14/05/2010

Le Maroc expulse des chrétiens

maroc.jpg

Depuis début mars, c’est plus d’une centaine de chrétiens qui ont été expulsé du Maroc en raison de leur appartenance religieuse.

Et six de plus, jeudi dernier. Pour la plupart, ce sont des protestants évangéliques qui ont été expulsé.

Jamais depuis d’indépendance du pays, en 1965/56, une répression religieuse d’une telle ampleur a été déclenchée !

La majorité des expulsés sont d’origines américaines et européennes. (2 Suisses furent expulsés en décembre).

Le gouvernent accuse ces personnes de prosélytisme, délit reconnu par le code pénal.

14:06 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Général, Monde, Spiritualités, Suisse | Lien permanent | Commentaires (47) | |  Facebook

Commentaires

Monsieur,

Soyez cohérent et juste de nouveau. Ne dites pas chrétiens, mais évangélistes, et le monde entier connait les manœuvres de ce mouvement politique, Bush en fait parti. c'est très drôle que ça vous échappe.

Ce groupe se cache derrières des œuvres de bienfaisance, et non seulement il essaie de convertir les gens, mais les pousse à la haine ethnique. Il sème la zizanie là où il met les pieds.

J'ai travaillé étroitement avec ce groupe quand j'étais en Inde et je sais pertinemment ce qu'il pense des musulmans. Ne portant pas le voile à l'époque, je fumais cigarette sur cigarette. J'étais ce que les gens considèrent une personne intégrée et cool. Le groupe pensait que j'étais chrétienne. L'un d'eux m'a dit que les musulmans sont la pire race sur cette terre, des gens sales......

Je lui demandais ce qu'il pensait de moi, et la l'hypocrite a dit que j'étais une personne bien.. il ne savait plus où se mettre quand il a su que j'étais musulmane.

Bravo le Maroc.

Écrit par : Fatima | 14/05/2010

@Fatima. Lisez le billet avant de commenter !

Écrit par : charly schwarz | 14/05/2010

je l'ai bien lu monsieur Schwarz, et je n'ai pas apprécié le mot chrétien. Sachez que pour moi il y a une énorme différence entre chrétien, et évangéliste que je considère mouvement politique sans scrupules

Écrit par : Fatima | 14/05/2010

"Jamais depuis d’indépendance du pays, en 1965,"

Vous en êtes sûr?

Écrit par : Jamal | 14/05/2010

@Fatima. Jusqu'à preuve du contraire, les évangélistes sont des chrétriens, au même titre que les islamistes sont des musulmans.

Écrit par : charly schwarz | 14/05/2010

@Jamal. Jamais avec une telle ampleur...

Écrit par : charly schwarz | 14/05/2010

Alors, il fallait le préciser pour les personnes qui ne connaissent pas ce mouvement et leur intention perfide.

Autant les islamistes sont des extrémistes, autant les évangélistes le sont, et je refuse de les considérer comme de bon chrétiens. Cela veut dire que je les mettrais au même piédestal que la famille de mon ex mari, oh non, jamais de la vie.

Écrit par : Fatima | 14/05/2010

les chrétiens qui vivent en paix au Maroc sont les biens venus, ils font des projets et travaillent avec les marocains et sont heureux au Maroc par contre les évangélistes œuvrent pour déstabiliser le Maghreb et semer la discordes entre les berbères, les arabes et la minorité juive de nationalité marocaine.

Oh évangélistes si vous voulez vivre au Maroc, travailler et pratiquer votre religion sans créer de problèmes politiques et religieux au Maroc OK et vous êtes les biens venus mais si vous êtes là pour nuire aux composantes du Maroc, alors quittez le Pays

Écrit par : Mouchkito | 14/05/2010

Cher Mouckito. Il n’y a pas de place pour une diatribe anti-chrétienne, anonyme, sur ce blog. Désolé.

