21/04/2010

Du courage en politique : l’arme de Patrice Mugny

chevalier.jpg Patrice Mugny goûte peu, et c’et un euphémisme de la dire, la critique.


Dans mon billet précédent, je me suis permis de relever le manque de transparence des procédures de désignation misent en place pour désigner « le successeur » d’Anne Bisang à La Comédie de Genève.

Vlan ! Voilà que le magistrat menace de déposer une plainte pénale, si je ne retire pas le billet incriminé de la plate-forme de la Tribune de Genève. Effectivement, une légère erreur c’est glissée : ce n’est pas le Conseil municipal qui a désigné Virginie Keller-Lopez, « garde noire » du magistrat, au conseil de fondation de la FAD, mais Patrice Mugny lui-même. Pire encore…

Patrice, je relève le gant !

14:21 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

Cher Mr, vous qui avez l’air très au fait des pratiques internes de l’Etat, pourriez-vous nous expliquer à quoi sert la FAD. Pour ma part je ne comprends pas très bien. Si j’ai bien compris, son rôle est de redistribuer et contrôler l’utilisation des subventions que reçoivent les deux théâtres de la Comédie et du Poche et d’en nommer les directeurs. Si l’on se réfère aux comptes 2004 tels qu’on peut les trouver sur le site du PS à l’adresse suivante : http://www.ps-geneve.ch/spip.php?article543
( Les finances de la FAD : subventions Ville de Genève 5’250’000.— soit 72,86 % (selon statuts : 70 %) subventions de l’Etat 1’956’000.— soit 27,14 % (selon statuts : 30 %) prélèvement sur fonds de réserve 125’000.— Enveloppe globale pour 2004 7’331’000.— Répartie de la façon suivante : La Comédie 5’235’000.- Le Poche 1’834’000.— Etat-Major 212’000.— Renouvellement Directions 50’000.— ) on peut donc se demander si le psychodrame qui est en train de se jouer actuellement ne nous coûte pas un peu cher ? L’Etat et la Ville de Genève n’ont-ils pas ensemble suffisamment de services pour contrôler eux-mêmes l’utilisation de ces subventions et l’administration de ces deux théâtres ? Peut-on en déduire alors que cette fondation FAD est alors une sorte de « politburo » en charge de contrôler les tendances artistiques théâtrales dans le canton ou alors tout simplement une sorte de grand placard doré ? Dans l’attente de vos aimables renseignements, je vous prie Mr de croire à l’expression de ma considération distinguée.

Écrit par : 022 | 21/04/2010

cher 022,

La FAD sert à placer les petits copains, à poser des lignes de subvention dans le budget pharaonique de Piogre.

Pendant que la majorité des PME rament pour payer le racket de la taxe professionnelle , les zélus font valser les pépètes comme si c'était eux qui les avaient gagnées alors qu'eux zossi pompent joyeusement dans les fonds publiques!!!

Vous oubliez cher 022 qu'à Piogre le sport le plus rémunérateur est de proposer le projet le plus débile et d'obtenir une subvention tout aussi débile.

Pour cela il vous suffit, par exemple, de déposer un projet de stand pour la fête de la musique, qui tient aussi bien la route qu'un 747 qui pose sur une piste du grand nord avec de pneus lisses, et vous l'aurez à condition que la demande soit au nom d'une pseudo association à but humanitaire ou qui collecte des signatures pour sauver la planète et c'est goal!

Par contre si vous êtes un honnête citoyen, que vous payez vos cotisations sociales, que vous n'employez personne au sombre (au noir est un propos raciste que j'évite), et que vous demandez à pouvoir exploiter une stand durant la même fête et vous ne l'aurez pas au motif que le fête de la musique ne doit pas poursuivre de but lucratif!!!!!!

Lorsqu'on sait que certaines de ces associations n'ont pour seule activité que cette fête-là, on se pose bien des questions!

La ville est un repère de pratiques douteuses par ceux qui la gouverne en prétendant défendre le petit peuple!!!!

votre tableau de l'autre jour montre bien ce qu sont les PS et les VERTS, deux tanières à planqués qui arrosent leurs potes, rien d'autre!!!

Écrit par : gédéon | 21/04/2010

@ Gedeon
Bravo, c'est malheureusement exact !!

