19/05/2010

Laïcité à la genevoise: ambigüités de la démarche

Laïcité «plurielle », «ouverte» ou «positive», cette diversité terminologique cache mal certaines ambigüités, et se refuse, au nom de la liberté, à distinguer entre traditions culturelles et doctrines religieuses qu’elle place sur un pied de stricte égalité.

A côté de ceux qui, sincèrement, souhaitent redonner sa pleine efficacité à une vieille idée neuve. D’autres pensent le temps venu de reconsidérer ses fondements.

Or, il est nécessaire d’aller y voir de plus près.

Il n’est pas possible de taire ce que symbolise le port du voile islamique pour des femmes musulmanes, pas plus que n’est acceptable la remise en cause, pour des motifs religieux, des législations émancipatrices sur la contraception ou l’avortement.

Voir dans des comportements à justification religieuse une simple affirmation d’identité conduit à abdiquer devant le réel, fut-il frotté d’obscurantisme, et prive la laïcité de son exemplarité libératrice.

La revendication de la liberté religieuse n’a pas le même sens exprimée par des Eglises ou conçue comme l’une des conditions de la laïcité.

Ce que cherchent les Eglises, appuyées sur un partenariat avec les autorités de l’Etat, c’est la reconquête d’un espace de conviction.

La sphère privée, où les avait cantonnées la séparation en 1907, deviendrait la base arrière d’une recolonisation de l’espace public.

Une recolonisation tolérante, inscrite dans un pluralisme religieux assumé, mais potentiellement destructrice du seul vrai pacte laïque, celui conclu entre citoyens égaux.

09:23 Écrit par Charly Schwarz dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook

Commentaires

Ce billet ne lève aucune ambiguïté. Ou peut-être une. Il démontre que les partisans de la laïcité ont des tendances bien plus totalitaires que les "Eglises" qu'ils prétendent dénoncer...
"Ce que cherchent les Eglises, appuyées sur un partenariat avec les autorités de l’Etat, c’est la reconquête d’un espace de conviction." ah bon? des preuves, svp.
"La sphère privée, où les avait cantonnées la séparation en 1907, deviendrait la base arrière d’une recolonisation de l’espace public."
Et alors? Où est le problème? l'individu a une conscience et il est citoyen - lorsqu'il vote, le citoyen doit-il être un sous-homme et laisser sa conscience d'individu à la maison? Allons-nous retirer le droit de vote aux citoyens qui pratiquent une religion? (car enfin, être citoyen, c'est d'une certaine manière exercer une fonction étatique - car la citoyenneté relève de l'Etat... et alors si l'on va jusqu'au bout on devrait dire que le citoyen n'a pas le droit de voter en conformité avec sa conscience, non?) Forcément que la conscience des individus s'exprime dans le débat public - faut-il avoir perdu confiance dans ses propres valeurs pour craindre l'affrontement des idées en démocratie!... Quelle est cette prétendue laïcité qui n'accepte pas de se frotter à la conscience des individus?
On croit rêver, en lisant l'expression de cette inquiétude que la sphère privée soit la base arrière d'une recolonisation... Car n'est-ce pas, précisément, contraire au principe de laïcité que l'Etat veuille influencer la sphère privée (pour quelque raison que ce soit - mais en particulier pour éviter la propagation d'idées religieuses)? Par ailleurs, que les partisans de la "laïcité" veuillent imposer leurs vues sur la grandeur libératrice et civilisatrice de l'avortement (qui serait un "droit" définitivement acquis et échappant dès lors à tout débat...), c'est un viol de la conscience qu'un esprit libre ne peut pas accepter.
La "laïcité" - qui est un concept impensable hors du christianisme ("rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu") - est une force positive uniquement si elle s'exerce dans une société qui est portée par des valeurs chrétiennes. Alors seulement l'Etat peut se dispenser de vouloir influencer la conscience des gens. Mais voilà, à force d'être davantage païenne que laïque, la laïcité a scié la branche sur laquelle elle était assise. Il apparaît chaque jour un peu plus que la laïcité n'est pas soluble dans une société païenne.