Écrit par : charly schwarz | 14/05/2010

mais je vais vous les publier ailleurs

Écrit par : Mouchkito | 14/05/2010

La définition de "vivre en paix sans faire de prosélytisme" est, comme toujours dans ce genre de cas, très relative. Ainsi, pour certains, les évangélistes sont de gentils prédicateurs armés de leurs bonnes intentions et de la bible, pour d'autres, parfois les mêmes, les femmes musulmanes voilées en Europe, ou leurs maris barbus, sont de dangereux propagandistes qu'il s'agit d'interdire.
On ne s'en sort pas. Et si l'on appliquait la même logique que Fatima et Mouchkito trouvent juste d'appliquer au Maroc, on expulserait Fatima et Mouckito...
Plus grave, si les prédicateurs évangélistes sont expulsés du Maroc, les Marocains qu'ils ont éventuellement convertis risquent eux carrément la prison, voire la mort. Car l'apostasie est toujours punie de mort en terre d'Islam. Si l'on appliquait les choses en parrallèle, le Groucho, pardon Blancho biennois serait exécuté, et sans doute le mari de Fatima avec lui...
Alors avant de défendre la dictature islamique dans vos pays, Mesdames, réfléchissez un tout petit peu plus loin que le bout de votre voile.

Écrit par : El Glaoui | 14/05/2010

M.Chwarz vous m'avez mal compris, je parle de la date de l'indépendance du Maroc.

Écrit par : Jamal | 14/05/2010

@ Famal. Oups ! Dyslexie, il faut lire 1956 et pas 1965 ! Milles excuses.

Écrit par : charly schwarz | 14/05/2010

Le Maroc est un pays des plus ouverts et des plus tolérants. Si les évangélistes se font éjecter, c'est uniquement parce qu'ils sont sournois. Ils se feraient éjecter même de la planète Mars. Tout comme n'importe quel mouvement extrémiste et sournois, islamique aussi, oui tout à fait! La majorité des gens n'aiment ni les extrémistes, ni les sournois, ni les méchants, ni ceux qui sèment la discorde parmi les gens. Le Maroc à bien agit, tout comme l'Europe veut faire de même avec ses extrémistes musulmans. Je conseille aux évangélistes de prêcher chez eux la bonne parole, car il y a assez à faire! Mais ce n'est pas ce qu'ils veulent! Leur dessein est claire dans toutes leurs chartes. Leur pire ennemis est l'islam et rien d'autre!

Quant au pseudo El glaoui, ce n'est rien d'autre qu'un non marocain qui veut semer ses graines habituelles. On le reconnais de loin!

Écrit par : zakia | 14/05/2010

Regardez-moi nos musulmans des blogs qui passent leur temps à hurler au racisme dès qu'on tente de circonscire même un minimum leur religion chérie, et justifient que le Maroc dispose d'une loi contre tout prosélytisme non islamique et expulsent des chrétiens! Attendez que l'on décide de virer tous les wahbites et salafistes de Suisse pour les mêmes motifs invoqués pour les évangéliques marocains, et vous verrez comme ils se mettront à hurler au racisme et gémir à la discrimination!

Vous me donnez tous envie de vômir! Quelle mauvaise foi!

Moi je veux bien qu'on foute dehors tous les wahabites et salafistes, et qu'on ferme toutes les mosquées et centres islamiques affiliées à ces mouvements! Il n'en restera plus beaucoup! Et l'OCI hurlera encore à l'islamophobie!

Allez donc tous au diable!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/05/2010

P.S. Ma femme est évangélique et vaut bien mieux que vous, bande de faux-culs hypocrites et pleurnichards! Et elle ne déteste personne! Maintenant c'est à moi de faire ma vierge effarouchée et de dénoncer votre haine et votre ignorance!

Putrefactos! Perros!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/05/2010

DE PLUS LA PERSECUTION DES CHRETIENS EN TERRE D'ISLAM NE SE LIMITE PAS AUX EVANGELIQUES DU MAROC. LES COPTES D'EGYPTE AUSSI EN BAVENT! MAIS VOUS PREFEREZ NIER QUE VOUS ÊTES BIEN MIEUX LOTIS EN EUROPE POUR CONTINUER A VOUS EPANCHER DANS VOS DELIRES VICTIMAIRES!

QUE SE VAYAN TODOS A LA MIERDA!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/05/2010

"Tout comme n'importe quel mouvement extrémiste et sournois, islamique aussi, oui tout à fait! La majorité des gens n'aiment ni les extrémistes, ni les sournois, ni les méchants, ni ceux qui sèment la discorde parmi les gens."