Écrit par : MonDieu | 21/04/2010

Mais qu'en savez-vous du manque de transparence de la procédure de nomination ? Il suffit qu'un animateur de grandes surfaces politiques et commerciales fasse un peu de bruit avec la bouche pour que vous y croyiez ? Avez-vous remarqué que sur le site de son blog dans "notes récentes" le texte qu'il a commis sur la FAAAAAAD a disparu ? Etonnant non ?
J'ai participé aux travaux de nomination de 3 directeur-trices Anne Bisang, Philippe Morand, Fançoise Courvoisier. Jamais la procédure n'a été aussi détaillée, claire, agendée rigoreusement, des experts ont été sollicités (une première).
quant aux propos de 022 et Gédéon ça glougloute l'ignorance, la frustration et ça suinte le staufférisme.
avec mes meilleurs messages
p.losio
ps : serait-il impertinent de vous demander, vous qui travaillez dans la communication, un tout petit peu de rigueur avec l'orthographe ? C'est du fascisme vert ? Ah bon excusez-moi. :-)

Écrit par : pierre losio | 21/04/2010

@Pierre Losio: La démocratie est d'abord un état d'esprit. (Pierre Mendès-France)

Écrit par : charly schwarz | 21/04/2010

Cher Holtz Bacha,
J’ai du supprimer votre commentaire, afin de vous évitez une plainte pénale…
Mais apprenez qu’en politique tant que vous n’êtes pas mort et enterré, tout est possible

Écrit par : charly schwarz | 22/04/2010

Cher Mr Losio, je m'étonne assez fortement de votre réponse. Elu, en charge de responsabilités que la collectivité vous a confiées, vous vous permettez, lorsque des citoyens s'interrogent sur l'utilisation des fonds publics, de s'en prendre à leur crasse ignorance. C'est assez intéressant... Sentiment aristocratique, mépris du peuple lorsqu'il n'est pas votre client, réthorique niveau cycle d'orientation. Si vous étiez un élu responsable, démocrate véritable, il vous aurait suffit de nous expliquer et de nous démontrer en quoi mes hypothèses sont hasardeuses. En charge de ces responsabilités et plus au fait que n'importe qui du fonctionnement de cette institution - si j'ai bien compris - cela ne devrait pas vous poser beaucoup de difficultés. Pourquoi ne le faites-vous pas ?

Pour le reste cher Monsieur, je vous confesse volontier mon ignorance en matière de FAD et de politique théâtrale et c'est pourquoi je posais ces questions. Vous comprendrez dès lors que je vous trouve très grossier. Si j'ai parlé de politburo et de placard doré c'est uniquement par déductions hypothétiques, lorsque je vois les prises de becs qu'on me présentent comment en déduire autre chose ? Tout ce combat vénimeux pour la nomination d'un directeur de théâtre comment croire qu'il s'agisse d'autre chose que d'un combat pour une chasse fortement gardée ?

Pour ce qui est des deniers publics et du fonctionnement financier de votre fondation je me réjouis de vos plus amples explications démontrant en quoi ce que vous faites n'est pas faisable directement par l'Etat lui-même, au point qu'il soit obligé de le sous-traiter à votre fondation.


Etcetera, etcetera, vous comprendrez cher Monsieur, que je ne vous salue pas spécialement...


P.S. Pour ce qui est de la frustration, je vous confesse également que je suis extrêmement - frustré. Je suis frustré de constater et de voir que certains élus ont une réthorique si pauvre et si peu démonstrative, et qu'ils vouent la charge de tout leur énervement pour défendre des situations particulières alors que dans le même temps des centaines d'enfants nés dans cette cité doivent s'exiler parce qu'il n'y a plus pour eux de places et de logements décents. Dès lors je comprend mieux pourquoi vous insistez pour vous ranger - dans une note de votre propre blog - sous la phrase « La politique n’est pas la gestion du réel mais le théâtre du désir. »

Je vous laise à vos admirations et à vos inconséquences Mr Losio. Je vous laisse à vos facilités. Le pire dans le théâtre ce n'est pas les acteurs, c'est l'amour qu'ils se portent à eux-mêmes et qui leur fait perdre tout contact avec la réalité.

Écrit par : 022 | 22/04/2010

La démocratie c'est un état d'esprit. Belle citation d'un rad-soc éclairé (PMF).
Si je comprends bien l'Etat c'est vous (en tous cas pour les radicaux ça l'a été longtemps) et l'esprit c'est vous en personne.
Bon week-end.
Je persiste à vous saluer.
p.losio

Écrit par : pierre losio | 24/04/2010

Les commentaires sont fermés.