Écrit par : Michael Kohlhaas | 19/05/2010

Quand je lis le 1er commentaire, je pense qu’il faut nécessairement redéfinir deux, trois choses.
-
Que la laïcité impose une séparation totale entre la société civile et la société religieuse, aucune des deux sociétés précitées n’imposant à l’autre ses règles de fonctionnement. Pour bien comprendre ce qui précède, il faut rappeler succinctement :
-
Que la société civile est représentée par des personnes qui vivent sur un territoire donné et entre lesquelles une organisation est de facto nécessaire, le plus souvent sous forme institutionnelle, ce qui est le cas actuellement à Genève.
-
Que la religion est la reconnaissance par un certain pourcentage de la société civile précitée d’un pouvoir supérieur de qui dépend la destinée, aux yeux dudit pourcentage, de toute la société civile et pouvoir supérieur à qui de ce fait un respect et une obéissance sans limite sont dus.
-
On comprend immédiatement - dès lors qu’il y a plusieurs pouvoirs supérieurs décrétés par différentes religions et sectes sur cette planète et qu’il est avéré que les tendances intégristes de certains des tenants religieux desdits pouvoirs supérieurs décrétés, pour asseoir leur souveraineté, ont causé plus de morts sur cette planète que toutes les guerres impérialistes de caractère purement politique - qu’il ne peut être envisagé l’existence pour une société civile que d’un état laïque, et uniquement cela, sans nulle relation prévue dans un cadre institutionnel autre que la garantie de l’existence même d’une pluralité de croyances quelles qu’elles soient sur le territoire dudit état laïque. Toute ingérence dans les affaires civiles d’autorités religieuses qui pourraient imposer leur/s volonté/s ne peut conduire que dans le mur, comme on l’a remarqué depuis des siècles, ce que l’on peut encore remarquer de nos jours en différents endroits de cette planète.
-
Je suis agnostique et avant que l’une ou l’autre des religions officielles ou non de ce canton puisse prétendre imposer ne serait-ce qu’une seule directive de caractère religieux à la société civile au travers d’articles constitutionnels, il faudrait préalablement qu’elle puisse me prouver l’existence de son pouvoir supérieur de référence ; je sais déjà qu’elle sera sa perpétuelle réponse pour ce faire : “qu’il est grand le mystère de la foi”, voire la mise en avant des sophismes ontologiques récurrents : “dieu a créé l’homme à son image, l’homme est vivant, donc dieu est vivant” ou “dieu est parfait, donc il existe”, mais cela ne me suffit pas, de loin s'en faut.
-
La Constitution genevoise doit donc n’avoir qu’un seul article en relation avec l’existence de religions sur son territoire, “L’Etat est laïque” et c’est tout, laissant les religions s’organiser comme bon leur semble, sauf si leur volonté affichée est de faire en sorte de prendre le pouvoir civil sous sa domination.

Écrit par : Claude Marcet | 19/05/2010

Bien vu et bravo Messieurs Schwarz et Marcet !
Il faut en effet rappeler à ces personnes empreintes du "saint-esprit religieux" que la Constitution d'un État Démocratique n'est pas le lieu où l'on peut faire du prosélytisme avec comme support : l'État !
Bien à vous et continuons à nous battre !

Écrit par : Rollmops | 19/05/2010

@ Michael Kohlhaas - Vous avez tout à fait raison. En fait, la revendication d'un État laïque n'a de valeur que pour autant que les citoyens ayant une croyance religieuse admettent que cet État les représente. A moins que les athées et agnostiques ne pensent qu'il n'y a que leurs idées et désirs qui doivent compter dans la République!