Il n'y a pas de bons ou de mauvais méchants! Tous les méchants sont à mettre dans le même sac, qu'ils soient de ma communauté ou la vôtre! Nous dénonçons touts ceux qui commettent des actes ignobles contre les humains, que ce soient par des crimes ou des actes sournois qui visent à diviser entre les frères et créer des guerres. Le résultat est le même, ils sèment la haine et la désolation partout où ils mettent leurs pieds. Mais nous n'accuserons personne qui n'a rien fait! Les évangélistes eux, font des dégâts abominables partout où ils vont, et ce ne sont pas les musulmans seuls qui le disent. Je connais mon pays et je sais ce qui s'y passe!

Nous savions que vous étiez un évangéliste car votre attitude absolument incroyable ne peut définitivement pas être celle d'un chrétien comme nous le concevons.

Mr. Charly Schwarz

Vous avez censuré une personne tout à l'heure car vous lui reprochiez ses diatribes anti-chrétiennes émanant d'un pseudo. Je pense que le pseudo Carlitos qui vient pour la énième fois insulter les musulmans, pas seulement chez vous, mais partout, n'est connu de personne. Ce serait donc plus cohérent que vous respectiez votre principe de censure contre cet inconnu aussi qui profèrent des insultes graves à notre encontre.

Merci d'avance à vous.

Écrit par : zakia | 14/05/2010

Les "bons" musulmans qui s'expriment ici, ne peuvent empêcher leur haine des chrétiens de se donner libre cours. Ils "aiment" les chrétiens en état de dhimmitude, ceux qui ne parlent pas de Jésus, ni de la Bible, ni du Dieu Rédempteur, aimant et juste. In ne faut surtout pas que les musulmans du Maroc, trompés par l'Islam, déçus par une doctrine qui ne connait pas la paix, se tournent vers le Christ. Ils ne veulent pas que les berbères survivants se souviennent que leurs ancêtres ont été convertis de force pas les envahisseurs arabes. Cette persécution est la même que les wahhabistes en Arabie mènent contre les chrétiens philippins, qu'ils obligent à apostasier sous la menace. Avec l'appui moral de Fatima, Zakia, mouchkito-Ftelina et d'autres des mêmes eaux.

Écrit par : Hakim | 14/05/2010

Merci à l'auteur de nous rappeler que l'intolérance ne fonctionne pas seulement à sens unique !

Rappel : Le prosélytisme chrétien n'est pas toléré en "Terre d'Islam", alors que partout ailleurs, toute entrave au prosélytisme islamique est immédiatement stigmatisée et taxée d'intolérance, voire de racisme ...
L'apostasie n'est pas tolérée par l'Islam !

@ Fatima :

" Ne dites pas chrétiens, mais évangélistes ... "

Alors selon vous les évangélistes ne seraient pas chrétiens ???

Pour simplifier on pourrait dire que :
" Les évangélistes sont aux chrétiens, ce que les chiites sont aux musulmans ..."

Un peu de sémantique maintenant :

« Évangile » vient du grec ancien εὐαγγέλιον (evangélion) qui signifie « bonne nouvelle ».
l'Évangile est, dans le christianisme, l'annonce du plan divin pour le salut de l'humanité rendu possible par la vie, le sacrifice expiatoire et la résurrection de Jésus-Christ.
Voir la déinition ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vangile

Derrière le mot "évangéliste" se trouve le mot "évangile". Or l'évangile est commun à tous les chrétiens. Il est annoncé dans le "Nouveau Testament", propre à l'ensemble des chrétiens, par les quatre évangélistes que sont Matthieu, Marc, Luc et Jean ...

Critiquer c'est bien, s'informer préalablement c'est préférable, être tolérant mieux encore !

Écrit par : JD | 14/05/2010

Zakia, vous avez un toupet hallucinant, et je le répète, vous êtes d'une hypocrisie et d'une arrogance qui me donne envie de dégueuler! Sachez-le! Ensuite le maître de ce blog a toute la liberté d'effacer mes interventions, peu m'importe! Je respecterai sa décision, car je le respecte, lui! Et je m'en donnerai à coeur joie sur mon propre blog en mettant en contradiction toutes vos citations! Et si mes mots étaient inadaptés, j'en trouverai une infinité d'autres plus aceptables pour vous montrer à quel point vous êtes hypocrite et avez l'indignation bien sélective!

