09/05/2010

De la liberté de penser au XXIe siècle

delalibe.jpgAdmettons qu’il soit possible d’étouffer la liberté des hommes et de leur imposer le joug, à ce point qu’ils n’osent pas même murmurer quelques paroles sans l’approbation du « Chef » : jamais, à coup sûr, on n’empêchera qu’ils ne pensent selon leur libre volonté.

Que suivra-t-il donc de là ? 


C’est que les hommes penseront d’une façon, parleront d’une autre, que par conséquent la bonne foi, vertu si nécessaire à l’Etat, se corrompra, que l’adulation, si détestable, et la perfidie seront en honneur, entraînant la fraude avec elles et par suite la décadence de toutes les bonnes et saines habitudes.

Mais tant s’en faut qu’il soit possible d’amener les hommes à conformer leurs paroles à une injonction déterminée ; au contraire, plus on fait d’efforts pour leur ravir la liberté de parler, plus ils s’obstinent et résistent.

Bien entendu que je ne parle pas des avares, des flatteurs et autres gens sans vertu et sans énergie, qui font consister tout leur bonheur  à contempler leur coffre-fort et à remplir leur estomac, mais de ces citoyens qui doivent à l’intégrité, un esprit plus libéral et plus élevé.

07:16 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Genève, Monde, Politique, Résistance, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

En écrivant "chef", pensiez-vous à Uli, le "climatique" ?

Écrit par : Lui | 09/05/2010

Mr Charly Schawarz se trompe .

En France nous n'osons plus avoir d'opinions . Des lois perverses nous empêchent de partager nos craintes . Mais cela concernent les anciens dont je fais parti . Des lois nous punissent pécuniairement si nous franchissons la ligne jaune de "la pensée unique " .

Maintenant les cerveaux de nos jeunes ne fonctionnent plus . Ils ne demandent plus rien ,ne pensent plus . La liberté d'expression ils ne connaissent pas puisqu'ils ne pensent plus .
Le seul endroit où ils sont autoriser à penser c'est dans un stade de foot .

C'est pas gentil ce que j'écrits sur nos jeunes . Mais pour moi ils sont sans défenses contre le monde que l'on veut leur imposer . Ils subissent la discrimination raciale à l ' emploi , aux logements sociaux , mais ne contestent pas .

C'est notre décadence qui est programmée mais personne ne s'y oppose , même moi . La différence c'est que je sais , j'analyse mais boof …

Les peuples sont mortels .

Écrit par : Rieubon | 09/05/2010

@ Lui; pas seulement au Président des Verts, mais à d'autre présidents... en vérité à presque tous les présidents de factions politques qui doivent souvent rendre compte.

Écrit par : charly schwarz | 09/05/2010

Mon message concerne peut-être aussi les suisses que je fréquente par ma profession .

Écrit par : Rieubon | 09/05/2010

Les commentaires sont fermés.