Écrit par : Hakim | 19/05/2010

"Par ailleurs, que les partisans de la "laïcité" veuillent imposer leurs vues sur la grandeur libératrice et civilisatrice de l'avortement (qui serait un "droit" définitivement acquis et échappant dès lors à tout débat...), c'est un viol de la conscience qu'un esprit libre ne peut pas accepter."

Parce que selon vous avoir un esprit libre, c'est avoir un esprit catholique? C'est très intéressant!

Les lois sont adoptées démocratiquement, et elles ne sont plus tirées de textes soi-disant sacrés vieux de plusieurs centaines d'années et qui méritent de finir dans les poubelles de l'histoire tant de crimes ayant été commis en leurs noms.


"La "laïcité" - qui est un concept impensable hors du christianisme ("rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu")"

Vous manquez de culture: l'Etat turque est laïque. La séparation de l'Etat de n'importe quelle religion est tout à fait pensable.

Les chrétiens sont tellement fort pour piller l'héritage judaïque qu'ils en sont venus à ne plus rien comprendre des textes qu'ils se sont indûment accaparés.

La laïcité de l'Etat permet la liberté de conscience, il en est même la condition indispensable. Que les lois adoptées ne reflètent pas nécessairement l'idéologie de telle ou telle religion, c'est un très grand progrès. Ainsi de la peine de mort qui figure pourtant dans tous les textes soi-disant sacrés.

Écrit par : Johann | 20/05/2010

Pour répondre à un intervenant, je puis affirmer que les agnostiques et les athées n’entendent strictement rien imposer. Ils prétendent uniquement que les règles/lois d’une société civile doivent être strictement neutres, et uniquement cela, en matière confessionnelle (le principe fondamental même de la laïcité), c’est-à-dire qu’une religion ou une secte, quelle que puisse être cette religion ou cette secte, ne puisse jamais, sous quelque forme que cela soit, directement ou indirectement, imposer un principe, une règle ou un dogme strictement religieux au sein des règles/lois de la société civile.
-
Je respecte toutes les formes de croyance religieuse, même les plus farfelues, lorsque ces croyances restent strictement dans leur/s monde/s à elles, mais je refuse catégoriquement qu’une religion ou une secte impose (ou tente d’imposer) un principe, une règle ou un dogme purement religieux au sein des règles/lois de la société civile, sans être à même de prouver l’existence d’un pouvoir ou droit supérieur, auquel ces religions/sectes se réfèrent généralement, pouvoir ou droit supérieur qui devrait nous dicter notre façon d’être ou de penser et de qui dépend notre destinée à tous, ce qu’aucune religion ou secte n’a jamais pu objectivement faire, de très loin s'en faut, il faut bien l'avouer.

Écrit par : Claude Marcet | 20/05/2010

Je suis pour une laïcité intelligente qui ne donne le pouvoir à aucun groupe sur un autre. Ce serait la seule garantie possible contre tous les extrémistes qu'ils soient chrétiens, juifs , musulmans, athées, laïcards, ou de n'importe qu'elle autre religion ou sectes. Parce que ne nous y trompons pas! Ce n'est pas parce que ceux qui se prétendent "laïques ou athées éclairés" parlent fort de la laïcité qu'ils faut leur donner à eux seuls le pouvoir de décider pour la majorité! Le choix d'un modèle de laïcité qui convienne à un pays multiconfessionnel, doit être mûrement réfléchi et décidé par des élus intelligents, intègres et sages de tous les partis politiques et religieux présents sur la scène publique. Tout ce monde doit avoir comme priorité la préservation de l'intérêt général et la cohésion sociale, sans lesquelles point de paix dans une société telle que la notre.

Il faut des gardes-fous pour protéger les citoyens de leurs propres fous, qu'on trouve dans toutes les communautés, même chez les laïques et les athées!