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/05/2010

@ Fatima :

Un mot encore si vous me le permettez. Vous écrivez :

" Ne dites pas chrétiens, mais évangélistes, et le monde entier connait les manœuvres de ce mouvement politique, Bush en fait parti. "

Résumer les "évangélistes" à Bush est aussi stupide que de vouloir réduire l'islam à Ben Laden ou à Mouammar Kadhafi !

Écrit par : JD | 14/05/2010

Surtout els évangéliques ne se font pas exploser, eux... Leur seul "crime" est de faire du prosélytisme, et ça pour un musulman, en tous cas pour un musulman comme zakia-fatima et consort, et selon l'islam c'est un crime puisque l'apostasie est un crime et que les musulmans convertis au christianisme ont intérêt à se cacher!

Et je le répète, je suis d'accord d'expulser tous les évangéliques des pays musulmans, à condition qu'en contrepartie on expulse tous les wahabites et salafistes d'Occident et tous leurs sympathisants, ainsi que les chiites pro-irainiens, et qu'on en bannisse définitivement tout prosélytisme et signe religieux islamique...

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/05/2010

Voici pour moi une vraie chrétienne "Soeur Claire-Marie Jeannotat | Katutura" à laquelle vous n'arrivez pas à la cheville!

Je vous somme ici et devant tous, d'apporter nos messages à Fatima ou Zakia ou nos commentaires où on dit des choses abominables! Montrez donc à tous où sont nos textes pleins d'hypocrisie! Faites le donc ! Mettez donc nos dires en contradictions, avec nos propres dires et pas avec ceux des autres! J'attends patiemment!

Écrit par : zakia | 14/05/2010

@ Zakia. Je connais Carlitos, mais effectivement il pourrait modérer ses propos.

Écrit par : Charly Schwarz | 14/05/2010

Votre hypocrisie est simple à décrire: Vous prétendez lutter contre une soit disant discrimination des musulmans en Europe et d'une soit disant ignorance des détracteurs de l'islam, et à la première occasion vous approuvez l'interdiction totale de prosélitisme que les pays musulmans imposent aux autres religions et qui mène parfois à l'expulsion et même à la prison. Résultat: Je pense qu'il serait temps qu'on réserve à l'islam en Occident le même sort que les autres religions en terre musulmane.

Ensuite ce n'est pas à vous de décider qui est bon ou mauvais chrétien car vous n'en êtes pas et on ne vous le demande pas.

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 14/05/2010

Dés que ça sent la merguez, tous le troupeau s'ameute !
Eh bien le Maroc a ses raisons que la raison ignore et donne l'exemple, diront nous le bon exemple et je troquerai bien leur code pénal contre le notre en matière de prosélytisme !
Et puis ces crétins risquent de se faire butter par les fréros et faire la une des torchons européens, alors le Maroc n'a pas à justifier ses positions, le pouvoir de ce pays est souverain et a le choix quand personnes qui résident sur son territoire !
Autre chose à rajouter ?

Écrit par : Corto | 14/05/2010

"on expulse tous les wahbites et salafistes de Suisse"

Faudrait pas oublier les Frères musulmans...


"Voici pour moi une vraie chrétienne"

Et donc notre chère Zakia Faure Mougaa vient nous dire qui sont les bons chrétiens...

Dans le même genre d'idée, elle viendra nous dire qui sont pour elle les "bons athées". Ah pardon, il n'y a pas de bons athées, tous iront en enfer et subiront des tortures effroyables à côté desquelles celles d'Abou Graïb c'était le Club Med.

Pour moi un bon musulman, c'est quelqu'un qui a enfin compris que le fondateur de l'islam était un imposteur et un assassin (entre autres) et qui en conséquence apostasie sa religion.

Écrit par : Johann | 14/05/2010

Aussi, Charly, ne pas confondre appartenance et prosélytisme !

Écrit par : Corto | 14/05/2010

Bonsoir,

Les personnes qui se prétendent ici Musulmanes pourraient-elles préciser quels sont les crimes commis au Maroc - leur pays d'origine - par les Chrétiens qui en sont expulsés ?

Un jugement a-t-il été prononcé ?
Des voies de droit ont-elles été ouvertes et respectées ?

