01/07/2010

Liberté du choix du moyen de transport ; c’est l’anarchie !

Si chacun a le choix de son mode de déplacement, d’ailleurs garanti par la Constitution, son application relève de l’anarchie…

> Les automobilistes se garent, sans vergognes, sur les trottoirs ou dans les cases réservées aux personnes en situation de handicap.

> Les motards abusent des voies réservées aux bus, sans oublier celles dévolues aux cyclistes.

> Les cyclistes utilisent abondamment l’espace réservé aux pétions.

> Les pétions traversent la chaussée sans regarder si d’autres usagers y sont déjà engagés.

> Les enfants sont incapables de céder leur place aux ainés dans les transports publics.

> etc.

15:02 Écrit par Charly Schwarz dans Général, Genève, Nature, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Charly une explication S.V.P. ;o)

"Les pétions traversent la chaussée sans regarder si d’autres usagers y sont déjà engagés."

Les pétions ??? ;o) J'en suis peut-être une ... sans le savoir ! ;o)

Vu la gabegie actuelle ... que je roule à vélo, moto, en voiture ou comme piéton je risque ma peau à chaque instant ...

(o_~)

Écrit par : Loredana | 01/07/2010

Je suis bien d'accord avec vous. Comme trop souvent, les gens perdent très facilement de vue qu'ils n'ont pas que des droits, mais aussi des devoirs. Dans notre société de plus en plus orientée vers le "maintenant tout de suite" et le "moi d'abord, moi d'abord, moi d'abord", je me demande comment est-ce que l'on va réussir à remettre de l'ordre dans cette anarchie, tout modes de transport individuels compris bien entendu. Et comme si cela ne suffisait pas, nous sommes à Genève, où la spécialité est de raler et refuser.

Écrit par : H.Seldon | 01/07/2010

Les commentaires sont fermés.