Écrit par : zakia | 20/05/2010

Mme Zakia Faure Mougaa n'a aucunement l'intention de dialoguer, mais seulement celle de déverser sa propagande. Chez nous il n'y a pas de parti "religieux". La religion ne détermine pas les lois. Elle n'a aucune prise sur l'Etat. C'est ce que les fascislamistes ne comprendront jamais, n'accepteront jamais. Les valeurs islamistes n'ont aucune chance de trouver une concrétisation au niveau de l'Etat. C'est même tout le contraire.

Écrit par : Johann | 21/05/2010

Entendu hier au soir à la TV;

"Il faut instaurer la charia en Suisse, pays décadent"

Est-il aussi prévu de couper la langue à tous les menteurs devant l'Eternel?

Écrit par : oceane | 21/05/2010

Mme Zakia Faure Mougaa a dit, et elle sait très bien ce qu'elle dit contrairement au crétin qui déforme ses propos :

"décidé par des élus intelligents, intègres et sages de tous les partis politiques et religieux présents sur la scène publique..."

Je laisse aux honnêtes gens de deviner quels sont ces partis politiques et Religieux PRESENTS sur la Scène Publique en Suisse (je souligne quatre mots sciemment).

Je m'en fiche que ma religion ne soit pas présente! Par contre en tant que citoyenne, il m'importe que :

"Tout ce monde doit avoir comme priorité la préservation de l'intérêt général et la cohésion sociale, sans lesquelles point de paix dans une société telle que la notre.
Il faut des gardes-fous pour protéger les citoyens de leurs propres fous, qu'on trouve dans toutes les communautés, même chez les laïques et les athées!"

J'ai des enfants suisses qui porte le Nom de Faure (que vous divulguer partout sans respect aucun, mais rien d'étonnant de la part d'un mal élevé comme vous, qui croit me nuire - mais la majorité des blogueurs le connaissent puisqu'il est sur mon adresse e-mail, donc raté! Trouvez autre chose-) donc étant une maman, l'avenir de mes enfants dans un pays démocratique me tiennent particulièrement à coeur.

Je déteste m'abaisser au niveau des caniveaux aussi je ne répondrai plus au attaques perpétuelles, méchantes et agressives du dénommé Johann Tulius Détritus concierge n° 2

Écrit par : Mme Zakia Faure Mougaa | 21/05/2010

Correction : "l'avenir ...me tient..."

Écrit par : zakia | 21/05/2010

Décidément !
"J'ai des enfants suisses qui portent le Nom de Faure (que vous divulguez..

Tans pis pour les autres fautes!

Écrit par : zakia | 21/05/2010

Océane waaa quelle répartie...entendu cette semaine a la TSR "on devrait foutre tous ces etrangers dehors au lieu de dealer et de voler..."...désolé je me met à ton niveau...Parce que cette dame ne parlait que des CRIMINELS étrangers et pas des autres...EH OUI AH CEST FACIL DE GENERALISER OCEANE, CEST A TOI QU'IL FAUT COUPER LA LANGUE, COMME A BLANCHO, VOUS ETES LE MEME GENRE DE PERSONNES EN TOUT CAS

Écrit par : Lyonnais du 69 | 21/05/2010

Zakia tu as plus de courage que tous ces hommes

Bravo

Écrit par : Fatima | 21/05/2010

"Je laisse aux honnêtes gens de deviner quels sont ces partis politiques et Religieux PRESENTS sur la Scène Publique en Suisse (je souligne quatre mots sciemment)."

Un vrai ventillateur! Quel brassage d'air!

Écrit par : Riro | 21/05/2010

@ Johann Tulius Détritus concierge n° 2

que pensez vous des fascistévangélistes

Écrit par : mouchkito | 21/05/2010

Incroyable ce débarquement d'injures et de bla bla bla des FOLLES DE CHAILLOT islamistes?!

Une foire d'empoigne avec tout le monde - et je n'y suis pas :) faut le préciser - à chacun de leur passage dans les blogs où elles n'ont pas encore été bannies!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

D'un côté "..... en Suisse, le pays de mon mari...." et de l'autre
"dans une société telle que la notre."

