnisme, c'est-à-dire d'une idéologie propre aux loges!

On considérera alors sous un autre angle l'affirmation de ce journaliste du journal Le Temps qui, dans l'édition du 27 mars 2007, révèle que l'Etat-Major de la police genevoise est truffée de haut-gradés affiliés aux loges.,,,

Écrit par : Paul Copin-Albancelli | 11/04/2010

Les commentaires sont fermés.