30/09/2010

L’Etat est extérieur à la société. C’est une « Gesellschaft », une organisation à but singulier

Malheureusement, nous avons été conditionnés à considérer la prolifération des services étatiques comme le signe du progrès social et économique.

Plus l’Etat en procure aux citoyens, plus ils s’imaginent jouir d’un niveau de vie élevé. Cette perception est conforme au dogme selon lequel tous les bienfaits sont produits par l’homme, et attribuables au progrès économique.

Elle cadre aussi avec la croyance contemporaine dans la compétence et le savoir scientifiques et techniques, qui attribuent aux services de l’Etat une supériorité sur ceux de la famille et de la communauté.

Plus il délègue de prérogatives aux experts, moins l’individu agit en citoyen, plus il se comporte en client.

Il en va ainsi à peu près dans tous les secteurs d’activité et ce phénomène affecte tous les aspects de la politique sociale.

Simultanément, le citoyen ordinaire se voit empêché de remplir les fonctions les plus essentielles auxquelles son éducation l’a préparé, et qu’il doit assumer pour sauvegarder l’intégrité et la stabilité des familles, des communautés, des sociétés et des écosystèmes.

L’Etat est extérieur à la société. C’est une « Gesellschaft », une organisation à but singulier, presque exclusivement préoccupée par la défense de ses intérêts à court terme, et qui ignore invariablement les besoins réels de ceux qu’elle est censée gouverner.

06:41 Écrit par Charly Schwarz dans Culture, Développement durable, Economie, Général, Genève, Monde, Nature, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Une suite de phrases affirmative, pas le moindre argument. Je peux vous rédiger le même article, avec toutes les phrases inversées, pas moyens de déduire logiquement lequel des deux est plus dans le vrai.

La cerise sur le gateau, c'est quand même la petite formule en allemand, ça déchire, mais n'apporte rien.

Par contre, la phrase "L'Etat est extérieur à la société" ferait un bon énoncé de dissertation en première ou 2ème d'uni ... mais pour y apporter une réponse positive, faudra avoir des arguments béton ...

Bref, votre petite rengaine qui crache contre l'Etat, je pense plus particulièrement sa fonction de redistribution, n'est guère originale sur les bancs des partis politiques que vous représentez.

En ce qui me concerne, je vois l'Etat, comme évidemment faisant partie la société(1), defendant de buts de bien publics (2) et étant le dernier rempart contre la barbarie que peu constituer la libéralisation complète des marchés (3)

(1) Ses agents sont des citoyens et se dirigeant sont élus
(2) La police maintient l'ordre public, l'hopital public des "services" de santé public, le logement social, les soins a domiciles, etc, etc.
(3) Le transnationale qui brevète des plantes des pays du sud, le crash des banques que l'Etat a du sauver, etc.

Écrit par : Djinius | 30/09/2010

Les commentaires sont fermés.