Je crois qu'elle devrait retourner à ses casseroles MDRRRRR on en a soupé de la danse de Saint Guy de ces fanatiques!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

"que pensez vous des fascistévangélistes"

Qu'ils sont vos frères.

Écrit par : Johann | 28/05/2010

"Mme Zakia Faure Mougaa a dit, et elle sait très bien ce qu'elle dit contrairement au crétin qui déforme ses propos :
"décidé par des élus intelligents, intègres et sages de tous les partis politiques et religieux présents sur la scène publique..."
Je laisse aux honnêtes gens de deviner quels sont ces partis politiques et Religieux PRESENTS sur la Scène Publique en Suisse (je souligne quatre mots sciemment)."

Il n'y a pas de parti religieux en Suisse. Mais vous allez sans doute me fournir la liste des curés élus à Berne...


"Je m'en fiche que ma religion ne soit pas présente!"

Donc vous vous en fichez que les minarets soient interdits, vous vous en fichez lorsque la burqa sera interdite, vous vous en fichez qu'il n'y ait pas de cimetières séparés, que les piscines soient mixtes...

Comme c'est intéressant!


"Par contre en tant que citoyenne, il m'importe que :
"Tout ce monde doit avoir comme priorité la préservation de l'intérêt général et la cohésion sociale,"

La cohésion sociale réclame la laïcité et de combattre sans relâche les fascislamistes.


"sans lesquelles point de paix dans une société telle que la notre."

La paix en Suisse depuis la guerre du Sonderbund n'est troublée que par vous et vos semblables qui prétendent imposer leurs prétendues lois divines issues en fait de l'esprit malade d'un imposteur et d'un criminel.

Et parler de paix alors que vous et vos semblables considérez l'Europe comme appartenant au dar-el-harb révèle toujours et encore votre hypocrisie.


"Il faut des gardes-fous pour protéger les citoyens de leurs propres fous, qu'on trouve dans toutes les communautés, même chez les laïques et les athées!"

Les laïques et les athées ne forment pas une communauté. Déformation mahométane tout-à-fait typique.


"J'ai des enfants suisses qui porte le Nom de Faure (que vous divulguer partout sans respect aucun,"

Une islamiste qui parle de respect?! Mais relisez donc le coran, juste pour voir comment ce livre, votre idole, votre loi, votre référence "respecte" les non-mahométans.


"mais rien d'étonnant de la part d'un mal élevé comme vous, qui croit me nuire - mais la majorité des blogueurs le connaissent puisqu'il est sur mon adresse e-mail, donc raté! Trouvez autre chose-)"

Nuire?! MDR! Disons vous enlever votre voile virtuel... Et vous vous donnez trop d'importance.


" donc étant une maman, l'avenir de mes enfants dans un pays démocratique me tiennent particulièrement à coeur."

Un pays démocratique et laïque. Où ils pourront éventuellement avoir la chance d'échapper à votre lavage de cerveau sectaire.


"Je déteste m'abaisser au niveau des caniveaux aussi je ne répondrai plus au attaques perpétuelles, méchantes et agressives du dénommé Johann Tulius Détritus concierge n° 2"

MDR! J'adore les insultes! Ne vous gênez donc pas. Cela révèle mieux que toute autre démonstration votre caractère de fascislamiste.

Écrit par : Johann Tulius Detritus concierge n° 2 | 28/05/2010

"Tans pis pour les autres fautes!"

Tss, tss, vous êtes tellement haineuse que vous en perdez votre orthographe, on dirait...

Écrit par : Johann Tulius Detritus concierge n° 2 | 28/05/2010

Croire que la laïcité est une idée d'athées ou d'agnostiques, c'est totalement faux. La laïcité est avant tout le garant de la liberté religieuse. Sans elle, il ne peut pas y avoir de liberté religieuse, puisque la principale religion, dans notre pays le christianisme, prend forcément une place prépondérante. Mais il est malheureux de voir que dans ce pays on ne comprend pas la laïcité et qu'on pense qu'elle ne défend que l'athéisme de l'état. Pour ma part, le premier commentaire me fait même un peu peur. Il n'est finalement pas si loin le temps de la dictature religieuse.

