18/03/2010

Les économistes n’aiment pas la démocratie (2)

requins.jpgL'homme politique emprunte chaque jour un peu plus les métaphores de l'économiste.

Il cherche donc des solutions  efficientes, il maximise, il optimise.

Ce faisant, il tourne le dos à la politique.

Le paradoxe est étonnant. On le doit aux économistes du courant dominant. Ils ont construit un véritable discours de l'antipolitique, qui réduit l'action à un simple protocole compassionnel.

Ce discours cependant ne fait que refléter ce qu'il y a de plus dogmatique dans la pensée économique. Il en révèle progressivement le non-dit en matière d'ordre social et politique.

Voici donc le cœur du problème...

07:42 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Monde, Politique, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.