12/11/2010

Développement durable ; sommes-nous sur la bonne voie ?

Permettre à tous de vivre dignement et de jouir d’une bonne qualité de vie constitue un objectif central du développement durable

 

Mais où se situe la Suisse sur la voie du développement durable ?

 

Sommes-nous en bonne santé ? Disposons-nous d’un revenu suffisant pour vivre ? Pouvons-nous, équitablement accéder à des ressources importantes telles que la formation et l’air propre, par exemple ? Dans quel état laisserons-nous les ressources environnementales économiques et sociales ?

 

Ces éléments de réponse sont fournis par les dix-sept indicateurs-clés. Pour chaque indicateur-clé, c’est la tendance à partir de 1990 qui est évaluée :

 

 

·        La santé de la population s’améliore.

·        Les revenus n’augmentent pas.

·        Les infractions de violence augmentent.

·        Le taux de sans-emploi est en augmentation.

·        La pauvreté ne recule pas.

·        L’aide publique au développement augmente.

·        L’écart salarial entre femmes et hommes se réduit peu à peu.

·        Les compétences en lecture des jeunes ne s’améliorent guère.

·        La dette a augmenté.

·        La part des investissements dans le produit intérieur brut stagne.

·        Le nombre de personnes travaillant dans les domaines scientifiques et technologiques augmente.

·        Les populations d’oiseaux nicheurs fluctuent.

·        Les surfaces d’habitat et d’infrastructure s’étendent.

·        Les transports de marchandises croissent plus fortement que l’économie.

·        La part des transports publics augmente.

·        La consommation d’énergie par personne s’est stabilisée.

·        L’intensité matérielle est fluctuante.

12:57 Écrit par Charly Schwarz dans Développement durable, Monde, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

sans doute n'arriverons-nous jamais à nous recycler en animal,quoique chez les bouddhistes si vous enlevez de la poussière il est recommandé de l'enlever avec précaution ,oui vous pourriez y trouver un ancêtre,qui sait?nous étions poussière et nous le redeviendrons,ceux espérant être recyclés en boite de conserve on plus de chance en effet d'être recyclés ,quand aux autres ceux dont l'esprit est moins compliqué ils préférent regarder le soleil seul régénérateur de notre univers!pourqoi simplifier quand on peut tout compliquer,question posée par un instituteur en 1950 déjà a un élève ne comprenant pas pourquoi la baignoire trouée ne se remplissait jamais!
bonne journée à vous

Écrit par : Line.bielmann | 13/11/2010

Les commentaires sont fermés.