Merci pour ces informations.

Écrit par : gugus | 15/05/2010

Une chance pour eux d'avoir été expulsés, vu les deux satanistes qui sont rentrés au Maroc, expulsés à leur tour d'Italie :

Italie : Ils voulaient tuer le Pape pour gagner leur place au paradis

Par Melba le 13 mai 2010

…Ils ont gagné deux billets gratuits pour le Maroc.

Un jeune étudiant marocain, expulsé le 29 avril d’Italie avec un compatriote à la suite d’un décret du ministre de l’Intérieur, voulait tuer le pape Benoît XVI, affirme l’hebdomadaire italien Panorama dans son édition à paraître demain.

Mohammed Hlal, 27 ans, étudiant en communication internationale et Ahmed Errahmouni, 22 ans, étudiant en physique et mathématiques, vivaient à Pérouse, dans le centre de l’Italie, quand ils ont été expulsés d’Italie sous le motif de “prévention du terrorisme” car représentant “une menace pour la sécurité de l’Etat”, selon le décret du ministre Roberto Maroni.

Panorama, hebdomadaire appartenant à la famille du chef du gouvernement Silvio Berlusconi, affirme dans son dernier numéro que Mohammed Hlal voulait tuer le pape, selon des écoutes téléphoniques effectuées par la police anti-terroriste italienne.

“Hlal a exprimé le souhait de voir mourir le chef de l’Etat de la Cité du Vatican (le pape, ndlr), affirmant être prêt à l’assassiner pour avoir la garantie du paradis”, écrit le décret d’expulsion signé par le ministre Maroni, selon un extrait de son article diffusé à l’avance par Panorama.

Les deux étudiants ont été expulsés le 29 avril vers le Maroc sur un vol direct entre Rome et Casablanca.

Source : Le Figaro

Écrit par : Patoucha | 15/05/2010

gugus, le truc c'est que les Chrétiens expulsés du Maroc ont déclinés leur nationalités, ce qui n'est pas le cas de tous les immigrés arrêtés en Europe et en Suisse, ceci dit, il est ridicule de s'en prendre au Maroc alors que l'Europe et la Suisse devraient faire la même chose !
Des Imams de mosquées reconnues prônent des discours inadmissibles, et ces Imams sont toujours à leurs poste, celui de la mosquée de Bâle à franchit à plusieurs reprises les frontières de la décence et de la respectabilité, alors que les Suisse ont laissés voter un loi inapplicable, ils laissent des fanatiques fascistes s'exprimer publiquement et des femmes revêtirent le symbole de l'humiliation sur la voie publique ! L'udc en s'attaquant à des faux problèmes laissent le terrain du fascisme s'ouvrir afin de vendre sa camelote idéologique !

Écrit par : Corto | 15/05/2010

Et la Suisse traine les pieds s'agissant de violeurs et ou voleurs violents qui ont traumatisé des personnes à vie quand elles ne finissent pas handicapées?!!!

Chapeau l'Italie!

Écrit par : Patoucha | 15/05/2010

Les politiques suisses cultivent la haine et s'en prennent lâchement à Polanski, peut être la seule expulsion qui vont réussir à mener !
Tous les flics des Paquis connaissent les racaille par leurs petits noms, ils les salues et les protègent !
Ce sont les mêmes qui rôdent depuis des années, des centaines de vols par mois et ils les laissent en attendant que la population vote udc !
Sans les immigrés et fanatiques musulmans, pas d'udc, regardez sur les blogs tdg, la propagande ouverte et mensongère du numéro un des fréros, copain de Mabut avec qui il boit des café comme le dit fièrement Mabut !
N'allez pas pleurer, vous avez votés pour l'udc et le nombre de voyous se multiplie comme la peste !
udc-hamas, même combat, mêmes discours, mêmes résultats !

Écrit par : Corto | 15/05/2010

LOL C'est pain bénit pour Moushkito que son commentaire:

"Oh Arabes Musulmans si vous voulez vivre en Suisse, travailler et pratiquer votre religion sans créer de problèmes politiques et religieux en Suisse OK et vous êtes les biens venus mais si vous êtes là pour nuire aux composantes de la Suisse, alors quittez le Pays

"les chrétiens qui vivent en paix au Maroc sont les biens venus, ils font des projets et travaillent avec les marocains et sont heureux au Maroc par contre les évangélistes œuvrent pour déstabiliser le Maghreb et semer la discordes entre les berbères, les arabes et la minorité juive de nationalité marocaine.

