10/04/2010

Médecine de pointe, Genève n’y est pas. Pourquoi ?

Dans la TdG du jour (10 avril, page 2), je lis que le Pr. Morel est fâché parce que Genève ne participe pas à la Conférence des Directeurs/trices cantonaux de la Santé (CDS).

Après quelques appels téléphoniques, je me suis laissé dire que cette absence est le résultat d’une incompréhension linguistique…

Qui ne parle pas Swizerdutch ?

08:41 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Que Genève ne parle pas le Schwyzertuetsch, ce n'est pas nouveau.

Que cela mette Genève au dernier rang pour tout, comme un nain politique, alors qu'elle est l'une des grandes villes de Suisse, ce n'est pas nouveau non plus:
- la gare de Cornavin, 4e de Suisse, est pitoyable et se trouve à peu près la dernière de Suisse à être rénovée
- lors de l'attribution des codes postaux, en 1849, Genève n'a hérité que d'un "1200", alors que même un village comme Neuchâtel héritait d'un "2000", ou que Lausanne, en ce temps-là bien moins importante que Genève, héritait d'un "1000".

on ne saurait donc se montrer surpris qu'un virage de plus ait été raté pour cette raison (cela dit, j'imagine que les invitations ont été lancées en allemand)

Écrit par : antoineb | 10/04/2010

Les commentaires sont fermés.