06/03/2010

Les morts ont toujours tort…

voltaire.jpg Extrait de la pièce dramatique « Charlot ou la comtesse de Givry » de Voltaire, acte III, scène III > Julie, l'Intendant, Babet

BABET : Au secours ! Ah, mon Dieu ! La misère ! Protégez-nous, Madame, en cette horrible affaire.

JULIE : Quoi, Babet?

BABET : C'est Charlot que l'on fourre en prison.

JULIE : O ciel !

BABET : Des gens tout noirs des pieds jusqu'à la tête L'ont fait conduire, hélas! D'un air bien malhonnête. Pour comble de malheur, le roi dans le logis ne viendra point, dit-on, comme il l'avait promis; On ne dansera point, plus de fête... Ah ! Monsieur, Que de maux à la fois... tout cela perce l'âme.

JULIE : Charlot est en prison !

L'INTENDANT : Cela doit aller loin.

BABET : Hélas ! De le sauver prenez sur vous le soin. Chacun vous aidera; tout le château vous prie.
Les morts ont toujours tort, et Charlot est en vie.

L'INTENDANT : Hélas! Je doute fort qu'il y soit bien longtemps.

18:28 Écrit par Charly Schwarz dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.