12/07/2010

Une autre manière de servir son pays ; le service civil dans l’environnement

Service civil.jpg

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur le service civil, il y a plus de dix ans, près de 20’000 jeunes gens aptes au service militaire ont été autorisés à accomplir un service civil.

L’expérience montre que les affectations à l’entretien de la nature et du paysage sont particulièrement précieuses. En effet, ces tâches requièrent souvent du travail manuel, et de nombreuses communes n’ont ni les moyens financiers ni le personnel nécessaires.

Affecter des civilistes à la protection de la nature et du paysage permet aux cantons et aux communes de réaliser des économies.

Les communes sont donc intéressées à recourir à des jeunes gens motivés. Près de 20 % des jours d’affectation concernent actuellement le secteur de la protection de la nature et du paysage.

09:19 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Formation, Général, Genève, Politique, Résistance, Suisse, Vaud | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Le problème est que d'envoyer la Protection Civile entretenir des haies ou faire du bucheronnage est considéré par la droite comme de la concurence déloyale vis à vis des entreprises privée. Ceci est un exemple pour vous illustrer que tout est buisness. Imaginez un peut une organisation de 200'000 paires de bras que vous pouvez utiliser gratuitement, le tout parrainée généreusement par l'Etat.

Écrit par : Riro | 12/07/2010

Les commentaires sont fermés.