Oh évangélistes si vous voulez vivre au Maroc, travailler et pratiquer votre religion sans créer de problèmes politiques et religieux au Maroc OK et vous êtes les biens venus mais si vous êtes là pour nuire aux composantes du Maroc, alors quittez le Pays

Ecrit par : Mouchkito | 14.05.2010

Écrit par : Patoucha | 15/05/2010

Les politiciens suisses ont choisis la voie du hamas, mais qu'est ce qu'on va rire !

Écrit par : Corto | 15/05/2010

Quand à nos ministres socialistes, voilà à quoi ils jouent :


De sources bien informées, nous avons appris que le ministère suisse des Affaires étrangères avait lancé des invitations à tous les partis politiques libanais, en vue de réunir une table ronde en Suisse, la semaine dernière.

Mais à la dernière minute, alors que les représentants des partis politiques libanais s’apprêtaient à se rendre dans la Confédération helvétique, le ministère des Affaires étrangères, initiateur de ce dialogue destiné à rapprocher les points de vue des protagonistes libanais, a prévenu les participants de l’annulation de ce dialogue, étant donné que le Hezbollah a refusé d’y participer, après avoir donné son accord.

Les Suisses ne comprennent pas ce revirement de dernière minute du parti de Hassan Nasrallah. Mais des personnalités libanaises devant participé à ce dialogue nous ont expliqué que « le Hezbollah n’a plus la maîtrise de sa décision. Il répond uniquement aux ordres de Téhéran, en premier lieu, et de Damas par la suite. Ses maîtres (l’Iran et la Syrie) lui ont ainsi interdit d’entamer le moindre dialogue, insistant sur la nécessité de retirer la question des armements du débat public ». D’où également les prévisions pessimistes quant au succès du dialogue national engagé par le président Michel Sleimane, autour de la « Stratégie nationale de défense ». Selon nos interlocuteurs, « l’interdiction syro-iranienne faite au Hezbollah de participer à la table ronde suisse - comme à tout autre dialogue - vise un double objectif : celui de maintenir le Liban dans l’instabilité politique due à l’armement du parti de Dieu, et celui de continuer à harceler Israël pour détourner l’attention sur les conflits auxquels l’Iran est confronté ». Ainsi, quand la République islamique juge bon de provoquer une nouvelle guerre, elle peut rallumer le front libano-israélien, d’autant plus que le régime des mollahs à Téhéran redoute le bras de fer engagé avec l’Occident autour de son programme nucléaire ; tout comme il redoute la suite de la crise interne qui risque de dégénérer à l’approche du premier anniversaire de la réélection frauduleuse de Mahmoud Ahmadinedjad.

Dans cette configuration régionale qui prend le Liban en otage, le plus grave demeure, selon nos sources, « l’alignement du Président libanais Michel Sleimane sur les positions du Hezbollah ». Sleimane vient en effet de réitérer son « plein soutien aux armes de la Résistance ». Après Michel Aoun, qui a engagé une partie des Chrétiens derrière le Hezbollah et qui a indirectement offert une couverture et une légitimation de son armement depuis février 2006 - pourtant une politique désavouée par ses électeurs - voici le Président de la République qui engage l’Etat libanais dans une nouvelle aventure dont il ne pourra pas assumer les conséquences. Car les médias israéliens qualifient les prises de position de Michel Sleimane de « déclaration de guerre qui engage tout le pays, et non plus seulement le Hezbollah ». A cet égard, il convient de préciser que la politique du chef de l’Etat libanais semble lui être dictée par les intimidations exercées par les « maîtres du terrain » (le Hezbollah), et par les promesses de ses anciens maîtres et occupants, les Syriens. Enfin, Sleimane ne peut pas avoir oublié que deux de ses prédécesseurs ont été tués par les Syriens, et n’a sans doute pas envie de suivre l’exemple de Bachir Gemayel et de René Mouawad.