Il faut savoir que la Suisse, au contraire du Canton de Genève, n'est pas un pays laïque et que ça l'expose justement aux attaques musulmanes. Dans un pays où on met des crucifix dans les écoles et où on donne des cours de religion à l'école, quelle justification on pourrait avoir pour refuser le voile à l'école ? Les dispenses de piscine ? Les gens qui ne comprennent pas ça manquent cruellement d'instruction civique, et au lieu du catéchisme, ils auraient mieux fait d'apprendre comment fonctionne notre société.

D'ailleurs, en général ce sont les catholiques qui sont contre la laïcité dans ce pays. Pas étonnant, on voit bien où se trouve le fanatisme religieux... Mais il faudrait leur rappeler que la religion prépondérante dans ce pays... c'est l'athéisme ! Alors, il serait temps que les cathos comprennent que leur religion, c'est à la maison ou à l'église qu'ils doivent la pratiquer.

Si la Constitution en cours de gestation ne respecte pas au moins autant la laïcité du Canton que ne le fait l'actuelle, il faudra absolument la refuser. Mais bon. J'ai assez confiance, la Constituante pratique suffisamment bien la Genferei pour que la nouvelle Constitution ne voit jamais le jour...

Écrit par : Kad | 28/05/2010

@Kad

"Alors, il serait temps que les cathos comprennent que leur religion, c'est à la maison ou à l'église qu'ils doivent la pratiquer."

Seulement les "cathos" ? Alors que cette plate-forme est devenue l'annexe de la Mosquée du Petit-Saconnex, en prémices à ce qui nous attend.....

Soyons vigilants et mobilisons-nous pour que la laïcité ne soit pas mise entre parenthèse! Je ne me demande plus pourquoi ce refus de ne pas la citer dans la Constitution.... Je la rejetterai comme je rejette l'Organisme des Droits de l'Homme tel qu'il est actuellement représenté?!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

"EH OUI AH CEST FACIL DE GENERALISER OCEANE, CEST A TOI QU'IL FAUT COUPER LA LANGUE, COMME A BLANCHO, VOUS ETES LE MEME GENRE DE PERSONNES EN TOUT CAS"

Ben....Lyonnais du 69, vous trahissez vos copines islamistes qui sont en admiration devant lui,ainsi que les frères Ramadan sans oublier l'Algérienne Houria Bouteldja celle qui traite les Français de "Sous-Chiens" "qu'il faut bien leur trouver un nom à ces BLANCS" et "qu'il faut les éduquer ces BLANCS"!Si cela n'est pas du racisme, c'est quoi? Des gens ont été condamnés pour moins que ça!

Un pays qui se laisse insulter et piétiner par n'importe qui sans réagir n'est plus digne de respect!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

Charly Schwarz, c'est encore à nous que reviendra le dernier mot! Diversité ne veut pas dire se plier au diktat des ayatollahs de tout bord!
Les religions se doivent d'être pratiquées dans les Edifices religieux et dans le privé. Point!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

@Patoucha :"Les religions se doivent d'être pratiquées dans les édifices religieux et dans le privé." Tout à fait d'accord. Bien entendu ceci se réfère aux rituels car: " La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions et à se préserver des choses mauvaises du monde." ou bien "Homme, que demande de toi Dieu, si ce n'est d'aimer la justice, d'agir avec miséricorde et de te préparer pour marcher en compagnie de ton Dieu!" et ceci on peut le faire même dans une société laïque!

