14/07/2010

Politique pour une « nouvelle proximité »

nouvelle proximité.jpg

Les activités humaines en milieu urbain peuvent se regrouper en quatre types:

se nourrir et se détendre, habiter et travailler, circuler et communiquer, éliminer et nettoyer.

Les politiques sectorielles – qui confinent par exemple l’énergie, l’agriculture et la protection des eaux chacune de leur côté – ne permettent pas un développement durable.  

L’école classique de l’aménagement du territoire rattache l’urbanisme à des icônes architectoniques. Aujourd’hui il est temps de développer une politique de «nouvelle proximité» par une utilisation plurielle des zones.

Il est possible d’imaginer des structures polyvalentes…

Par exemple ; la création de voies de communication destinées à la mobilité douce qui pourraient prendre la forme d’allées avenantes, revalorisant le paysage par des artères vertes. Elles serviraient autant aux loisirs qu’aux déplacements.

10:10 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.