Écrit par : Corto | 15/05/2010

@Corto & Patoucha :

1) Le sujet de ce billet de M. SCHWARZ, c'est l'expulsion de Chrétiens au Maroc.

=> Les commentaires et les explications devraient s'en tenir à ces faits, à propos desquels manquent des précisions.

2) Votre réplique en invoquant l'expulsion de Marocains en Italie est hors sujet.

=> Votre procédé ne fait pas avancer le débat :
On pourrait en déduire un parallélisme selon lequel les Chrétiens expulsés du Maroc menaçaient la vie du Roi du Maroc !

3) Votre attitude encourageant des représailles sans rapport avec le sujet traité ressemble à de la provocation :

=> Cherchez-vous à faire dégénérer la discussion pour éluder des explications sur les faits précis qui indignent M. SCHWARZ ?

Écrit par : gugus | 15/05/2010

Au Pakistan on les viole:

Pakistan : un homme violé pour avoir rasé une barbe

Sous l'influence des islamistes, il est devenu dangereux de pratiquer certains métiers au Pakistan. C'est le cas du métier de barbier car les islamistes considèrent que porter la barbe est un ordre du Coran.
Marwat Masih, un homme âgé de 29 ans, en a fait la douloureuse expérience.

Le 29 avril dernier, ce chrétien travaillait dans son échoppe, située dans la ville de Gulshan-e-Bashir, province du Pendjab, au nord-est du Pakistan, quand un jeune musulman est entré et lui a demandé de lui raser la barbe.

Marwat a d'abord refusé. Mais le jeune homme a insisté, lui disant qu'il allait quitter la ville le jour même, alors le barbier s'est exécuté.

Or, le frère aîné du jeune homme, passant par hasard, a vu la scène. Voyant son jeune frère se faire raser la barbe, il est entré dans une grande colère. Il a d'abord vandalisé l'échoppe de Marwat puis, avec 7 de ses amis, ils ont ligoté celui-ci et l'ont frappé avec des bâtons, lui brisant les côtes, les jambes et un poignet, avant de le violer tour à tour.

Ils l'ont ensuite laissé pour mort dans la rue principale de la ville où sa famille l'a retrouvé.

Aujourd'hui, toute la famille de Marwat est menacée. On veut l'obliger à quitter la ville. Malgré plusieurs plaintes déposées, la police n'a rien entrepris pour arrêter les coupables.

Source: Portes ouvertes

Écrit par : Patoucha | 15/05/2010

Dites-donc gugus, parce que les autres commentaires HS ne vous ont pas dérangé? Ou bien vous faites dans le deux poids deux mesures?

les deux Marocains voulaient ASSASSINER LE PAPE! Je signale deux Marocains expulsésqui voulaient assassiner une Sainteté Chrétienne, en l'occurrence Le PAPE!

Si M.SCHWARZ jugent mes commentaires HS, libre à lui de les effacer!

Relisez donc les commentaires et vous constaterez que cela a déjà dégénéré bien avant que je n'intervienne!

NON MAIS!

Écrit par : Patoucha | 15/05/2010

Err: Si ...."juge" .... :)

Écrit par : Patoucha | 15/05/2010

gugus, t'aurais dû faire prof d'école !
En tous cas nos messages sont plus en relation avec le sujet que le tien

Écrit par : Corto | 15/05/2010

En tout cas pour revenir à Polanski, il y a à dire, des voyous ayant commis plusieurs violes à Genève, se portent beaucoup mieux que Polanski.

Écrit par : Corto | 15/05/2010

Ce que nous devrions faire, cet un état dans l'état, comme à Champ d'Ollon, leur accorder l'indépendance, comme l'a fait Sharon à Gaza !

Écrit par : Corto | 15/05/2010

Quand aux milliers de milliards nord-africains planqués à Genève, n'en parlons pas trop, ils n'ont pas de religion !

Écrit par : Corto | 15/05/2010

@Corto

Citation :
"Dés que ça sent la merguez, tous le troupeau s'ameute !
Eh bien le Maroc a ses raisons que la raison ignore et donne l'exemple, diront nous le bon exemple et je troquerai bien leur code pénal contre le notre en matière de prosélytisme !
Et puis ces crétins risquent de se faire butter par les fréros et faire la une des torchons européens, alors le Maroc n'a pas à justifier ses positions, le pouvoir de ce pays est souverain et a le choix quand personnes qui résident sur son territoire ! Autre chose à rajouter ?"