Écrit par : Hakim | 28/05/2010

Je lisais une interview de Dennis Golay l'auteur de "les Origines du Dogme Mahométan" dans Rivtsion : Les origines de l'Islam | musulmans
- www.rivtsion.org/f/index.php?sujet_id=8 - quand je suis tombée sur ce commentaire très intéressant à photocopier en plusieurs exemplaires et à remettre à ceux qui nous concoctent la Constitution:



le 19-01-2008 : YASSINA
L'islam est ce que le cœur confesse et que les actes prouvent.
Ne jugeons pas une religion à travers ses pratiquants, s'ils sont induis en erreur et ont hérité de ses pratiques barbares et non respectueuses d'eux mêmes avant tout parce qu'ils en sont leurs propres victimes et des autres, c'est devenu une culture, une culture faite de tradition et de croyance qui avait acquis pour titre religion afin de légitimer son existence et augmenter sa longévité!
Oui, ces mêmes gens utilisent la peur, la peur Dieu, la notion de pêché dans lequel ils encapsulent ce poison dévastateur qui range le monde arabe.
Ce n'est pas l'islam qui nous a terrassés, c'est ces gens là! ces hommes qui utilisaient la foie pour nuire à leurs semblables et s'acquitter de certains mérites.
Notre religion prêche la bonne foi, l'amour, le respect d'autrui et de la femme, le respect des autres religions et de leurs croyances.
Vous savez le coran, le livre sacré parce qu'il l'est dans nos cœurs, parlent autant d'amour que de guerre, les mauvaises foies prenaient des bouts de phrase en abstraction du contexte et du suivi de la parole du créateur pour asservir leurs idées: c'est comme si vous entendiez un discours et que vous aviez loupé le début vous savez plus le contexte ni le pourquoi.
Les temps sont difficiles, nous avons besoin de croire, croire en un dieu juste et clément avant tout c’est le sacre de toute religion. Nous ne voulons pas de haine, le monde arabe est un monde mosaïque, déchiré, perturbé, troublé, agonisant qui a du mal à renoncer à sa religion parce que c’est une valeur sûre, une valeur d’amour et de respect.
La religion est avant tout une conviction personnelle et nous souhaiterions voir apparaitre la laïcité dans le monde, une laïcité qui fera Reigner la paix dans les cœurs.
Le bon et le mauvais sont partout, soyons juste et intelligent, la bonne foi guide toujours ces disciples.
Peace à tous !
Une citoyenne du monde


Merci Madame, vous êtes merveilleuse car je reconnais en vous mes amis Musulmans.

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

NB:

Dennis Golay l'auteur de "les Origines du Dogme Mahométan" dont je recommande vivement la lecture en pdf qui nous apprend la signification réelle de Coran:

"A l'époque où un apostolat est tenté auprès des Mecquois, il n'existe pas de Coran en langue arabe.
Dans la seconde phase de sa prédication qui commence précisément à la sourate 80, le rabbin parle précisément aux idolâtres d'un livre de vérité, d'un livre de direction, composé d'anciennes feuilles écrites par (Abraham) Moïse et (Aaron). Ces feuilles forment un Coran, c'est à dire un livre, la « proclamation », le Livre de Moïse écrit sur une Table gardée.

Nos lecteurs ont certainement entendu parler des Tables de Moïse, ces Tables de la Loi qui –Direction pour l’humanité et Miséricorde de la part de Dieu. Quand il est parlé dans la sourate 85/21, d'un Coran, d'un Coran
glorieux sur une Table conservée, c'est, sans aucun doute possible, le coran de Moïse, le Coran hébreu qui est désigné par cette expression. Il n'est pas encore question d'un Coran arabe. C'est le Coran hébreu que le rabbin apprend oralement à Mahomet : « Déclame le coran en psalmodiant ! »
(Sourates 73/3, 17/107).

Je savais qu'il se renseignait auprès de religieux juifs mais là....:) On apprend tous les jours!

Écrit par : Patoucha | 28/05/2010

Les commentaires sont fermés.