29/04/2010

Personne n’achèvera le livre

livre.jpgComme le dit Umberto Eco « le livre est comme la roue : depuis son invention on n’a rien fait de mieux ».

A l’occasion du  salon du livre, on a mis de coté, pour quelques jours, la polémique relative à la disparition du produit LIVRE.

Dans une œuvre récente (N'espérez pas vous débarrasser des livres) Humberto Eco et Jean-Claude Carrière conversent au tour de ce sujet, et s’interrogent sur les causes du déclin rapide des nouveaux supports comme la vidéo, le DVD ou le CD.

Le rapide déclin de ces supports est à mettre en relation avec les œuvres qu’ils véhiculent, pour la plupart des œuvres récentes (moins de 50 ans).

Le livre, au contraire, est le support d’œuvre qui datent de plusieurs dizaines d’années, voir même de siècles !

Des cassandres avaient prédis la disparition de la peinture avec l’invention de la photographie, jamais les expositions n’ont attiré au temps de visiteurs, du théâtre à cause du cinéma, puis du cinéma à cause de la télévision

Et bien même, si les livres en papier devaient disparaitre, il restera toujours les écrivains !

Car jamais il n’existera des machines capables d’écrire des romans digitaux.

 

18:00 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Genève, Histoire, Lettres, Loisirs, Médias, Suisse, Techno, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Présentation du livre caritatif POUR HAITI :

Dédicaces de Suzanne Dracius et Léonora Miano au Salon du livre de Genève 2010:
Samedi 1er mai: 15h30-17h00
Dimanche 2 mai: 11h30-12h30
Dimanche 2 mai: 14h30-16h00

Stand de la librairie PAYOT K 1315.

- Suzanne Dracius et Léonora Miano dédicaceront l'ouvrage collectif "POUR HAITI", vendu au bénéfice de Bibliothèques Sans Frontières : grâce aux dons, de jeunes Haïtiens suivent une formation de bibliothécaires à Paris à L'Ecole Normale Supérieure, et pendant leur formation, se reconstruit la bibliothèque universitaire de Port-au-Prince.

Écrit par : laformiotodidac | 30/04/2010

Les commentaires sont fermés.