25/08/2010

Pharmas : l'expiration de brevets pourrait générer la perte de 142 milliards...

Les brevets des médicaments les plus vendus, détenus par les géants de l'industrie pharmaceutique, tombent tour à tour dans le domaine public.

Désormais, les blockbusters se retrouvent en concurrence avec des médicaments génériques moins chers, et perdent leur suprématie sur le marché international.

D'après IMS Health, l'expiration de ces brevets pourrait générer la perte de 142 milliards de dollars pour l'ensemble de leurs propriétaires d'ici 2014. Certes, mais les perspectives de croissance mondiale restent optimistes.

Toujours d'après IMS, le marché, évalué à 824 milliards de dollars en 2010, devrait dépasser les 1100 milliards en 2014. Mais cette croissance ne sera plus l'œuvre des seuls pays développés. Au contraire, ce sont les pays émergents qui devraient absorber les pertes liées à l'expiration des brevets.

Car certains d'entre eux, et en particulier la Chine et le Brésil, ce sont positionnés depuis quelques années sur le marché pharmaceutique, notamment dans la production de génériques et le développement des biotechnologies.

Une stratégie qui s'avère payante, puisque l'ensemble des acteurs occidentaux ne jurent plus que sur l'avènement de ces biotechnologies pour relancer leur économie.

07:33 Écrit par Charly Schwarz dans Economie, Général, Genève, Médias, Monde, Science, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.