=>

1) vos propos sont haineux et méprisants ;

2) vous vous désintéressez totalement du sort des Chrétiens au Maroc ou ailleurs ;

3) vous cherchez à attiser un débat entre Chrétiens et Musulmans ;

4) vous n'apportez aucune information ni sur les Chrétiens , ni sur leur situation au Maroc ;

5) vous instrumentalisez ces difficultés au profit d'une autre cause ;

6) il serait plus sage d'ouvrir un blog sur lequel vous pourriez défendre cette cause à votre guise.

Écrit par : gugus | 15/05/2010

Article sur le sujet :

Autrement : les chrétiens évangéliques menacent-ils le Maroc ?

Le Maroc et l’Algérie, qu’on se le dise, ont au moins un point commun : les deux pays se sentent l’un et l’autre menacés par les menées de groupes évangéliques qui tenteraient de détourner les populations de l’Islam pour les entraîner vers le christianisme.


Depuis quelques années, les gouvernements des deux nations expulsent ainsi régulièrement des étrangers accusés de prosélytisme, quand ils ne poursuivent pas des nationaux devenus chrétiens (cela se passe davantage en Algérie, où il y a maintenant plusieurs milliers de Kabyles convertis).
Dernière affaire en date au Maroc: l’expulsion d’une quinzaine de personnes, dont des ressortissants néerlandais et britanniques, qui s’occupaient depuis dix ans d’orphelins dans un village du Moyen-Atlas.

Cette politique répressive entraîne des condamnations de plus en plus fermes de pays étrangers, parmi lesquels des pays pourtant très proches du Maroc comme les Etats-Unis. Nous voilà accusés d’intolérance, de non-respect des droits de l’Homme, d’atteintes à la liberté de culte et à celle de changer de religion. Que diraient les musulmans des pays du Maghreb, nous est-il demandé avec pertinence, si les pays européens ou les Etats-Unis se mettaient à expulser des activistes musulmans accusés simplement de chercher à faire des conversions ? Ne crieraient-ils pas à l’islamophobie ?

Pour essayer de faire face à ces accusations, le gouvernement algérien a organisé, en février dernier, une conférence sur la liberté de culte qui n’a pas vraiment convaincu les partenaires chrétiens de cette discussion. Au Maroc, le gouvernement a sollicité, ces derniers jours, le soutien de l’archevêque de Rabat, du président de l’Eglise évangélique du Maroc, et du représentant de la communauté juive afin que ceux-ci condamnent publiquement le prosélytisme.

Mais qu’est-ce que le prosélytisme ? L’Islam et le christianisme qui, tous les deux, prétendent à l’universel, peuvent-ils renoncer à être «prosélytes», c’est-à-dire à développer des initiatives missionnaires pour amener de nouvelles personnes à ce que les uns ou les autres considèrent être la seule vraie foi ?
Il est certain que, à l’heure présente, les pays qui se définissent comme musulmans n’ont pas la même conception de la liberté de culte que les pays occidentaux dont les Etats, majoritairement, se veulent désormais neutres au plan religieux, c’est-à-dire ne favorisant aucun culte en particulier. Pour les Etats musulmans, les minorités religieuses implantées depuis longtemps ont généralement droit à exercer leur religion, à condition qu’elles ne cherchent pas à faire de nouveaux adeptes. Elles sont tolérées à condition de ne pas chercher à grandir.

Le résultat est probant : dans tous les pays du Proche-Orient (pays arabes et Turquie) où le christianisme existe parfois depuis presque vingt siècles, le nombre des chrétiens ne cesse de diminuer. Maroc et Algérie ont-ils vraiment à craindre des passages massifs de nationaux au christianisme ?

C’est peu probable. Mais ces questions de la liberté de culte et de la liberté de conscience mériteraient d’être davantage collectivement réfléchies. Les «règles du jeu» entre chrétiens et musulmans (en particulier) ont certainement besoin d’être mieux définies.

Le 23-03-2010 à 11:39
Par : Rachid Benzin

http://www.aujourdhui.ma/chroniques-details74903.html

Écrit par : gugus | 15/05/2010

Les commentaires sont fermés.